Qualifié par son constructeur comme le « vélo électrique le plus léger du monde », The One, après une campagne de financement participatif lucrative, débarquera chez ses premiers clients au cours du mois de juillet et août 2019.

Dirk Kochhan, fondateur de la start-up suisse United City Bikes, s’attendait-il à un tel succès au moment de dessiner les premiers schémas de son futur vélo électrique en novembre 2017 ? Probablement pas. Mais pour sûr, l’entrepreneur a mis toutes les chances de son côté pour développer un produit abouti. Le design final validé en janvier 2018, suivi du premier prototype conçu trois mois plus tard ont ensuite laissé place à une campagne de financement participative lancée en avril 2019 sur la plateforme Indiegogo.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le projet de la jeune pousse helvète a rencontré un succès fulgurant : 1702 personnes ont accepté d’apporter une aide financière, pour un total de 1 237 346 euros récoltés à l’heure d’écrire ces lignes. La phase de production a de facto débuté, alors que les premières livraisons sont attendues pour le mois de juillet 2019. Pour les tout nouveaux clients, attendez-vous à recevoir votre deux-roues au mois d’août.

Moins de 13 kilos

The One attire les foules et les investisseurs. Soit. Mais pourquoi donc ? Car les ingénieurs de l’entreprise, au travers de 20 brevets exclusifs, sont parvenus à constructeur un vélo électrique ultra léger, le qualifiant même de « plus léger du monde » : 12,5 kilos. Outre son poids, le modèle, une fois plié, affiche une fine épaisseur de 25 centimètres. De quoi le ranger facilement à votre domicile ou au travail.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

A titre de comparaison, le Nua Electrica de l’entreprise barcelonaise Nua Bikes le titille de très près avec un poids de 13 kilos, lorsque le Cowboy atteint la barre des 16,1 kilos. Mais le meilleur élément de comparaison reste le Gocycle GX, également pliable en moins de dix secondes, et dont le design rejoint celui du The One, mais pas le poids : 17,8 kg.

Une batterie astucieusement intégrée

Rechargeable en 3,5 heures, sa batterie intégrée dans la tige de la selle (qu’il faut donc retirer pour la brancher à une prise) offre une autonomie de 60 kilomètres — pour la meilleure des versions –, alors que le moteur de 250W le propulse à 25 km/h au maximum, en vertu des lois européennes actuellement en vigueur. Un écran fixé sur le guidon indique quant à lui la vitesse, le niveau d’autonomie et le mode de conduite activé.

Au total, trois versions à prix réduit du The One sont disponibles sur la plateforme, pour autant de coloris (Dark Grey, Classic Grey et Ivory) :

  • The One U1 : 886 euros au lieu de 1418 euros, 40 km d’autonomie
  • The One U2 : 974 euros au lieu de 1595 euros, 52 km d’autonomie
  • The One U3 : 1063 euros au lieu de 1772 euros, 60 km d’autonomie