Qui est Denza, cette marque chinoise haut de gamme qui va faire son arrivée en Europe dès cet automne

 

Uniquement commercialisée en Chine, la marque Denza (qui appartient à BYD, le numéro 2 mondial de l'électrique) s'apprête à débarquer sur le marché européen dès le mois prochain. Le constructeur sera en effet présent au salon de l'auto de Munich avec son nouveau SUV électrique, le D9.

Encore méconnues il y a quelques années, les marques chinoises prennent aujourd’hui de plus en plus d’importance en Europe. Ce qui ne plaît pas vraiment aux spécialistes et à Bruxelles, qui a dévoilé une série de mesures afin de protéger son économie, à la manière des Etats-Unis avec l‘Inflation Reduction Act (IRA).

Une marque pas si jeune

Si l’on peut notamment citer MG, qui cartonne en Europe avec sa MG4, d’autres constructeurs se font aussi une belle place sur notre marché. C’est le cas de Nio ou encore BYD, qui était présent à Paris lors du dernier Mondial de l’Auto. Mais connaissez-vous Denza? Car ce dernier ne devrait pas non plus tarder à faire beaucoup parler de lui au cours des prochaines années.

A vrai dire, il ne s’agit pas vraiment d’une marque à part entière comme peuvent l’être Xpeng ou le vietnamien VinFast. En effet, nous sommes ici plutôt face à une division haut de gamme de BYD, qui n’est pas si jeune que cela puisqu’elle fut créé en 2010. Elle est le fruit d’une co-entreprise entre la firme chinoise et le groupe allemand Daimler (Mercedes).

Mais ce n’est qu’en mars 2012 que la marque est officiellement lancée, tandis qu’elle dévoile un concept-car lors du salon de Pékin. C’est finalement au cours de l’année 2013 que la Denza 500 arrive, avec des ventes très médiocres, tout comme celles de la Denza X lancée peu après. À tel point que les spécialistes craignent une faillite.

Mais la firme est bien décidée à reprendre du poil de la bête. Si Mercedes avait décidé de s’en séparer et de laisser le contrôle à BYD à 90 %, le constructeur allemand continue de travailler avec Denza, lui permettant de dévoiler en octobre dernier sa nouvelle D9. Cette dernière prend la forme d’un minivan 100 % électrique bien différent de ce qu’elle nous avait jusqu’à présent proposé.

Arrivée en Europe

Avec son style et ses dimensions taillées pour le marché chinois, ce nouvel arrivant dans la gamme ne devait pas faire son arrivée chez nous. Mais alors que BYD se développe bien sur notre territoire, le lancement de sa division premium en Europe n’est finalement pas une si mauvaise idée. C’est dans ce contexte que Denza a décidé de revoir ses plans et de faire son arrivée sur notre territoire

Dans un communiqué, la firme asiatique annonce qu’elle sera présente au prochain IAA de Munich, qui se tiendra au début du mois de septembre. Au total, six modèles seront présentés par BYD, dont la Seal U ainsi que la nouvelle Denza D9. Ce sera peut-être l’occasion de découvrir la date d’arrivée de cette rivale de la Zeekr 009 dans les concessions du Vieux Continent.

Pour mémoire, le van électrique affiche une longueur de 5,25 mètres et peut accueillir jusqu’à sept passagers à son bord, comme le nouveau Volvo EX90. Si plusieurs motorisations hybrides seront proposées, seule la version électrique fera le déplacement jusqu’à chez nous.

Cette dernière affiche une puissance de 313 et 374 chevaux et embarque une batterie de 103 kWh offrant une autonomie autour des 500 kilomètres WLTP. La charge se fait à une puissance de 166 kW et nécessite 15 minutes pour récupérer 230 kilomètres.

La conduite autonome de niveau 2 est également au programme, tandis que la Denza N7 ira jusqu’au niveau 3. Le SUV devrait également faire ses premiers pas en Europe sous peu, même si le constructeur n’a pas encore confirmé cette information. Rival de la Tesla Model Y, celui-ci affiche une puissance de 312 chevaux à l’avant et 217 à l’arrière, mais la capacité de la batterie et l’autonomie n’on pas été révélées.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.