Le constructeur taïwanais Kymco ne devrait pas attendre l’année 2020 pour introduire ses deux nouveaux scooters électriques sur le marché français.

Sur le marché des deux-roues électriques, Kymco place minutieusement ses pions. Après avoir présenté une moto électrifiée dont le système imite le bruit d’un moteur thermique, pour les puristes et les futurs nostalgiques, la firme taïwanaise s’attaque à un autre créneau : les scooters. Le groupe s’était ainsi fait remarquer lors de l’Intermot 2018, organisé à Köln, en Allemagne, en octobre dernier, au travers de deux produits que sont les Nice 100 EV et Like 110 EV.

50 ou 125cc, un choix sera à faire

A en croire les informations de Moto Services, en contact avec l’entreprise asiatique, ces deux modèles dernièrement cités devraient être catapultés sur le marché français d’ici la fin de l’année 2019. De quoi étoffer une offre de scooters électriques grandissante, où se côtoient déjà le Qooder de Quadro Vehicles, le Peugeot e-Ludix ou le Pocket Rocket. La concurrence se durcit, pour le plus grand bonheur des clients.

Le Nice 100 EV équivaut à un 50cc, et atteint donc la vitesse maximale de 45 km/h grâce à son moteur d’1,5 kW. Ses 77 kilos font de lui un produit léger, malgré la présence d’une double batterie : l’une amovible, l’autre fixe et dédiée à une autonomie d’urgence. D’un poids de 110 kilos, la New Like 110 EV (catégorie des 125cc) s’équipe d’un moteur de 3kW logiquement plus lourd, mais aussi plus puissant, pour un couple total de 124 Nm.

Un système de recharge prometteur

Les deux scooters bénéficient enfin du réseau Ionex Commercial : ces bornes ont la particularité d’accueillir plusieurs dizaines de batteries amovibles chargées. Lorsque le deux-roues s’approche de la panne, il suffit à l’utilisateur de se rendre à l’une de ses structures pour échanger sa batterie vide avec une pleine. Rapide, et efficace. Si leur prix respectif n’a pas encore été dévoilé, le fabricant devrait se montrer plus bavard à l’occasion du salon EVER Monaco, organisé du 8 au 10 mai 2019.