Heetch lance des taxi-vélo pour se déplacer dans des cabines chauffées et pour pas cher

 

Le service de VTC Heetch se lance dans une nouvelle aventure avec Heetch Bike. L’idée est simple : transporter des gens assis à bord d’une cabine chauffée, laquelle est tractée par un vélo électrique. À partir du 23 février, une quarantaine de véhicules circuleront dans tout Paris.

Heetch bike chauffeur vélo électrique
Source : Heetch

Pour se déplacer avec un chauffeur à Paris, avant, il y avait le taxi. Puis les VTC ont chamboulé le marché. Mais le vélo électrique, autre moyen de mobilité plus vertueux, veut aussi trouver sa place. Deux entreprises ont lancé les hostilités : Turtle et Cyclocab, désormais concurrents d’un troisième acteur bientôt positionné sur ce créneau, j’ai nommé Heetch Bike.

Une cabine chauffée pour profiter de Paris

Contrairement aux précédents, Heetch n’est pas un petit nouveau dans l’univers du transport de personnes. Il est en effet issu du monde des VTC, et opère dans 9 villes en France, ainsi qu’en Belgique et plusieurs pays africains. Cette nouvelle offre de transport repose sur un chauffeur au guidon d’un vélo électrique, qui remorque une cabine signée du fabricant français K-Ryole, apprend-on dans un communiqué de presse envoyé à la rédaction.

Celle-ci est chauffée, comporte deux places, avec un pare-brise et deux fenêtres latérales, de quoi apprécier la capitale sans souffrir des gaz d’échappement. Aussi, la cabine est bien plus compacte que les véhicules rivaux.

Heetch bike cabine
Source : Heetch

Ainsi, Heetch Bike prétend devenir le « seul transport avec chauffeur capable de prendre les pistes cyclables ». Ces vélos électriques visent les 20 % de trajets parisiens réalisés uniquement intra-muros, et ne prévoient pas de remplacer les voitures pour les 80 % reliant la banlieue.

40 premiers vélos avec chauffeur Heetch Bike, et moins chers

Les premiers trajets en Heetch Bike pourront avoir lieu à partir du 23 février 2024, seulement à Paris. Au total, 40 premiers vélos électriques à cabine remorquée vont arpenter les rues de la capitale, et de manière plus abordable qu’avec un VTC. En effet, ils « seront en moyenne 20 % moins chers que les courses en voiture », indique la société.

Pour vous donner un exemple concret, un trajet Gare Montparnasse – Place de la République coûtera environ 15,5 euros au lieu de 18 euros (prix ponctuel minimum indiqué par l’application). Il n’y aura plus qu’à tester.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !