La startup Framework annonce un PC portable réparable et modulaire façon Fairphone

Il peut théoriquement durer des décennies

 

Imaginez : si vous achetiez un ordinateur portable aujourd'hui et que vous pouviez simplement échanger et mettre à niveau les composants matériels en cas de besoin... un appareil qui pourrait durer bien plus longtemps que votre précédent laptop. Voici le Framework Laptop.

La start-up appelée Framework a annoncé un ordinateur portable modulaire nommé « Framework Laptop ». Il s’agit d’un ordinateur portable modulaire, réparable facilement et conçu pour fonctionner pendant des décennies en remplaçant toutes les pièces et composants de la machine.

Ce n’est pas un concept nouveau de modularité sur le marché de l’électronique grand public, il y a eu de nombreuses tentatives pour concevoir un appareil qui peut être modulaire, facile à réparer et entièrement évolutif. Sur le marché du smartphone, c’est Fairphone qui a pris ce créneau.

Objectif : dépasser les 5 ans d’utilisation

Aujourd’hui, les ordinateurs portables haut de gamme ont tendance à ralentir après 5 ans d’utilisation : bien souvent, c’est la batterie qui lâche mais bien d’autres composants s’usent. Un port USB qui ne fonctionne plus, un SSD qui fait planter l’OS, le CPU qui rame, l’écran qui grésille… tous ces appareils sont conçus de manière à ce que vous ne puissiez tout simplement pas faire évoluer des composants essentiels comme la carte mère, l’écran, le clavier ou le CPU. Il est vrai que l’on peut parfois changer le stockage ainsi que la mémoire vive, ou rajouter une nouvelle carte Wi-Fi… mais ce n’est pas le cas sur tous les modèles. Les composants complexes ont tendance à être câblés et soudés sur le PCB qui ne peut pas être retiré.

Framework tente de commercialiser un concept de laptop où vous pouvez facilement échanger la carte mère, l’écran, le clavier ou tout autre accessoire sans trop vous inquiéter. En théorie, votre appareil peut fonctionner pendant des décennies.

Dans le monde du smartphone, le Project Ara de Google avait une vision similaire. Framework a conçu de petits blocs de ports modulaires que vous pouvez simplement retirer et brancher séparément quand vous le souhaitez. Si vous avez besoin d’un port HDMI pour une réunion à l’extérieur… il suffit de le rajouter à votre laptop avant de partir.

Les caractéristiques actuelles de la machine

Le premier laptop Framework est un PC de 13,5 pouces de diagonale au format d’affichage 3:2. Il utilise un CPU Intel Core de 11e génération, la mémoire peut monter à 64 Go de DDR4 tandis que pour le stockage vous pouvez ajouter jusqu’à 4 To en SSD NVMe. Il y a également une caméra frontale Full HD @ 60 ips avec un bouton physique pour la désactiver manuellement. Concernant les connectiques… c’est complètement modulaire : USB-C, USB-A, HDMI, DisplayPort, microSD… vous mettez ce que vous voulez.

Du côté de l’OS, vous avez évidemment le choix : Windows 10 (Home et Pro) fonctionne parfaitement, mais Framework s’est attelé à travailler avec le noyau Linux pour prendre en charge tous les nouveaux matériels pensés pour ce PC portable. Vous avez donc la possibilité d’installer la distribution GNU/Linux de votre choix.

En plus de favoriser la longévité, Framework s’est également donné la mission d’augmenter la durabilité tout au long de la vie du produit. L’ordinateur portable de Framework est fabriqué à partir de 50 % d’aluminium recyclé après consommation (PCR) et de 30 % de plastique PCR en moyenne. L’emballage est entièrement recyclable et ne contient pas de plastique à usage unique. De plus, Framework garantit que ses envois de produits sont soumis à la compensation carbone.

Bref, l’idée est séduisante sur le papier. Les questions que l’on se pose sont les mêmes que celles que nous avions à propos de Fairphone, le Project Ara de Google… Aura-t-on un produit aussi performant qu’un laptop Asus ou Dell ? L’autonomie sera-t-elle au rendez-vous ? Que se passe-t-il si Framework ferme ses portes ? Quels seront les futurs modules et composants proposés ? Quel est le tarif de base de cette machine ? Combien coûteront les composants à l’unité ? Framework sera-t-il le seul fournisseur pour le PCB ? Le CPU mobile ? L’écran ? Le clavier ? Cela reste néanmoins un projet intéressant à suivre car il tente de trouver des réponses concrètes à des problèmes de société et d’écologie.

 

Les derniers articles