Aiways U5 : le SUV électrique chinois serait lancé à moins de 40 000 euros

 

Attendu pour le printemps 2020, le SUV électrique U5, imaginé et fabriqué par l’entreprise chinoise Aiways, est entré dans sa phase de production. Une grille tarifaire voguant autour des 35 000 euros semble avoir été privilégiée.

A n’en pas douter, le segment des SUV électriques demeure d’ores et déjà l’un des plus compétitifs du secteur. Entre les Tesla Model X et Y, la Ford Mustang Mach E, la Volkswagen ID. Crozz, l’Audi e-tron Sportback, la Mazda MX-30 et la BMW iNEXT, ce n’est clairement pas les modèles qui manquent. À cette liste non exhaustive vient s’ajouter un petit nouveau répondant au nom d’U5.

Deux pontes aux commandes

Ce dernier est le fruit d’un travail de longue haleine mené par les équipes de l’entreprise chinoise Aiways. Fondée par Gu Feng, l’ancien directeur financier de SAIC (l’un des plus importants constructeur automobile du pays), et Fu Qiang, anciennement à la tête du pôle Ventes Chine de Volvo, la société vieille de trois ans sort son tout premier véhicule en série. Un électrique, qui plus est.

Crédit photo : Auto Moto.

Assemblé à l’usine de Shangrao, l’U5 débarquera sur le Vieux Continent (France, Allemagne, Suisse, Benelux) à partir du printemps 2020, alors que la production du modèle vient tout juste de débuter, rapporte Electrive. Long de 4,70 mètres et large d’1,73 mètre, ce quatre roues s’équipe d’un moteur de 140 kW, pour un couple de 315 Nm, et d’une batterie de 63 kWh lui conférant une autonomie de 500 kilomètres.

Confortable et accélérations franches

Attention toutefois : ce rayon d’action a été calculé à partir du cycle NEDC, et non du WLTP, largement utilisé par les fabricants depuis son entrée en vigueur le 1er septembre 2018. Dans les faits, la distance maximale parcourue devrait être moindre. Le site spécialisé Auto Moto le confirme lors d’un test réalisé en octobre dernier. L’occasion par ailleurs de découvrir un véhicule confort, doté d’« accélérations franches » mais dont les finitions laissent à désirer.

Sa véritable force réside surtout dans sa grille tarifaire : à en croire les bruits de couloir, l’U5 devrait s’arracher au prix de 35 000 euros environ. En France, seule une offre de leasing (400 euros par mois) serait pour l’heure proposée, d’après Auto Moto, a contrario de nos voisins européens. Toujours est-il qu’un énième SUV entre dans la danse électrique de cette nouvelle décennie qui se dessine devant nous. La guerre ne fait que commencer, mais elle s’annonce excitante.

Crédit photo : Auto Moto.

Les derniers articles