Développé par la marque Rayvolt Bike, le vélo électrique Exxite X One a l’ambition de conquérir un marché en pleine expansion. Comment ? Grâce à une kyrielle de technologies embarquées, de la reconnaissance faciale à un système de freinage breveté, sans oublier un design situé aux antipodes de ses futurs concurrents.

Rayvolt Bike remet le couvert. Après une première série de vélos électriques aux airs de mobylettes des années 1950, la jeune pousse ibérique revient de plus belle au travers d’un concept de deux-roues électrifié encore plus ambitieux : Exxite X One, de son nom, bénéficie d’une campagne de financement participatif via la plateforme Indiegogo. Une campagne à succès prometteuse qui semble plaire au public.

En l’espace de 24 heures, les objectifs financiers n’ont pas été battus, mais pulvérisés : les 45 000 euros initialement nécessaires au développement du projet ont été récoltés en un instant. Mieux, à l’heure d’écrire ces lignes, la cagnotte du produit s’élève à plus de 150 000 euros, et ce avant l’échéance finale fixée par les instigateurs du projet, le 24 novembre prochain.

Jusqu’à 75 km d’autonomie

Pourquoi l’Exxite X One excite-t-il autant les foules ? Car la start-up espagnole fait preuve d’innovation. En témoigne le large écran tactile propulsé par Android que l’entreprise a intégré sur la partie supérieure du cadre, sous le guidon. Une technologie de reconnaissance faciale a même été développée pour l’occasion dans l’optique de déverrouiller le vélo à l’aide de votre visage.

La page produit du modèle évoque également une technologie fabriquée en interne répondant au nom d’EIVA, laquelle permet à l’utilisateur de régler l’ensemble des réglages via la dalle susmentionnée. Parce que composé d’un cadre en aluminium et d’une fourche en fibre de carbone, l’engin tutoie les 22 kilos. Sa batterie lui confère quant à une elle une autonomie de 75 km (50 km pour la version X One Smart), pour une recharge complète en 4h.

Clignotants

Ajoutez à cela un système de freinage breveté : lorsque le conducteur actionne les pédales vers l’arrière, alors le vélo ralentit de lui-même. Des feux LED s’invitent à l’avant et l’arrière du produit, épaulés par des clignotants fixés sur les bords du guidon. Un deux-roues aussi perfectionné a logiquement droit à une grille tarifaire onéreuse, composée de trois prix selon les versions :

  • X One Power + : 1999 euros au lieu de 2999 euros
  • X One Smart : 1817 euros au lieu de 3635 euros
  • X One Smart + : 1908 euros au lieu de 3817 euros

Attention toutefois à la première déclinaison présentée, laquelle s’arme d’un moteur de 750W, non conforme à la législation européenne. Les livraisons débuteront dans le courant du mois de juin 2020.