Google Pixel 6a : pourquoi c’est la nouvelle valeur sûre à moins de 500 euros

 

Sorti il y a quelques semaines en France, le Google Pixel 6a a mis tout le monde d’accord : si vous avez un budget de 500 euros, il doit être tout en haut de votre liste de souhaits.

Le Google Pixel 6a // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Si vous lisez régulièrement Frandroid, vous commencez à connaître la rengaine : quand on opte pour un smartphone milieu de gamme, il y a forcément des compromis à faire. Et ces compromis, ils portent généralement sur la photo, les performances ou les mises à jour.

Avec le Google Pixel 6a, Google a tout simplement pris la concurrence à contrepied. Des compromis, ce smartphone en fait quelques-uns. Mais comme le note Frandroid dans son test : il fait « les bons compromis aux bons endroits ». À moins de 500 euros, c’est tout simplement le meilleur smartphone en photo et le meilleur « petit format » que l’on peut conseiller actuellement.

Google Pixel 6 et Google Pixel 6a : quelles différences ?

En fin d’année dernière, Google a sorti en France deux téléphones particulièrement remarqués : les Google Pixel 6 et Google Pixel 6 Pro. Des appareils haut de gamme, avec de grands écrans et des fiches techniques musclées.

Avec le Google Pixel 6a, Google a l’ambition de proposer un Google Pixel 6 dans un format plus compact, mais avec la même fiche technique, à quelques détails près. Premier point commun : les deux appareils partagent un écran OLED d’excellente facture. Lors de son test du Google Pixel 6a, Frandroid a souligné une colorimétrie proche de l’excellence. La seule différence entre les deux appareils provient de la fréquence de rafraîchissement : 90 Hz sur le Google Pixel 6, contre un « bon vieux » 60 Hz sur le Google Pixel 6a.

L’écran du Google Pixel 6a // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Deuxième point commun, le SoC, la puce en charge de la puissance des smartphones. Et c’est l’un des points les plus étonnants de ce petit appareil : Google a fait le choix d’intégrer la même puce sur le Google Pixel 6a que sur le Google Pixel 6, la fameuse Google Tensor.

Il s’agit d’une puce conçue par Google en partenariat avec Samsung. Elle possède assez de puissance pour faire tourner n’importe quelle application du quotidien et la majorité des jeux du moment. Mais ce n’est pas franchement une puce pensée pour les gros jeux en 3D. En revanche, elle excelle dans un domaine : le traitement photo.

Le meilleur photophone à moins de 500 euros

Sur le papier, avec seulement deux capteurs de 12 mégapixels, on pourrait penser que le Google Pixel 6a serait loin derrière des smartphones au tarif équivalent dotés de 3, voire 4 capteurs photo. C’est mal connaître Google qui excelle dans ce domaine. Plus simple qu’un long discours, voici quelques photos prises ces derniers jours avec un Google Pixel 6a :

À moins de 500 euros, vous ne trouverez tout simplement pas meilleur photophone actuellement : il est bon en photo de jour, de nuit, en portrait, en selfie, en ultra grand-angle… Selon DXOMark, il n’a qu’un seul concurrent dans sa gamme prix : le Google Pixel 6 (qui est 200 euros plus chers).

Une interface unique et bourrée de fonctionnalités pratiques

Smartphone conçu par Google oblige, le Google Pixel 6a est un appareil qui ne sera pas abandonné d’ici un ou deux ans. Google s’engage en effet à déployer des mises à jour de sécurité pendant au moins 5 ans et des mises à jour logicielles pendant au moins 3 ans. C’est l’un des meilleurs élèves du milieu.

Posséder un Pixel, c’est aussi bénéficier des nombreuses fonctionnalités pratiques de l’interface : filtrage d’appel automatique (très pratique quand on vous démarche tous les jours pour vider votre compte formation), une autonomie qui s’adapte à votre usage pour économiser le plus possible la batterie ou encore la fonctionnalité de gomme magique qui permet d’effacer en un clin d’œil certains détails d’une image.

Tarif plancher, prestations maximums

Le dernier et ultime argument du Google Pixel 6a, c’est évidemment son prix. Lancé à 459 euros à la fin du mois de juillet, c’est sans conteste le champion des appareils à moins de 500 euros si la photo est primordiale pour vous. Plus performant qu’un Samsung Galaxy A53 et meilleur en photo qu’un Nothing phone (1), c’est la nouvelle valeur sûre de 2022.

Les derniers articles