Les voitures électriques seraient moins fiables que les thermiques selon cette étude, sauf pour Tesla

 

Selon un récent rapport de l'organisme américain Consumer's Reports, les voitures électriques seraient globalement moins fiables que les thermiques. En cause, les soucis liés à la batterie et à la recharge, mais certains constructeurs comme Tesla s'en sortiraient tout de même mieux que les autres.

Si le succès de la voiture électrique ne se dément pas, de nombreux automobilistes ont encore peur de se lancer, en raison du prix et de l’autonomie. Cependant, on sait que ces craintes sont aujourd’hui de moins en moins fondées, puisque les tarifs sont en baisse et que la charge n’est plus du tout un problème.

Une fiabilité moyenne

De plus, les voitures électriques sont aussi sûres que les autres, comme l’ont prouvé les récents crash-tests menés par EuroNCAP, tandis que le coût de l’assurance est moins élevé. Cependant, il est vrai que tout n’est pas parfait non plus. Et pour cause, une récente étude menée par l’organisme américain Consumer’s Reports indique que les modèles zéro-émission (à l’échappement) seraient globalement moins fiables que les autos thermiques.

En effet, selon le rapport, les voitures électriques auraient 79 % plus de problèmes que les modèles à combustion interne en moyenne. Mais c’est encore pire pour les autos hybrides rechargeables, avec 146 % plus de soucis, contre 26 % en moins pour les hybrides simples. Mais quelle est la raison de ces disparités en défaveur des modèles électriques ? Et bien, il faut jeter un œil du côté de la batterie et de la recharge.

Selon Consumer’s Reports, ce sont ces deux points qui sont particulièrement problématiques sur les autos électriques. Pour l’organisme, cela s’explique notamment par le fait que les constructeurs se précipiteraient un peu trop pour lancer leurs nouvelles voitures, quitte à bâcler le développement de certains éléments pourtant cruciaux. Cependant, tous ne sont pas logés à la même enseigne, et certains s’en sortent un peu mieux que d’autres sur ce point.

C’est par exemple le cas de Tesla, qui rencontre moins de soucis dans ce domaine que la plupart des autres marques. D’ailleurs, Consumer’s Reports plébiscite même ses Model 3 et Model Y pour leur fiabilité, puisque la berline et le SUV se sont fortement améliorés et sont aujourd’hui les best-sellers de la firme américaine. Mais attention, car tout n’est pas parfait pour autant.

Quelques améliorations

En effet, les voitures de Tesla ne sont pas dénuées de défauts. Ces derniers concernent particulièrement la structure, la peinture et les finitions. On note également certains soucis liés à la climatisation, mais ils ne sont pas aussi graves que ceux qui concerneraient la batterie, le moteur et la charge sur d’autres modèles. Cependant, si les Model 3 et Model Y sont situés dans la moyenne en ce qui concerne la fiabilité, les Model S et Model X sont en-dessous.

L’étude précise que la plupart des constructeurs « historiques » ont souvent des problèmes avec les moteurs et les batteries, tandis que Tesla a plus souvent des problèmes de finitions. Dans tous les cas, la garantie constructeur peut prendre en compte ces problèmes, encore plus s’il s’agit de moteurs ou batteries, souvent garantis 8 ans.

Heureusement, on note une certaine amélioration au fil des années, comme le constate l’organisme américain. Ce dernier cite notamment l’exemple de la Ford Mustang Mach-E, dont la batterie et la recharge ont été retravaillés. Le SUV se situe désormais dans la moyenne sur la fiabilité. Mais ce sont les marques japonaises qui sont au top dans ce domaine, et notamment Toyota et Lexus, qui ne proposent pour l’heure quasiment pas d’électriques.

Toyota bZ4X // Source : Frandroid

La première ne commercialise pour le moment que le bZ4X, tandis que la seconde a récemment lancé son UX 300e et son RZ 450e. À noter que le classement ne concerne que le marché américain, et il est donc normal de ne trouver aucune voiture européenne, puisque Citroën, Renault ou encore Peugeot n’y sont pas commercialisés à l’heure actuelle. D’ailleurs, les constructeurs européens sont positionnés assez bas, hormis Mini qui arrive 3ème. Il faut ensuite descendre en 9ème position pour trouver BMW, avec des i4 et autres iX qui se situent dans la moyenne.

Cependant, si la fiabilité des électriques reste encore assez décevantes pour certains modèles, leur entretien demeure un peu moins onéreux. D’autant plus que les constructeurs continuent de progresser au fil des années Ainsi, rouler en VE est toujours moins coûteux qu’en thermique, et cela pourrait continuer sur cette lancée, alors que le prix des voitures électriques devrait chuter.

 


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !