Le groupe BMW a présenté en grande pompe sa stratégie à moyen et court terme en matière de véhicules électriques. Outre un grand nombre de modèles annoncés pour les prochaines années, la marque allemande a levé le voile sur deux concepts sportifs matérialisés par une hybride surpuissante et un deux-roues électrique futuriste.

BMW ne rigole plus. Autrefois prudente à l’égard de l’électrique, la firme d’outre-Rhin vient de mettre un sacré coup d’accélérateur à ses projets en la matière. Outre la i3 introduite en 2013, la Mini attendue pour la fin de l’année, la iX3 prévue en 2020 et les iNEXT et i4 commercialisés en 2021, le groupe automobile allemand s’est fendu d’annonces encore plus importantes à l’occasion de son événement #NEXTGen, organisé à Munich.

Des caractéristiques à en couper le souffle

Celle qui retiendra le plus notre attention n’est autre que la présentation de la BMW Vision M NEXT, qui reflète ici sa vision électrique sur le long terme. Ce bolide au design extérieur futuriste et à l’habitacle minimaliste s’équipe en fait d’une motorisation à la fois thermique et électrique, faisant de lui un engin à classer dans la catégorie des hybrides. Pour le concevoir, les équipes de la compagnie assument leur choix et évoquent une inspiration puisée dans le concept Turbo de 1972 et la M1, produite de 1978 à 1981.

Mais à la différence des modèles de l’époque, la Vision M Next embrasse les joies de la technologie d’aujourd’hui : ainsi, un système de reconnaissance faciale déverrouille la voiture à l’approche du conducteur, alors qu’un capteur tactile situé au niveau des portes-papillon permet de les ouvrir. A l’intérieur, le volant s’équipe de deux écrans, séparés par une surface transparente faisant office de moniteur. Le pare-brise, quant à lui, sert d’affichage à tête haute grâce à des éléments en réalité augmentée.

Bref, vous l’aurez compris, BMW fait de ce véhicule un concept tout droit venu du futur. Sous le capot, ses composants appuient son côté sportif : quatre cylindres essence combinés à un moteur électrique placé sur chaque essieu, lui offrant une conduite avec deux ou quatre roues motrices. Au total, la puissance de la Vision M NEXT culmine à 600 chevaux, alors qu’un mode Boost+ accentue ses performances de manière temporaire. Capable d’avaler le 0 à 100 km/h en 3 secondes, le bolide file aussi à une vitesse de pointe de 300 km/h.

Du deux-roues électrique au programme

En mode électrique, son autonomie atteindrait quant à elle les 100 kilomètres. Si ce prototype a logiquement attiré le feu des projecteurs, un autre produit a aussi fait du bruit : la BMW Motorrad Vision DC Roadster, une moto électrique futuriste et elle aussi sportive, qui matérialise les ambitions de BMW sur ce créneau. Aucune caractéristique technique sur ses performances n’a en revanche été communiquée.

La multinationale a cependant présenté ses prévisions à court terme dans un autre communiqué de presse : BMW compte ainsi commercialiser 25 modèles électriques d’ici 2023, alors que ses ventes de véhicules électrifiés devraient grimper de plus de 30 % par an d’ici 2025, et au moins doubler entre 2019 et 2021. Dire que la compagnie croque l’électrique à pleine dent serait presque un euphémisme.