Pourquoi Mercedes soutient ce nouveau SUV électrique chinois produit par le concurrent de Tesla

 

Denza, la division haut de gamme du constructeur BYD qui vient d'arriver en Europe annonce le lancement d'un tout nouveau modèle. Il s'agit d'un grand SUV électrique situé à mi-chemin entre les Tesla Model Y et Model X et affichant un style plutôt dynamique. Une arrivée en Europe n'est pas à exclure, alors que la marque est en partie financée par Mercedes.

Article actualisé le 9 mars 2023 : Le secret autour de cette Denza N7 n’aura pas tenu bien longtemps. Le ministère chinois de l’industrie et des technologies de l’information a publié une partie de la fiche technique de cette nouvelle voiture électrique, relayée par le média local IT Home. L’occasion aussi de mettre en ligne les photos officielles d’homologation.

Du côté de la fiche technique, on connaît désormais les dimensions (4,86 m de long pour 1,935 m de large et 1,602 m de haut avec un empattement de 2,94 m), la vitesse de pointe limitée à 180 km/h ainsi que la présence, optionnelle, d’un LiDAR, pour la conduite autonome.

La puissance est annoncée à 230 kW (312 ch) pour la version à un seul moteur et un total de 390 kW (530 ch) pour la version à transmission intégrale avec deux moteurs. Le poids de l’ensemble varie entre 2,2 et 2,4 tonnes. Il faudra attendre l’officialisation par BYD pour avoir toutes les données et notamment la capacité des batteries et l’autonomie de la voiture.


Article d’origine du 8 mars 2023

: Avez-vous déjà entendu parler de Denza ? À vrai dire, il y a de fortes chances que non, et c’est bien normal. Il s’agit en fait d’une jeune marque créé en 2012, fruit de l’alliance entre BYD et Mercedes. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu et le constructeur à l’étoile a décidé en 2021 de laisser le contrôle à 90 % à son associé. Cependant, les deux marques continuent de collaborer afin de développer un grand van électrique haut de gamme baptisé Denza D9 MPV.

Un premier teaser

Avec BYD quasiment seul aux manettes, Denza continue dont d’étoffer sa gamme. Ainsi, elle vient tout juste de dévoiler sur Weibo et sur son site Internet une série de photos officielles de sa secodne voiture électrique, connu sous le nom de Denza N7. S’il s’agit pour l’heure d’un premier teaser, le constructeur nous montre en réalité la voiture sous quasiment toutes ses coutures. L’occasion de découvrir le design de ce SUV aux lignes assez sportives.

À l’avant, on remarque un faciès qui n’a absolument rien à voir avec les modèles de BYD, dont les Atto 3, Han et Tang viennent tout juste d’arriver en Europe. Inspiré du concept Inception dévoilé au mois d’août 2022 et dont le nom est identique à celui présenté par Peugeot en fin d’année dernière, ce nouvel arrivant dans la gamme arbore une face avant très reconnaissable. En effet, la calandre pleine est entourée de deux éléments lumineux, qui se positionnent sous des optiques plus conventionnelles.

Un bouclier couleur aluminium vient compléter l’ensemble, donnant un air sportif à ce SUV qui semble tout de même afficher une garde au sol assez basse à en croire les images. Si certains évoquaient une forte ressemblance entre le concept et le Ford Mustang Mach-E, comme le souligne le site Car News China, ce n’est désormais plus du tout le cas. De profil, ce nouveau venu affiche une ligne sportive, complétée par un petit spoiler le toit.

On note également la présence de ce qui ressemble à une prise de charge de chaque côté de la voiture. Celle-ci va-t-elle adopter la technologie développée par General Motors depuis l’an dernier et détaillée dans un brevet ? Rien n’est moins sûr à l’heure actuelle. Peut-être cela préfigure-t-il simplement une version hybride rechargeable, alors que le site chinois évoque cette possibilité.

Pas de bonus écologique

Pour l’instant, Denza ne donne aucune information sur les caractéristiques techniques de son grand SUV, qui devrait se situer entre les Tesla Model Y et Model X en termes de taille. En effet, si la longueur exacte n’a pas été confirmée, le concept Inception mesure quant à lui 4,90 mètres pour un empattement de 2,90 mètres. Ainsi, l’espace à bord devrait être généreux, bien qu’aucune image n’ait été dévoilée.

Selon CNEVPost, cinq personnes devraient pouvoir prendre place à bord du SUV, tandis qu’un second modèle, le Denza N8 verra le jour un peu plus tard et pourrait accueillir jusqu’à sept personnes. Le poste de conduite devrait quant à lui rester proche de celui du concept, avec son écran tactile et son grand combiné numérique. Mais il faudra encore patienter avant d’avoir la confirmation par le constructeur.

Il se murmure que l’ouverture des portes pourra se faire grâce à un capteur installé sur celles-ci, capable d’analyser les visages, un peu à la manière du Face ID sur l’iPhone que souhaite lancer Continental sur les voitures. On notera également la présence d’un capteur LiDAR sur le bouclier avant, qui laisse penser que le SUV sera doté de la conduite autonome de niveau 3, comme les Nio EC7, Volvo EX90 et autres Mercedes EQS. Car News China évoque un 0 à 100 km/h en trois secondes, sans donner plus de détails.

Le nouveau Denza N7 devrait arriver sur le marché chinois dans le courant de l’année avec un ticket d’entrée affiché à partir de 400 000 yuan, soit environ 54 473 euros. Si aucune arrivée en Europe n’est prévue, cela n’est toutefois pas à exclure, tandis que BYD commercialise déjà certains modèles chez nous. Il faudra s’attendre à un prix bien plus élevé que celui affiché dans l’Empire du Milieu, qui le priverait ainsi de bonus écologique. De toutes façons, le gouvernement envisage de le restreindre uniquement aux voitures produites sur le Vieux Continent.