Avec son prix très abordable et une charge ultra rapide, ce SUV électrique chinois peut inquiéter la Tesla Model Y

 

Dévoilé quelques semaines plus tôt, la nouvelle IM LS6 nous donne de nouvelles informations à son sujet, et notamment son tarif. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui-ci devrait faire beaucoup de mal à la Tesla Model Y sur le papier. Car les choses seraient un peu différentes si le SUV chinois arrivait en France.

On le sait, les constructeurs chinois prennent de plus en plus d’importance dans le monde, et notamment en Europe. On pense bien sûr à MG, qui cartonne avec sa MG 4 au point de rattraper petit à petit la Tesla Model 3, mais également à Nio, Xpeng ou encore BYD qui arrivent chez nous. Ce dernier prévoit même de construire des usines sur le Vieux Continent.

Un prix accessible

Cette offensive de grande ampleur ne plaît pas forcément à Bruxelles, alors que l’Empire du Milieu est désormais le plus grand exportateur mondial, devant le Japon et l’Allemagne. Mais si des mesures seront mises en place afin de protéger l’industrie européenne, les marques chinoises ne sont pas prêtes de ralentir la cadence. Et un autre constructeur encore méconnu pourrait également faire son arrivée sur notre marché.

Il s’agit d’IM Motors, une marque fondée en 2020 née de la co-entreprise créée par SAIC Motor et Alibaba. Pour l’heure, celle-ci n’a pas encore fait le chemin jusqu’à chez nous, mais cela pourrait être envisagé dans le futur. Quoi qu’il en soit, la firme a récemment levé le voile sur son dernier modèle en date, qui porte le nom de LS6. Il s’agit sans surprise d’un SUV, qui chasse sur les terres de la Tesla Model Y.

Celui-ci arrive dans la gamme aux côtés de la LS7 ainsi que de la berline L7 rivalisant avec la Tesla Model S. Si IM avait dévoilé quelques informations techniques au sujet de sa nouvelle arrivante, la marque était restée encore mystérieuse sur son prix. Mais voilà que les journalistes du site chinois It Home nous en disent un peu plus sur le SUV, qui fera ses premiers pas au salon de Chengdu.

Ce dernier débutera à partir de 189 900 yuans, ce qui équivaut à environ 24 196 euros selon le taux de change actuel. Un tarif très abordable pour ce type de voiture, alors que la Tesla Model Y affiche un ticket d’entrée à 45 990 euros à l’heure actuelle. Mais attention : les clients européens ne paieront pas ce prix si cet IM LS6 arrivait chez nous.

Une impressionnante fiche technique

En effet, les voitures chinoises vendues en Europe coûtent généralement bien plus cher, en raison notamment des taxes en vigueur sur le Vieux Continent. Le SUV serait ainsi plus proche de son rival et de la Renault Mégane E-Tech qui débute à 33 000 euros, bonus écologique de 5 000 euros déduits.

La LS6 pourrait également avoir droit à cette aide, à moins que le gouvernement ne la réserve qu’aux voitures fabriquées en Europe. On connaît de nombreuses autres informations sur cette nouvelle arrivante, qui chassera aussi sur les terres de la Nio ES6. La version la plus performante affiche une puissance de 271 chevaux à l’avant et 515 à l’arrière, contre 485 équidés au total pour la Model Y.

Mais ce qui devrait faire le plus frémir cette dernière, c’est la puissance de charge maximale, affichée à 396 kW. Associée à une architecture de 800 volts, celle-ci permet de remplir la batterie de 100 kWh jusqu’à 80 % en seulement 18 minutes. L’autonomie est annoncée à 706 kilomètres selon le cycle chinois CLTC, ce qui correspond à environ 600 kilomètres WLTP.

Reste désormais à savoir quand cette IM LS6, qui se dote également de la conduite autonome allant sans doute jusqu’au niveau 3, arrivera en Europe. Pour rappel, la firme vient de nouer un partenariat avec Audi afin de fournir sa plateforme aux futurs modèles de la marque allemande.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.