Adieu à Gordon Moore : cofondateur d’Intel et auteur de la célèbre « Loi de Moore »

 

Le monde de l'informatique est en deuil aujourd'hui après la disparition de Gordon Moore, décédé à l'âge de 94 ans. Cet homme, cofondateur d'Intel et auteur de la célèbre « Loi de Moore », a joué un rôle déterminant dans l'évolution et l'essor de l'industrie des semi-conducteurs.

Portrait de Gordon Moore généré avec Midjourney par Frandroid

Vous connaissez sans doute cet homme sans le savoir. Né le 3 janvier 1929, Gordon Earle Moore a étudié la chimie et la physique à l’Université de Californie, à Berkeley, avant d’obtenir son doctorat en chimie et physique des semi-conducteurs au California Institute of Technology (Caltech). En 1957, il cofonde Fairchild Semiconductor, une entreprise pionnière dans la production de transistors en silicium, qui deviendra plus tard un acteur majeur dans l’industrie des semi-conducteurs.

En 1968, Gordon Moore cofonde Intel Corporation avec Robert Noyce. Comme vous le savez, Intel deviendra rapidement un géant de l’industrie des semi-conducteurs et du microprocesseur, donnant naissance à des innovations majeures qui ont jeté les bases de l’ère de l’informatique personnelle.

C’est en 1965 que Gordon Moore formule sa célèbre « Loi de Moore ». Cette loi empirique énonce que le nombre de transistors sur un circuit intégré double environ tous les deux ans, entraînant une augmentation exponentielle de la puissance de calcul et une réduction des coûts. Bien que Gordon Moore ait initialement prédit un doublement tous les 12 mois, sa loi a été ajustée en 1975 pour tenir compte du rythme de développement réel. La Loi de Moore est devenue une pierre angulaire de l’industrie électronique, guidant les innovations et les avancées technologiques pendant des décennies.

La loi de Moore n’est pas une loi physique

La loi de Moore n’est pas une loi physique : contrairement aux lois de la physique, la loi de Moore est une observation empirique basée sur des tendances passées. Il n’y a pas de raison fondamentale pour que cette loi continue de s’appliquer indéfiniment.

En effet, la loi de Moore atteint progressivement ses limites en raison de contraintes physiques (à des niveaux nanométriques), matérielles et économiques. Ces défis permettent d’explorer des paradigmes et d’innover dans des domaines tels que l’informatique quantique, les architectures neuromorphiques et l’intelligence artificielle. Ces technologies émergentes offrent de nouvelles perspectives prometteuses pour repousser les frontières de la performance et de l’efficacité énergétique, dépassant les capacités des semi-conducteurs classiques.

La disparition de Gordon Moore sonne la fin d’une ère, marquant la perte d’un pionnier qui a façonné le paysage de l’informatique et de l’électronique depuis les premiers jours de l’industrie des semi-conducteurs. En tant que cofondateur d’Intel et auteur de la célèbre loi de Moore, il a laissé un héritage indélébile qui continuera d’influencer les générations futures d’ingénieurs et de chercheurs.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.