Lada craque et dévoile un break électrique des années 2000

 

En pleine restructuration, Lada dévoile le e-Largus, une version électrique du break éponyme, basé sur la Dacia Logan MCV de première génération.

1200-L-lada-e-largus-concept-lectrique

Il y a du changement du côté de chez Lada. Et pour cause, depuis la cession des parts de Renault dans le groupe AvtoVAZ au gouvernement russe, ce dernier doit continuer à vivre sans le constructeur au losange. Pour cela, la maison-mère de Lada annonce une série de changements, notamment en ce qui concerne la production. Elle en profite aussi pour dévoiler un tout nouveau modèle électrique.

Une nouvelle version

Il s’agit du Lada e-Largus, officialisé à travers un communiqué et une photo dévoilant son design. Les plus observateurs noteront une certaine ressemblance avec un modèle qui fut commercialisé chez nous quelques années plus tôt. Et pour cause, ce nouveau modèle est une version électrique du Largus, un break low-cost lui-même basé sur la Dacia Logan MCV de première génération, sortie en 2006. Néanmoins, quelques évolutions ont été apportées au style, avec entre autres une calandre pleine. En revanche, on espère que les stickers bleus seront seront retirés du modèle de production.

Lada e-Largus

Assemblé à Ijevsk, en Russie, ce Lada e-Largus sera commercialisé en parallèle de la version thermique déjà existante. Si l’on en sait encore très peu au sujet du break électrique, la gamme devrait logiquement être similaire à celle de la déclinaison équipée d’un moteur à combustion. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les équipements de sécurité sont quasiment inexistants, comme le montre le configurateur de la marque. La version de base est en effet uniquement équipée d’un airbag conducteur, tandis que l’ABS n’est même pas proposé. Autant dire qu’il n’y a aucune chance pour que ce modèle arrive un jour en France. On ne sait pas encore si le break sera équipé d’Android Auto, alors que les véhicules de la marque sont compatibles depuis 2016.

Une fiche technique mystérieuse

Pour l’heure, Lada n’a donné aucun détail sur la fiche technique de son e-Largus électrique. Néanmoins, le site Avtograd News, relayé par Le Blog Auto évoque une autonomie allant de 350 à 400 km dans sa version dédiée au transport de personnes, tandis que la variante fourgon pourrait parcourir entre 200 à 250 km en une seule charge. La capacité de la batterie n’est pas encore connue, mais une illustration publiée par la marque montre que celle-ci sera installée sous le plancher.

Aucune date de lancement n’a encore été annoncée par Lada pour son break électrique. Si le prix n’a pas été officialisé, les premières rumeurs parlent d’un ticket d’entrée tournant autour des 3 millions de roubles, ce qui équivaut à environ 47 000 euros selon le taux de change actuel. Un tarif salé !


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles