Près d’un an après son annonce, le Google Home Max est enfin disponible en France. Faisons un rapide tour du propriétaire pour l’occasion.

Après le Google Home et le Google Home Mini, la firme de Mountain View a lancé aux États-Unis le Google Home Max en fin d’année 2017. Près d’un an après son annonce, l’enceinte connectée arrive enfin en France et vient concurrencer le HomePod d’Apple sur le marché des enceintes connectées pensées essentiellement pour le confort d’écoute audio.

Le MAX du Google Home

Lors de la conception du Google Home Max, les ingénieurs de Google avaient la volonté de permettre aux utilisateurs d’avoir l’impression d’être « dans le studio avec l’artiste ». Rien à voir donc avec les deux variantes plus petites du Google Home qui sont plutôt destinées à répondre aux questions du quotidien. Pour arriver à ce résultat, Google a pensé son produit autour du son et n’a pas hésité à peaufiner l’appareil dans ses moindres détails.

On retrouve donc dans ce caisson 2 boomers de 11,4 cm de diamètre à grande excursion et 2 tweeters pour les aiguës et les médiums. Grâce à cela, il est 20 fois plus puissant que le Google Home de base. Tout le reste est également pensé pour rendre le meilleur son possible, avec notamment un boitier très rigide en polycarbonate pour limiter les distorsions et un soin tout particulier apporté à la transparence acoustique du tissu.

Dans l’ensemble, on peut dire que le Google Home Max est très bien fini, parfaitement soigné, jusque dans la texture hydrophobe de son tissu. Malgré son gabarit assez imposant (et son poids), elle peut s’intégrer sans trop de difficulté dans un salon, d’autant qu’elle peut même se renverser pour être positionnée à la verticale. Nous pouvons soulever un léger problème néanmoins avec cela : la surface de contact avec le support étant plus petite, les basses résonnent moins.

Une enceinte intelligente

Mais tout l’intérêt du Google Home Max réside dans sa connectivité et sa simplicité d’utilisation. Premièrement, elle se veut très simple à installer et à configurer, directement depuis l’application Google Home.

Google Home est l'application pour accompagner votre enceinte connectée Google Home, ainsi que la version Mini et Max. Pour rappel, cette enceinte...

3 raisons de télécharger cette application

  • Indispensable si vous avez un Google Home
  • Pour le multi-room de votre Chromecast Audio
  • Compatible également avec les autres objets qui intègrent Google Assistant

Quant au calibrage, tout se fait automatiquement. L’enceinte possède plusieurs micros qui lui permettent de mesurer l’acoustique de la pièce et d’ajuster automatiquement l’égaliseur. Ainsi, si elle est posée dans un coin par exemple, elle atténuera les basses fréquences qui ont tendance à rebondir contre les murs et donc à parvenir plus fort. La contrepartie est que les utilisateurs plus avertis ne pourront pas régler d’eux-mêmes l’égaliseur.

Google Home oblige, l’enceinte est également compatible Google Assistant et Google Cast. Il est donc possible d’interagir avec le Home Max à la voix, de lui demander tout ce que l’on peut attendre d’un assistant personnel (rappels, réglage domotique, etc.), mais aussi d’envoyer du contenu très facilement de son smartphone à l’enceinte. Enfin, pour les derniers services qui ne seraient ni pris en compte ni compatibles Chromecast, la connectivité Bluetooth devrait apporter le petit plus.

La gargantuesque base de données de Google permet par ailleurs de retrouver des musiques non seulement avec le titre, l’artiste ou l’album, mais aussi des informations plus partielles, comme des bouts de paroles ou des images comme « l’album de Nirvana avec le bébé sur la jaquette ».

Il reste toujours quelques lacunes à l’intelligence artificielle, l’obligation de se répéter parfois pour entendre le bon titre, et surtout quelques limites. Il est dommage par exemple de ne pas pouvoir passer des appels depuis cette enceinte.

Qualité de son

Avec tout le soin apporté au son pour ce Google Home Max, et son prix, on pouvait s’attendre à un excellent système son. Et il est en effet bien meilleur que le Google Home basique. Il est puissant et ne grésille pas. Les différentes fréquences sont par ailleurs bien taillées et se discernent bien. Malheureusement, les basses sont bien plus présentes que les autres fréquences et les tweeters semblent manquer un peu de clarté.

Nous reviendrons bien sûr là-dessus dans un test complet après de plus longues écoutes.

Prix et date de disponibilité

Le Google Home Max est d’ores et déjà disponible à 399 euros sur le Google Store, mais aussi chez différents revendeurs tels que la Fnac, Darty et Boulanger.