Dacia Spring : son prix augmente, mais elle reste l’une des voitures électriques les plus abordables

 

Si la Dacia Spring est actuellement la voiture électrique la moins chère du marché, elle subit tout de même une petite hausse des prix.

dacia-spring-23
Dacia Spring // Source : Frandroid

Lancée au début de l’année dernière, et préfigurée par le concept éponyme dévoilé un an plus tôt, la Dacia Spring n’avait pas manqué de créer la sensation. Symbole du renouveau de la marque, qui accusait toujours un certain retard, notamment face à Renault, la citadine électrique a rapidement trouvé son public. Il faut dire que les atouts en sa faveur sont nombreux, à commencer par sa petite taille, sa motorisation ainsi que son prix.

En effet, la nouvelle Spring est tout simplement la voiture zéro-émission la moins chère du marché, avec un ticket d’entrée affiché à seulement 17 690 euros, sans compter le bonus écologique. Pour rappel, celui-ci correspond à 27 % du prix d’achat avec un plafonnement à 6 000 euros, permettant d’avoir une belle remise sur le prix de la citadine, défiant alors toute concurrence. Pas étonnant qu’elle rencontre un si franc succès, elle qui se positionne à la seconde place des immatriculation au premier trimestre 2022.

Un prix en hausse

Malheureusement, et comme l’avait annoncé une source interne à Dacia relayée par nos confrères d’Automobile Propre, le véhicule coûte désormais un peu plus cher. Depuis hier, l’entrée de gamme est désormais affichée à 18 690 euros, soit 1 000 euros de plus qu’auparavant. La finition Business grimpe quant à elle de 1 300 euros, pour passer à 18 400 euros, toujours hors bonus écologique.

En revanche, et il fallait évidemment s’y attendre, la dotation en termes d’équipements ne bouge pas et reste donc strictement identique qu’auparavant. Si la hausse peut sembler importante, le bonus écologique, plafonné à 27 % du prix de la voiture, permet de limiter les dégâts pour les clients.

Une seule motorisation

Pour rappel, la petite Dacia Spring est proposée avec une seule et unique motorisation, dans une démarche évidente de réduction des coûts. Les clients auront donc uniquement le choix d’opter pour la version développant 31 chevaux et 125 Nm de couple. Un petite cavalerie associée à une batterie de 27,4 kWh, lui permettant alors de parcourir environ 230 kilomètres en cycle mixte.

Il faut tout de même savoir que même avec cette petite hausse de prix, la citadine électrique reste encore l’un des modèles du marché parmi les plus abordables, hormis la Citroën Ami, considérée comme un quadricycle.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles