Pourquoi l’Alfa Romeo Milano change de nom cinq jours après son annonce

 

Finalement, ça sera Alfa Romeo Junior. Alfa Romeo, marque du groupe Stellantis, renomme son tout nouveau SUV électrique.

Alfa Romeo Milano… oups, Junior ! // Source : Alfa Romeo

Cinq jours après sa présentation mondiale, le nouveau SUV compact d’Alfa Romeo, initialement baptisé Milano, change de nom. Il est renommé Junior, d’après le communiqué de presse de la marque.

Cette décision fait suite aux critiques du ministre italien Urso, qui a remis en question la légalité du choix du nom pour un véhicule produit en dehors de l’Italie.

Une question de législation et d’identité italienne selon le gouvernement italien

Le ministre Adolfo Urso a souligné que la décision de Stellantis, la maison mère d’Alfa Romeo, de nommer une voiture Milano alors qu’elle est produite en Pologne, violait la loi italienne. Il a fait référence à une législation de 2003 qui vise à protéger les consommateurs contre les produits « à consonance italienne » qui prétendent faussement être italiens.

« Une voiture appelée Milano ne peut pas être produite en Pologne. Ceci est interdit par la loi », a déclaré Adolfo Urso. « Cette loi établit qu’aucune information susceptible d’induire les consommateurs en erreur ne peut être donnée. Une voiture appelée Milano doit donc être produite en Italie. Dans le cas contraire, cela donne une indication trompeuse qui n’est pas autorisée par la loi italienne. ».

Les journalistes de Numerama avaient souligné que la loi italienne relative aux noms des produits est en général plutôt invoquée pour les aliments.

Cette question a également soulevé des préoccupations de la part de l’Union pour la Défense des Consommateurs (Udicon), dont la présidente, Martina Donini, a déclaré que la décision d’Alfa Romeo soulevait d’importantes questions liées au concept de « consonance italienne ».

Un changement de nom pour apaiser les tensions

Face à ces critiques, Alfa Romeo a décidé de changer le nom de sa nouvelle voiture de Milano à Junior. Jean-Philippe Imparato, CEO d’Alfa Romeo, a déclaré que cette décision était prise pour éviter toute polémique et préserver les émotions positives associées à la marque.

« Nous sommes parfaitement conscients que cet épisode restera gravé dans l’histoire de la Marque. C’est une grande responsabilité mais en même temps c’est un moment passionnant. Le choix du nouveau nom Junior est tout à fait naturel, étant fortement lié à l’histoire de la marque et étant parmi nos favoris et parmi les favoris du public depuis le début », a-t-il déclaré.

Le président de Stellantis, Carlos Tavares, a quant à lui souligné que la production du SUV en Pologne plutôt qu’en Italie permettrait de réduire le prix de 10 000 euros. Il a également confirmé que les nouvelles générations du SUV Stelvio et de la berline Giulia continueront d’être construites à Cassino, en Italie.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !