Harley-Davidson sort un nouveau vélo électrique qui ressuscite sa première moto thermique

 

Harley-Davidson est allé piocher dans ses racines pour concevoir et commercialiser le vélo électrique Serial 1 Mosh/Tribute, véritable hommage à sa toute première moto thermique datant de 1903.

Le domaine des vélos électriques fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie de développement de Harley-Davidson, qui a pour l’occasion créé l’entité Serial 1 pour chapeauter ce genre de projets. De cette initiative sont nés quatre premiers cycles branchés haut de gamme récemment lancés en France.

Pour rendre cette nouvelle aventure plus symbolique, Harley-Davidson a décidé d’ajouter un autre modèle à son catalogue : le Serial 1 Mosh/Tribute, qui n’a rien d’un vélo ordinaire et tout d’un deux-roues à part. Ce Mosh/Tribute fait en effet hommage à la toute première moto thermique du groupe construite en 1903.

Comme un air de déjà-vu

Les clins d’œil esthétiques sont multiples et rappellent à bien des égards le design de la bécane d’époque. Pour les observateurs, vous aurez également remarqué les très fortes ressemblances avec le concept Serial 1 dévoilé en octobre 2020, qui préfigurait le style de la gamme introduite un mois plus tard.

D’un blanc éclatant, les pneus Swchalbe Super Moto-X font forcément leur effet, tout comme les poignées et la selle fournis par le spécialiste britannique Brooks. Cette selle a pour particularité de s’adapter à l’anatomie de l’utilisateur avec le temps. En se façonnant à son fessier, elle améliore son confort sur la durée.

Parce que définitivement haut de gamme, le S1 Mosh/Tribute fait la part belle aux composants de ce segment : transmission à courroie Gates Carbon Driv, moteur central Brose S MAG, freins à disque hydrauliques ou encore batterie de lithium-ion de 529 Wh lui conférant une autonomie de 56 à 169 kilomètres.

En série limitée à un prix élevé

Comparé au concept d’origine, le phare avant n’est plus directement intégré au tube de direction. En lieu et place a été fixé un écusson gravé avec le logo de la marque. Le phare s’invite quant à lui directement sur le guidon en tant qu’accessoire indépendant.

Pour faire de ce vélo électrique un produit d’exception, la marque américaine le produira en série limitée à hauteur de 650 exemplaires. La moitié de ce lot est réservée aux États-Unis, l’autre à l’Europe. Pour la coquette somme de 6000 dollars tout de même.

Difficile de s’y retrouver dans la jungle des vélos électriques (VAE). Le marché est en constante expansion et cela se traduit par une offre pléthorique. Pour vous aider à vous y retrouver nous avons testé…
Lire la suite

Les derniers articles