Le Realme Book est maintenant lancé, on sait tout de lui… et il est séduisant

Mais on ne sait toujours pas s'il arrivera en France

 

Hier, Realme a annoncé plusieurs produits dont le très attendu Realme Book. Le premier PC portable de la marque s'avance sur les marchés chinois et indien avec une fiche technique intéressante et un prix raisonnable. On fait le point sur ce qu'il propose... en croisant les doigts pour qu'il arrive aussi en Europe.

Le Realme Book profite d’un châssis en aluminium de 14,9 mm d’épaisseur seulement

Le Realme Book profite d’un châssis en aluminium de 14,9 mm d’épaisseur seulement // Source : Realme

Nous en avions déjà parlé à plusieurs reprises, mais le Realme Book est désormais officiellement présenté. Il s’agit pour rappel du tout premier PC portable de la marque chinoise, qui prend la forme d’un ultraportable de 14 pouces au format 3:2. Utilisé notamment par les appareils Microsoft Surface, ce ratio d’écran permet d’obtenir une plus grande surface d’affichage et favorise ainsi l’affichage de contenus verticaux. Un atout précieux en bureautique ou lorsqu’on navigue sur le web.

L’appareil peut d’ailleurs compter sur une dalle IPS 2K (2160 par 1440 pixels) couvrant intégralement l’espace de couleurs sRGB tout en affichant jusqu’à 400 nits de luminance. Ces valeurs nous promettent un écran lumineux et bien lisible. Realme évoque enfin un traitement Corning Gorilla Glass pour limiter l’apparition de rayures sur la dalle. Les bordures de l’écran sont du reste assez menues, avec un ratio châssis / écran annoncé à 90 %.

Une machine parfaite pour la bureautique et le multimédia léger

L’appareil en lui-même profite d’un châssis métallique (vraisemblablement un alliage d’aluminium) de 14,9 mm d’épaisseur une fois le capot rabattu, d’un capteur d’empreintes digitales et d’un clavier rétroéclairé (à trois niveaux de luminosité). L’ensemble ne dépasse pas les 1,38 kg, ce qui est plutôt dans la moyenne de ce que l’on observe chez la concurrence. À titre de comparaison, l’Apple MacBook Air se limite à 1,29 kg pour 16,1 mm d’épaisseur. Comme annoncé préalablement par Realme, le Realme Book est par ailleurs décliné en deux coloris : Real Blue et Real Grey.

Venons-en au plus intéressant : ce qui se cache dans les entrailles de l’engin. De ce côté, Realme se livre à un exercice de maîtrise des coûts en se limitant au choix à un Core i3 ou i5 de 11e génération (Tiger Lake-U). Pas d’option i7 pour ce qui reste avant tout une machine bureautique milieu de gamme. Le processeur choisi sera par contre maintenu au frais par deux ventilateurs et le système de dissipation « Storm Cooling » mis au point par Realme. On ignore pour l’instant quelles sont les références précises des processeurs disponibles, mais l’on imagine que Realme s’est tourné vers les Intel Core i5-1135G7 et Core i3-1125G4, vraisemblablement configurés en 12 ou 15 W compte tenu de la finesse de l’appareil.

Ces puces Intel seront couplées à 8 ou 16 Go de RAM en fonction de la configuration sélectionnée, et l’on pourra enfin compter sur 256 ou 512 Go de SSD. Le Realme Book devrait permettre jusqu’à 11 heures d’autonomie, avec la perspective d’une recharge rapide grâce à un chargeur de 65 W. La connectivité Wi-Fi 6 est également de la partie, au même titre qu’un port USB-C Thunderbolt 4 (en plus d’un port USB-C classique, d’une entrée USB-A et d’une prise casque).

Le Realme Book arrive en Chine et en Inde à partir de 749 dollars (640 euros HT) dans sa configuration i3 / 8 Go de RAM / 256 Go de SSD. Il faudra par contre tabler sur 999 dollars (854 euros HT) pour le modèle i5 / 16 Go de RAM / 512 Go de SSD. Difficile à ce stade de savoir si l’appareil arrivera ou non jusqu’en Europe.

Pour rappel, Realme a parallèlement présenté d’autres produits dont le Realme GT Master Edition.

Les derniers articles