Les chiffres de ventes de smartphones pour le premier trimestre de 2019 sont arrivés. Si on compare à 2018, on remarque une baisse de 3 % des ventes en Europe. Plusieurs raisons pourraient expliquer cela.

Les ventes de smartphones sont en baisse sur le Vieux Continent. Une information qui peut paraître surprenante tant ces appareils envahissent notre quotidien. Les chiffres du service Market Pulse de Counterpoint sur ce premier trimestre de 2019 sont pourtant formels, il y a une baisse, presque minime certes, mais une baisse quand même par rapport au même trimestre de l’an dernier.

Par rapport aux mois de janvier, février et mars 2018, 3 % de smartphones en moins ont été vendus en Europe. Plus précisément, les ventes ont un peu augmenté en Europe de l’Est, mais ont baissé de 6 % à l’ouest. Si l’on compare au trimestre précédent, soit octobre, novembre et décembre 2018, c’est même une baisse de 20 %. Baisse qu’il faut relativiser, car cette période est propice aux achats avec Noël par exemple.

La faute à la 5G ?

On peut donc se poser la question du pourquoi du comment de cette baisse. Selon Peter Richardson, directeur de recherche chez Counterpoint, deux raisons principales sont à souligner :

Le marché du smartphone décline surtout à cause d’un cycle de remplacement allongé et d’un manque d’innovation chez les nouveaux modèles. Certaines personnes attendent la 5G pour se procurer un nouvel appareil. Sa commercialisation s’active en Europe avec Swisscom et Sunrise en Suisse. Cependant, nous pensons que l’impact de cette-ci en 2019 sera minime.

La 5G arrivant, beaucoup de personnes se disent qu’attendre une année pour changer de smartphone est plus judicieux que de se payer actuellement un appareil non compatible avec une technologie qui offrira bien des améliorations d’ici un an.

Les smartphones chinois à l’abordage

La Chine continue d’imposer son savoir-faire et ses produits à prix parfois moindre sur le marché. Durant ce trimestre, 30 % des ventes de smartphones étaient des appareils venu de firmes de l’Empire du Milieu. En figure de proue, on a Huawei, deuxième marque avec 26 % des ventes derrière le coréen Samsung.

La firme chinoise a augmenté de 70 % son chiffre de ventes en volume par rapport à l’année dernière grâce à ses flagships P30 et P30 Pro ou encore grâce à Honor (la vente des smartphones Honor étant comptée comme une vente de Huawei).

Attention à ses chiffres qui pourraient drastiquement baisser à cause de ces affaires avec le gouvernement américain et différentes entreprises de la tech qui ont cessé de travailler avec la firme chinoise.

Il faudra voir si cette baisse des ventes se perpétue durant ce deuxième trimestre de l’année, nous verrons ça au prochain conseil de classe.