GeForce RTX AI Laptops : Nvidia annonce sa gamme de PC portables pour accompagner Copilot+ de Microsoft

 

Vous vouliez encore plus de PC spécialisés dans l'intelligence artificielle ? C'est ce que veut proposer Nvidia avec ses RTX AI Laptop, même si le diable se cache parfois dans les détails.

Source : Nvidia

Bon, nous n’allons pas vous refaire la contextualisation de l’IA dans l’informatique. Depuis 2022, l’IA générative est devenue très populaire grâce à ChatGPT et, en 2024, les entreprises veulent proposer de nouveaux usages grand public pour vous convaincre de passer à la caisse et adopter leurs logiciels. Microsoft a marqué les esprits en annonçant ses PC Copilot+ sous Windows 11, une nouvelle génération de machines équipées de NPU, une puce dédiée à l’IA. Nvidia, grand gagnant du secteur en la matière, ne veut pas rester sur le carreau et annonce ses RTX AI Laptops.

C’est quoi un RTX AI Laptop ?

Disons-le, Microsoft a pour le moment mis de côté Nvidia dans son élaboration des PC Copilot+. Ces derniers utilisent un NPU intégré au processeur central de la machine, fabriqué par AMD, Intel et Qualcomm. Cela pourrait changer à l’avenir, mais impossible d’utiliser les « tensor cores » des cartes graphiques pour faire tourner Windows Copilot ou Recall. Nvidia a donc mis au point sa propre famille de PC, les RTX AI Laptop.

D’après Nvidia, ces ordinateurs seront capables à la fois de faire des tâches assistées par IA légères, grâce au NPU central, mais aussi des tâches plus lourdes, grâce à la carte graphique GeForce RTX. Pour le dire autrement, il s’agit d’ordinateurs Copilot+ auquel on ajoute une GeForce RTX. La marque rappelle que grâce à ses puces, un tel PC pourra proposer jusqu’à 686 TOPS de performance en IA, loin des 45 TOPS proposés sur les NPU Qualcomm, Intel ou AMD.

Tous les grands fabricants ont déjà signé avec Nvidia. On retrouvera dès cette année des RTX AI Laptop chez Acer, Asus, Dell, Lenovo, Honor, Xiaomi ou encore HP, Razer et Samsung.

Pour quel usage ?

Pour convaincre sur cette nouvelle solution, Nvidia va aussi aller chercher l’aide des développeurs de logiciels et prolonger son écosystème RTX AI. Pour cela, Nvidia lance un kit de développement spécialisé, le Nvidia AI Inference Manager SDK, capable de passer automatiquement d’un calcul dans le cloud à un calcul en local selon la complexité de la tâche et d’offrir une latence minimale. La marque annonce déjà des partenariats autour de DaVinci Resolve chez BlackMagic pour le montage vidéo et une optimisation particulière pour la génération d’images avec Stable Diffusion, notamment en utilisant ComfyUI. La solution d’amélioration de la définition de vidéo de Nvidia, un peu à la manière du DLSS, utilisée sur les navigateurs, sera aussi proposée sur VLC de VideoLAN pour les vidéos en local.

Nvidia imagine aussi les développeurs de jeux vidéo s’emparer de ces outils pour proposer des assistants intelligents directement dans leur jeu vidéo. À la manière de la démonstration récente de Microsoft, ces assistants seraient nourris par les développeurs avec les connaissances sur le jeu pour guider le joueur ou l’aider à améliorer son personnage, à l’image de ce que peuvent proposer des sites communautaires aujourd’hui comme Wikia.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.