2 minutes pour une protection d’écran sur mesure : on a essayé ce nouveau service

Déjà chez Boulanger, Orange ou Bouygues Telecom

 

Pour remplir sa mission de protection d’écran, Zagg s’associe à différents partenaires et opérateurs. Le spécialiste américain lance son service Invisible Shield on Demand pour proposer la pose d’un écran de protection sur n’importe quel appareil en quelques minutes. Nous avons testé.

Zagg invisibleshield on demand impression iphone en cours
Zagg lance le service InvisibleShield on Demand // Source : FRANDROID — Melinda DAVAN-SOULAS

On passe de plus en plus d’heures quotidiennement sur nos écrans. Au-delà de la fatigue oculaire que cela engendre et des différents soucis que cela peut engendrer (obésité, stress, etc.), c’est aussi de nombreux risques de chute d’appareils ou d’informations confidentielles à la portée d’yeux trop curieux.

Pour remédier à ces différents problèmes, des entreprises ont misé sur les écrans de protection. Avant tout pour protéger des chocs et autres rayures, mais également désormais en prime pour diminuer les effets de la lumière bleue, ou bien les regards des curieux.

Une technologie inspirée de pales d’hélicoptère militaire

Parmi tous ces acteurs, InvisibleShield, branche du groupe Zagg, également propriétaire de l’accessoiriste Mophie et du fabricant de coques Gear4, a depuis longtemps fait sa renommée comme spécialiste des films de protection d’écran en tous genres. Des accessoires vendus notamment dans les boutiques des opérateurs et dans les enseignes spécialisées, emplissant les étals de boîtes en fonction des produits. Et c’est justement ce point, pour des questions économiques autant que fonctionnelles, que Zagg veut revoir sa copie.

Zagg invisibleshield on demand application marques
Plus de 64 000 types d’écrans sont référencés pour InvisibleShield on Demand // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Pour cela, l’entreprise lance InvisibleShield on Demand. Il s’agit toujours de protection d’écran, mais à la demande et pour tous les appareils possibles (ou presque), qui sera proposée chez certains opérateurs (Orange et Bouygues Télécom tout d’abord) et revendeurs (Boulanger) comme service avec personne dédiée. Elle permet d’installer des protections de manière plus ergonomique et rapide sur différents appareils en respectant exactement leurs designs et spécificités.

helicoptere apache
Le film de protection InvisibleShield a été conçu à partir des protections de pales d’hélicoptère // Source : Zagg

Ces protections d’écran se basent sur la technologie ISOD qui trouve ses origines dans le matériel de protection des pales d’hélicoptères militaires Apache utilisé durant la Guerre du Golfe contre le sable et les chocs. La technologie a été rachetée par l’entreprise au début des années 2000. Autant dire que vos appareils sont parés pour les conditions extrêmes…

Une protection appliquée en quelques minutes

Nous avons testé la solution qui se présente sous la forme d’une machine façon imprimante. Elle existe en deux tailles en fonction de l’écran à protéger : jusqu’à 6,9 pouces (smartphone et montre essentiellement) et jusqu’à 12,9 pouces (tablette, Nintendo Switch, certains PC). Une application sur smartphone lui est liée pour intégrer la nature de l’appareil dont il faut couvrir l’écran. Plus de 64 000 modèles d’écran sont pris en charge et référencés sur une application smartphone qui fonctionne avec l’appareil. Et la liste sera mise à jour en permanence pour coller au mieux aux nouveautés, annonce Zagg.

Zagg invisibleshield on demand protections
Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Nous voilà donc à tester le service pour couvrir un écran d’iPhone 13 Pro Max. Plusieurs types d’écrans de protection sont proposés :

  • Clear Protect : le basique qui protège des chocs et rayures.
  • Ultra Clear+ : la protection reprend tous les basiques et y ajoute un traitement antimicrobien.
  • Ultra Privacy+ : le niveau supérieur avec l’ajout d’un film de confidentialité qui empêche les curieux de regarder votre écran sur le côté.
  • Ultra VisionGuard+ : au lieu du film de confidentialité, la protection ajoute la technologie Eyesafe pour protéger vos yeux de la fatigue visuelle numérique et de la « lumière bleue nocive ».
Zagg InvisibleShield on demande eyesafe
Les différents niveaux de protection d’écran // Source : Zagg

Tous ces films protecteurs sont extrêmement fins. Il s’agit de films plastiques de quelques dixièmes de millimètre qui s’installent de manière sèche (sans application d’un produit fixateur). Quelques gestes assurés du technicien gérant les appareils et l’écran est posé en deux minutes maximum après l’impression (qui se fait en quelques secondes) sur la dalle de notre iPhone en version Ultra VisionGuard+.

