Payer ses habitants pour les inciter à faire du vélo : l’idée inédite de cette ville pour réduire sa pollution

 

Aux États-Unis, la ville de Denver a mis en place un programme pas comme les autres : payer ses habitants pour les inciter à faire du vélo, dans une limite de 200 dollars par mois. Le programme est pour le moment fragmenté par trimestre.

vélo
Source : Andy Feliciotti via Unsplash

En 2018, la ville de Denver (Colorado) a dû établir un triste constat : 30 % de ses émissions de gaz à effet de serre étaient dues aux transports, largement représentés par la voiture. Face à l’urgence climatique, la municipalité a donc réfléchi puis mis en place un programme visant à renforcer la pratique du vélo dans sa ville, relate Transition Vélo.

L’idée est simple : payer ses habitants qui utilisent le vélo musculaire ou vélo électrique pour se déplacer, afin de les inciter à utiliser le plus possible ce mode de transport propre. Un candidat retenu peut ainsi engranger 1 dollar par mile (1,6 km), dans une limite de 200 dollars sur trois mois – le programme est renouvelé chaque trimestre.

Quelques critères de sélection

Au total, il est donc possible d’accumuler 600 dollars pour toute personne parcourant 320 km par mois à vélo. Ce qui correspond en moyenne à 10 km par jour sur trente jours, ce qui est largement faisable en pratique, d’autant plus dans les grandes villes américaines où les distances sont généralement plus longues que les nôtres.

Denver vélo
Source : Henry Desro via Unsplash

Denver ne fait aucune distinction entre un vélo mécanique et électrique. En revanche, elle prend en compte plusieurs critères pour sélectionner un panel de 85 participants : être âgé de 18 ans ou plus, vivre dans Denver (à quelques exceptions près), être une personne à faibles revenus et résider dans un quartier défavorisé, peut-on lire sur sa page officielle.

Formation et aide à l’achat d’accessoires

En sus, une formation « Confident Commuter » est organisée pour l’ensemble des personnes retenues. Coaching personnalisé pendant 4h, enveloppe de 500 dollars pour acheter des accessoires vélo, réparer son cycle voire en acheter un : tout est fait pour vous mettre en selle dans les meilleures conditions.

Au vu du nombre de candidats pris chaque trimestre, Denver a probablement conscience que ce travail doit être réalisé sur le long terme pour éduquer les gens au vélo et leur donner envie de délaisser leur voiture dès qu’ils le peuvent. On ne peut que saluer cette initiative bénéfique pour la planète et nos poumons.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !