Ultra pratique, cette selle pour vélo électrique va vous changer la vie

 

L’entreprise Wilderness Trail Bikes a conçu une toute nouvelle selle destinée aux vélos électriques. Sa particularité : la présence d’une encoche sur la partie arrière, censée vous aider à soulever votre monture.

selle WTB
Source : WTB

La majorité des vélos électriques ont pour inconvénient d’être lourds, voire très lourds. L’intégration d’un moteur et d’une batterie ajoute en effet de nombreux kilos sur la balance, au point de chatouiller très régulièrement le seuil des 20 kg. Certains modèles comme l’Origine Help (13 kg) font partie des exceptions, qui sont bien rares sur le marché.

Si vous utilisez votre monture quotidiennement, vous serez probablement amené à la déplacer à la main ou la porter sur quelques escaliers, voire plusieurs étages en cas d’absence d’ascenseur. Dans ce cas, l’empoigner par le cadre peut-être une solution… sauf pour les cadres bas, qui n’ont pas de barre supérieure. L’une des alternatives est alors de le prendre par le tube de selle, ce qui n’est pas très hygiénique.

Une encoche bien pratique

Pour pallier ce petit problème, l’entreprise californienne Wilderness Trail Bikes a conçu une selle adaptée à ce type de situation : la Devo. Cette dernière accueille une encoche à l’arrière, de sorte que vous puissiez l’agripper et soulever votre cycle électrifié. L’idée, c’est de donner une bonne prise à l’utilisateur.

Source : WTB

En réalité, WTB s’adresse davantage aux utilisateurs de VTT électriques. Mais il n’y a aucune raison à ce que cette selle ne s’invite pas sur des VAE urbains typés route, qui s’en accommoderaient très bien. Le groupe affirme par ailleurs – par l’intermédiaire de BikeRadar – que sa selle est imperceptible durant les trajets : aucune zone de contact avec l’os fessier n’existe.

Uniquement aux USA, mais il y a une astuce

Breveté, cet équipement s’est par ailleurs délesté d’une certaine quantité de fibres de nylon, afin « d’augmenter la flexibilité et améliorer l’amortissement », explique BikeRadar.

Au total, trois versions existent : 95,95 dollars pour la variante avec des rails chromés (264 grammes), 119,95 dollars avec les rails en acier inoxydable (249 grammes) et 142,95 dollars avec les rails en titane (215 grammes).

Nous avons simulé un achat sur le site officiel du constructeur. Malheureusement, les livraisons sont limitées aux États-Unis. À voir si l’entreprise élargira son champ d’action à l’avenir pour vendre sa selle Devo en Europe. Même si des solutions existent pour l’importer légalement en France.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !