Citroën Ami : pourquoi son prix pourrait augmenter… ou diminuer d’ici la fin de l’année

 

Le gouvernement envisage d'augmenter le montant du bonus écologique pour les petits véhicules électriques tels que les quadricycles. La Citroën Ami pourrait profiter de cette mesure qui lui permettrait de réduire encore son prix déjà abordable. À moins que sa fabrication au Maroc lui empêche totalement de bénéficier du bonus.

Citroën Ami

Créé en 2007, le système de bonus / malus écologique a beaucoup évolué au fil des années, au détriment du premier depuis quelques temps. En effet, le montant de l’aide a été revu à la baisse au 1er janvier dernier, puisqu’elle est désormais plafonnée à 5 000 euros.

Un bonus en hausse

Sauf pour certains ménages, qui peuvent profiter d’un coup de pouce allant jusqu’à 7 000 euros, sous conditions de revenus. Mais dans tous les cas, ce dernier est désormais réservé aux voitures de moins de 47 000 euros. Mais outre les véhicules particuliers, le bonus écologique peut également être attribué aux quadricycles à moteur, qui ne nécessitent pas le permis B.

Dans ce cas, ces véhicules sont éligibles à une aide dont le montant est plafonné à 900 euros, ou 50 % du prix total. En effet, ces engins, comme la Mobilize Duo ou la Microlino affichent généralement des tarifs nettement moins élevés que les voitures classiques. Mais ils pourraient bientôt être encore plus accessibles, grâce à une nouvelle réforme du bonus écologique.

Source : Marie Lizak

Celle-ci n’est pour l’heure qu’un projet de loi, qui a été annoncé dans un communiqué émanant du Ministère de l’Économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique. Consultable en ligne, celui-ci porte sur l’industrie verte, alors que le gouvernement a reçu en début de semaine Elon Musk pour évoquer de futurs investissements sur le territoire. Plusieurs sujets sont traités dans le document, mais c’est surtout une partie en particulier qui nous intéresse.

À la page 42, un encart explique en effet que « le soutien apporté aux véhicules dits intermédiaires (petits quadricycles électriques par exemple) sera augmenté dans le cadre du bonus ainsi modifié« . Pour l’heure, aucun détail supplémentaire n’a été donné, mais nous avons déjà une petite idée de certains modèles concernés. Ce sera sans doute le cas de la Citroën Ami ou de la nouvelle Ligier Myli.

Une nouvelle réforme

Pour le moment, le gouvernement ne précise pas dans quelle mesure l’aide sera augmentée et il est donc difficile de savoir de combien le prix des deux citadines sera réduit. Pour mémoire, la Citroën Ami est affichée à partir de 7 790 euros tandis que la Ligier Myli débute à 12 499 euros. Mais attention, car il pourrait y avoir un petit bémol.

En effet, on sait que le gouvernement a désormais à cœur de privilégier l’industrie française et européenne. À tel point qu’il envisage de supprimer le bonus écologique pour les voitures n’étant pas assemblées sur le Vieux Continent comme la Dacia Spring ou la MG4, sauf certaines exceptions. Il est tout à fait probable que cela concerne aussi l’aide pour les quadricycles.

Ligier Myli // Source : Bertrand Bremont pour Frandroid

Et dans ce cas, elle serait tout bonnement supprimée pour l’Ami, actuellement fabriquée au Maroc. Ce qui n’est pas le cas de la Ligier, qui est quant à elle assemblée en Vendée, d’où son prix plus élevé. Mais ce n’est pas tout, car l’État envisage également d’autres leviers pour faire des économies et financer une partie de ce projet de loi Industrie Verte. Parmi eux, l’indexation du bonus écologique sur la « performance environnementale« .

Celle-ci prendra en compte les « émissions liées à la fabrication du véhicules » ainsi que « l’utilisation ou non dans le véhicule de matériaux recyclés et biosourcés qui permet de diminuer la pression sur les ressources naturelles« .


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles