WeShare : le service de véhicules électriques en free floating s’attaque à Paris en 2020

Volkswagen en roue libre

 

Après six mois de mise en service à Berlin, WeShare va faire l’objet d’un déploiement plus global en Europe. La ville de Paris fait d’ailleurs partie des heureuses élues pour accueillir plusieurs des ses véhicules électriques disponibles en free floating.

En juin 2019, Volkswagen annonçait en grande pompe le lancement de son service de véhicules électriques disponibles en free floating et en autopartage, WeShare. A l’époque, seule la capitale allemande était concernée par cette inauguration, bien que les instigateurs du projet nourrissaient des ambitions plus grandes pour les mois et les années à venir.

Six mois plus tard, la multinationale accélère le rythme : dans un communiqué de presse publié sur son site, Volkswagen officialise le déploiement plus global de son service. Outre Prague et Hambourg qui en bénéficieront dès le printemps 2020, Madrid, Budapest, Munich, Milan et Paris les rejoindront plus tard dans l’année.

Une flotte qui prend du volume

Les capitales tchèques et hongroises auront le droit à une flotte composée de ŠKODA CITIGOe iV fournie par le partenaire ŠKODA, lorsque les autres agglomérations susmentionnées s’armeront d’e-Golf et d’e-up, renforcées par des ID.3 au cours de la fin d’année. Au total, 8400 modèles électriques rouleront sur le Vieux Continent.

« 2020 sera une année de croissance spectaculaire. Nous sommes convaincus que l’autopartage en free floating entièrement électrique sera un élément de transition important et évolutif dans le domaine de la mobilité partagée et durable », a de son côté estimé Philipp Reth, PDG de WeShare.

50 000 clients à Berlin

« Nous espérons recevoir le soutien des villes, par exemple, au niveau des tarifs de stationnement des véhicules d’autopartage ou de la désignation des nouveaux espaces dédiés à l’autopartage dans l’espace public, afin d’inciter les utilisateurs potentiels et de rendre l’autopartage encore plus intéressant et pertinent », a-t-il poursuivi.

Constituée de 1500 e-Golf, la flotte berlinoise de l’opérateur d’outre-Rhin a séduit pas moins de 50 000 clients en six mois, pour trois millions de kilomètres parcourus. Des chiffres voués à grimper en 2020, de toute évidence.

Les derniers articles