Considérée comme l’un des leaders en matière de scooters électriques, le groupe chinois NIU poursuit son expansion en présentant une nouvelle gamme de deux-roues zéro émission présentée sous la marque Gova. Un lancement international a été confirmé par son CEO.

Si l’entreprise NIU peine encore à se faire connaître dans nos contrées françaises, la renommée de la marque asiatique a depuis quelques années conquis l’Empire du Milieu. Et pour cause : ses scooters électriques rencontrent un véritable succès en Asie et ailleurs, poussant les dirigeants de la société à imaginer de nouveaux produits susceptibles de pénétrer toujours plus de marchés.

Entre 370 et 500 euros

Gova, nouvelle gamme de deux-roues zéro émission lancée par la firme chinoise, s’inscrit parfaitement dans cette stratégie. Cette dernière s’articule d’ailleurs autour d’une grille tarifaire relativement faible, comme en témoigne la fourchette de prix attendue pour les trois premiers modèles — les G1, G3 et G5 — qui composeront cette marque : entre 2999 et 3999 yuans, soit entre 370 et 500 euros environ, et ce sans compter les futures taxes imposées.

Ce prix d’achat avantageux s’explique par une raison simple : les équipes d’ingénieurs ont mis de côté les technologies connectées traditionnellement intégrées aux modèles du groupe. Pour profiter de telles fonctionnalités, les utilisateurs auront toujours l’opportunité d’installer un boîtier prévu à cet effet — Sky Eye, de son nom — moyennant une somme d’argent encore inconnue.

NIU, une activité qui se porte à merveille

Bonne nouvelle : le trio électrifié ne se cantonnera pas uniquement au marché chinois, mais profitera d’un lancement international, comme le confirme le CEO Yan Li auprès d’Electrek. Le G1 devrait même faire ses premiers pas dans son pays natal dès le mois prochain. Un moyen pour NIU d’engranger toujours plus de bénéfices, elle qui a connu un second trimestre prolifique avec 100 000 scooters écoulés dans le monde et 74,8 millions de dollars de revenus, soit une augmentation de 38 % par rapport l’année dernière.

L’U-Mini, cette mobylette électrique qui épouse le design d’un mini-vélo