Première bonne surprise, on distingue à peine la protection sur l’écran, les couleurs ne sont pas altérées. Elles sont légèrement moins « pétantes » en raison du filtre Eyesafe ajouté, l’organisme spécialisé dans la technologie d’écran anti-lumière bleue et protection des yeux (Lenovo, Dell, HP, Acer, LG Display… comptent parmi ses clients). Mais le tout reste surtout très confortable visuellement. On oublie rapidement la présence d’une protection sur l’écran, alors que nous n’en avions jamais eue jusqu’à présent.

Zagg écran protection iphone
L’écran de protection ne se distingue pas sur l’iPhone et n’a pas obscurci les couleurs malgré le filtre de protection visuelle // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Pour un smartphone comme une montre ou une Nintendo Switch

Si, en moins de cinq minutes (voire de trois), nous avons pu obtenir une protection pour notre smartphone, c’est encore plus rapide pour un écran d’Apple Watch. Nous renseignons le modèle de notre montre connectée dans l’application (Apple Watch Series 7). Une feuille Clear Protect au format plus petit est intégrée dans la machine et découpée en quelques secondes. Il ne reste plus qu’à poser minutieusement sur le mini écran Retina et le tour est joué.

Zagg invisibleshield on demand prepa apple watch
La préparation de l’écran pour montre // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Après la pose par une experte, l’écran de protection de l’iPhone laisse apparaître une légère pliure au centre en raison de la technique de pose et quelques bulles sur le côté. Au bout de 24 heures, comme promis, tout a disparu. Et ce, grâce à la technologie nano-memory d’ISOD qui permet au film de se réparer tout seul en permanence, éliminant traces et rayures, en s’autorégénérant. C’est assez bluffant. Quant à l’Apple Watch, rien à signaler. Le film est tout aussi fin et, à part si vous passez vraiment votre doigt sur la bordure pour le sentir, vous ne le voyez pas. Cela ne nous a également pas gêné dans l’utilisation et l’écran tactile répond impeccablement.

Le mieux sera évidemment d’éviter toute immersion — pour les montres notamment si vous voulez vous adonner à la natation — durant 24 heures pour que la protection et l’écran nouent définitivement bien leurs liens. Le plus drôle au toucher, c’est cette sensation d’avoir mis une protection renforcée en verre alors qu’il s’agit d’une matière autorégénérante.

Zagg invisibleshield on demande grande machine
La machine grand format peut gérer des protections pour des écrans jusqu’à 12,9 pouces de diagonale // Source : FRANDROID – Melinda DAVAN-SOULAS

Au total, en quelques minutes, nous aurons pu installer une protection sur notre iPhone et sur notre montre, puis repartir l’esprit serein face aux prochains chocs. Ce procédé InvisibleShield on Demand a de grands avantages pour tous : l’utilisateur a accès à un service de pose rapide pour une protection totalement adaptée à l’écran de son appareil, quel qu’il soit.

L’enseigne ou l’opérateur proposant le service réduit considérablement l’emplacement alloué jadis à Zagg pour ses protections d’écran et l’encombrement de la boutique. La marque, quant à elle, réduit ses packagings qui ne sont plus que des pochettes de films à découper plutôt que des boîtes individuelles et réduit aussi son empreinte carbone lors des expéditions, tout comme, évidemment, ses coûts.

Prix et disponibilité d’InvisibleShield on Demand

Comptez 15 euros pour un écran de montre (même rond !) et à partir de 30 euros pour un écran de smartphone, puis jusqu’à 45 euros pour le filtre Ultra VisionGuard+ sur un smartphone. Il est possible de protéger également l’avant et l’arrière d’un smartphone en verre (environ 50 euros). Cela pourra monter de quelques euros pour les écrans de tablette ou PC jusqu’à 12,9 pouces. Les filtres de confidentialité pour smartphone ne sont pas disponibles sur tous les modèles du marché pour le moment, à la différence des autres protections.

Le service est d’ores et déjà disponible dans certaines boutiques Orange et Bouygues Telecom, ainsi que chez Boulanger. Le film est garanti à vie (avec certaines limitations) et peut être remplacé une fois par an en cas de défaut constaté.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles