VinFast va très vite et prévoit des voitures électriques dotées de batteries solides dès 2024

Au programme : autonomie record et charge ultrarapide

 

Le constructeur vietnamnien VinFast annonce avoir noué un partenariat avec un fournisseur de batteries solides. Les véhicules de la marque pourraient en être équipés dès 2024.

vinfast
Les VinFast VF5, VF6, VF7, VF8 et VF9 // Source : VinFast

C’est une jeune marque qui monte et qui fait de plus en plus de bruit. Il s’agit de VinFast, fondée en 2018 et ayant fait ses premiers pas en Europe lors du Mondial de Paris la même année. Quatre ans plus tard, la firme vietnamienne s’apprête à débarquer sur le Vieux Continent, et notamment en France alors qu’une concession va bientôt ouvrir à Paris, à deux pas de chez Tesla.

En plus de vouloir investir de nombreux marchés, le constructeur asiatique continue son développement technologique. Ce dernier vient justement d’annoncer la signature d’un partenariat avec ProLogium, une entreprise spécialisée dans la production de batteries solides. Une alliance qui prend la forme d’un important investissement, de l’ordre de « dizaines de millions de dollars« , comme le précise le communiqué de ProLogium.

À partir de 2024

Dans cette annonce, l’équipementier annonce prévoir de « fournir des cellules de batterie solides à VinFast à partir de 2024 pour la prochaine génération des véhicules de sa gamme« . Une date imminente donc, qui ferait de ProLogium la première entreprise à être en mesure de fournir ce type de batteries. En effet, Nissan avait annoncé un peu plus tôt dans l’année que cette technologie ne serait pas prête avant 2028 au moins, au vu des nombreuses difficultés dans son développement. En effet, les ingénieurs ont encore du mal à créer un électrolyte assez stable et possédant de bonnes propriétés conductrices.

La production de batteries solides par ProLogium devrait débuter dès l’an prochain, en 2023, dans une usine pouvant fabriquer jusqu’à 3 GWh, soit l’équivalent de 30 000 batteries de voitures électriques environ. Une grande partie de cette production sera allouée à VinFast, bien que l’équipementier ait aussi signé un partenariat avec Mercedes-Benz en janvier dernier. À terme, l’entreprise pourrait créer une coentreprise avec le constructeur vietnamien, qui s’accompagnera de la construction d’une usine au Vietnam.

Une autonomie doublée et une charge ultrarapide

Si le développement des batteries solides est complexe et très onéreux, cette solution possède toutefois de nombreux avantages qui justifient les moyens investis par les constructeurs. En effet, cette technologie est plus sûre, car les électrolytes ne sont pas inflammables lorsqu’ils sont chauffés, réduisant alors drastiquement les risques d’incendies. Par ailleurs, ces batteries sont plus denses et plus légères. Concrètement, les voitures qui en seront équipées auront alors une autonomie plus importante, tandis que le temps de recharge sera fortement réduit. On parle d’autonomies supérieures à 1 000 km et d’une charge en 5 à 10 minutes.

En attendant, la solution intermédiaire est la batterie semi-solide, plus simple à développer car possédant encore un électrolyte liquide, comme c’est le cas pour les batteries classiques. Les avantages sont nombreux, puisque cette alternative est moins chère à produire et offre une meilleure densité énergétique. Elle permettrait également d’offrir une autonomie supérieure dépassant les 1 000 kilomètres.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Comment effacer l’historique sur Safari ?

    Apple

    Comment effacer l’historique sur Safari ?

    15 août 202215/08/2022 • 18:00