Ferrari évolue, mais pas forcément dans le bon sens

 

Le constructeur italien de supercar, Ferrari, a publié la première image teaser de son prochain SUV, connu sous le nom de Purosangue. La demande croissante de SUV, déjà assumée par Lamborghini, Aston Martin et Porsche, aura donc poussé la marque italienne à franchir le pas. Par contre, le 100 % électrique attendra encore.

Ferrari SUV_auto_x2

Après une longue période de rumeurs, Ferrari a confirmé qu’un SUV serait bel et bien lancé. Le tweet est accompagné d’une image très contrastée qui permet de découvrir les premières formes du véhicule. Ce SUV porterait le nom de Ferrari Purosangue.

You’ve heard the rumours… and we’re delighted to confirm they’re true (some of them). All will be revealed later this year. #Ferrari

— Ferrari (@Ferrari) March 23, 2022

C’est une voiture unique au catalogue Ferrari qui rompt avec 75 ans d’histoire : la Ferrari Purosangue est un SUV… même si elle est décrite comme un FUV (Ferrari Utility Vehicle), avec une hauteur et un style de hayon légèrement surélevés, mais une garde au sol relativement basse.

Ferrari
Les premières photos volées de la Purosangue montrent tout de même quatre pots d’échappement à l’arrière

Il est étonnant de voir Ferrari concevoir un SUV. Néanmoins, rappelons que c’est la catégorie de voitures qui se vend le plus actuellement. Cette catégorie constitue un cas d’école absolument fascinant, puisqu’il n’existe aucun autre type de véhicule déchainant autant la critique, alors qu’il réalise environ 40 % de parts de marché sur une bonne partie de la planète automobile.

En Europe, sur le marché du 100 % électrique, 1 voiture sur 2 vendue est un SUV (février 2022). Le SUV se vend très bien et est pourtant décrié pour son efficacité énergétique, mais aussi critiqué par les puristes de l’automobile, « trop haut, trop gros, trop lourd et trop gourmand« .

D’après les rumeurs, Ferrari préparerait deux groupes motopropulseurs. Le premier serait probablement l’une des, sinon la dernière, itérations d’un V12 atmosphérique. Il est probable qu’il y aura au moins une forme d’électrification, comme un système hybride léger de 48V. Notons tout de même que de nombreuses rumeurs tournent autour de ce SUV : il serait ainsi développé sur la base d’une toute nouvelle plateforme, également éligible à une électrification complète.

Enfin, son tarif de base attendu serait de 300 000 euros, on attend davantage de détails dès mai 2022.

Ferrari a déjà conçu un PHEV

Ferrari a déjà conçu une première voiture à architecture PHEV (hybride rechargeable). La Ferrari SF90 Stradale est un modèle qui combine un moteur à combustion (V8 turbo à 780 ch) et trois moteurs électriques (pour 220 ch en plus), ce qui permet de dépasser les 1000 cheveux. Avec ce quatuor de moteurs, elle offre une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 2,5 secondes.

Ferrari SF90 Stradale
Ferrari SF90 Stradale // Source : Ferrari

En 100 % électrique, lorsque l’on active que les moteurs électriques, Ferrari promet 25 km d’autonomie. Elle peut accélérer dans ce mode jusqu’à 125 km/h, c’est également un moyen d’accéder aux centre-villes qui seront réservés aux zéro émission à l’avenir.

Du 100 % électrique chez Ferrari ? Pas tout de suite

Même si une version hybride rechargeable est attendue, le premier SUV Ferrari ne devrait donc pas être 100 % électrique. En tout cas, dans un premier temps.

En 2021, Ferrari, et plus précisément John Elkann le PDG du groupe, a annoncé que la première Ferrari 100 % électrique verra le jour en 2025 : « Vous pouvez être sûr que ce sera tout ce dont vous rêvez. Les ingénieurs et les concepteurs de Maranello ne laisseront pas de place au hasard dans leur histoire ».

Il faut dire que la firme italienne est en retard sur ses concurrents. Porsche, par exemple, a déjà pris de l’avance sur le segment de l’électrique : avec la Taycan, le constructeur allemand peut se targuer d’être présent sur le secteur avec l’une des plus performantes voitures de son marché. Le modèle a été décliné dans plusieurs variantes, dont la GTS Sport, la Cross Turismo et la Sport Turismo.

Porsche Macan II
La Macan II camouflée est en test, on l’attend pour 2023

Du côté des SUV, Porsche prépare une nouvelle version de la Macan avec une motorisation « zéro émission », est prévue en 2023.

Rappelons, néanmoins, que le SUV n’est pas le meilleur candidat à une électrification complète : sa forme, son efficacité aérodynamique et son poids ne sont pas optimisés. Le SUV consomme plus de kWh et affiche donc moins d’autonomie qu’une berline, à batterie équivalente. C’est ce que l’on peut observer lorsque l’on compare la Model 3 au Model Y de Tesla.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles