Test des OnePlus Buds Pro : un design attrayant pour un son très classique

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du OnePlus Buds Pro
  • Le design original
  • Le confort dans les oreilles
  • La réduction de bruit active
  • La qualité d'appel
Points négatifs du OnePlus Buds Pro
  • Le son assez plat
  • Le système de pincement pour les contrôles
  • Pas de gestion du volume
  • Pas d'égaliseur dans l'application
 

Derniers venus dans la gamme des écouteurs sans fil de la marque, les OnePlus Buds Pro se veulent des écouteurs true wireless plutôt haut de gamme sans toutefois être proposés à un prix premium. Voici leur test complet.

Les écouteurs OnePlus Buds Pro

Les écouteurs OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

Après deux premières paires d’écouteurs sans fil, les Buds et les Buds Z, le constructeur chinois propose désormais une version plus premium, mais à un prix toujours maîtrisé, les OnePlus Buds Pro. Comment s’en sortent-ils dans le marché toujours plus chargé des écouteurs true wireless ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

OnePlus Buds ProFiche technique

Modèle OnePlus Buds Pro
Format écouteurs-boutons
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, iOS, Windows, Mac OS
Réduction de bruit active Oui
Compatible Surround Dolby Atmos
Autonomie annoncée 5 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.2
Réponse en fréquence minimum 20 Hz
Réponse en fréquence maximum 20000 Hz
Poids 8.70 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Prix 148 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs qui nous ont été fournis par OnePlus.

OnePlus Buds ProDesign

Décidément, OnePlus semble ne plus savoir que faire de sa gamme d’écouteurs sans fil, les OnePlus Buds. Après un premier modèle ouvert, avec des tiges et une plaque en métal à l’extérieur, se présentant dans un boîtier rond, les OnePlus Buds Z changeaient la donne en fin d’année dernière. Ils reprenaient le format tige et la surface ronde à l’extérieur, mais se présentaient cette fois dans un boîtier en forme de pilule.

Les OnePlus Buds Pro

Les OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

Pour ses nouveaux Buds Pro, OnePlus a une nouvelle fois changé la formule, et de manière plus radicale. Exit la surface tactile ronde à l’extérieur — qui maintenait une certaine cohérence entre les écouteurs de la marque — on a ici droit à des écouteurs tout effilés. Il s’agit d’ailleurs, comme les OnePlus Buds Z d’entrée de gamme, d’écouteurs intra-auriculaires, mais toujours avec un format tige pour assurer un bon maintien. Du côté des embouts en silicone, trois formats sont d’ailleurs proposés selon la morphologie de chacun.

En fait, c’est surtout au niveau de la tige et des coloris que les OnePlus Buds Pro jouent la carte de l’originalité par rapport à leurs prédécesseurs. En fait, si les écouteurs en eux-mêmes sont blanc ou noir — selon la version choisie — le bout des tiges est quant à lui métallique. Une approche qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle des Nothing ear (1), les premiers écouteurs lancés par la nouvelle start-up de Carl Pei, lui-même fondateur de OnePlus. Ce choix de coloris bigoût a le mérite de changer dans un paysage des écouteurs sans fil particulièrement monotone où la plupart des modèles s’inspirent encore bien trop volontiers des AirPods d’Apple. Ici, la ressemblance reste bien là, mais le coloris a le mérite de distinguer d’un coup d’œil les modèles de OnePlus. La douane américaine n’aura plus de raison de se tromper.

Les OnePlus Buds Pro tiennent bien dans les oreilles

Les OnePlus Buds Pro tiennent bien dans les oreilles // Source : Frandroid

Concernant le confort des écouteurs en eux-mêmes, le format tige permet d’assurer un bon maintien. Comme toujours, le design intra-auriculaire ne plaira pas à tout le monde. Néanmoins, la présence de plusieurs paires d’embouts permettra à chacun d’essayer ceux les plus adaptés à la taille de leur conduit auditif et d’assurer ainsi une bonne isolation passive sans trop de gêne. De mon côté, même après deux à trois heures d’utilisation, je n’ai senti qu’une très légère gêne des écouteurs sans mes esgourdes. Il faut dire que leur poids de 4,35 grammes chacun leur permet de se faire facilement oublier dans le conduit auditif.

Étanchéité et utilisation sportive

Les OnePlus Buds Pro sont parfaitement utilisables dans un cadre sportif. Il faut dire qu’ils sont certifiés IP55, ce qui assure donc une protection à la fois contre la poussière et contre les jets d’eau. Autant dire qu’ils ne souffriront pas d’un peu de transpiration ou de pluie. Ils restent par ailleurs bien en place une fois enfilés aux oreilles, même en cas de mouvements brusques comment lorsqu’on court, ou de mouvements de mâchoire en mâchant par exemple.

Fait assez rare pour le souligner, même le boîtier des OnePlus Buds Pro est étanche contre les éclaboussures puisqu’il est lui-même certifié IPX4. Attention néanmoins, tout comme les écouteurs, il ne résistera pas à une immersion dans l’eau, mais simplement à des gouttes.

Le boîtier des OnePlus Buds Pro

Pour le boîtier de ses OnePlus Buds Pro aussi, le constructeur a revu sa copie. On n’a pas affaire ici à un boîtier rond comme les premiers OnePlus Buds ou en forme de grosse pilule comme les OnePlus Buds Z, mais à un étui carré qui ressemble davantage à un écrin. Très clairement, le format rappelle celui des derniers écouteurs de Samsung, qu’il s’agisse des Galaxy Buds Live, Galaxy Buds Pro ou même des nouveaux Galaxy Buds 2.

Le boîtier des OnePlus Buds Pro

Le boîtier des OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

De ce format plutôt large, mais assez fin —  60,1 x 49 x 24,9 mm — il résulte malheureusement une difficulté à ouvrir le boîtier des OnePlus Buds Pro à une seule main, et ce malgré l’encoche en façade pour faciliter l’ouverture. Juste en dessous de cette encoche, on va d’ailleurs retrouver une LED de notification indiquant le niveau de charge du boîtier ou des écouteurs. Au dos, sous la charnière — plutôt large et d’apparence assez solide — on va avoir accès à la prise USB-C pour la recharge filaire.

Une fois le boîtier ouvert, les écouteurs se rangent très facilement à leur emplacement. S’ils se logent aisément grâce à un système aimanté — et à la mention L et R — ils peuvent également être retirés facilement de l’étui. Une facilité d’utilisation plutôt appréciable quand certains constructeurs semblent rechigner à l’idée que l’on arrive à enlever les écouteurs de leur boîtier. C’est également à l’intérieur de la boîte des OnePlus Buds Pro que l’on va retrouver le bouton d’appairage.

Les OnePlus Buds Pro dans leur boîtier

Les OnePlus Buds Pro dans leur boîtier // Source : Frandroid

Si le boîtier des OnePlus Buds Pro peut rentrer relativement facilement dans une poche grâce à sa faible épaisseur de 24,9 mm, il reste plutôt volumineux et ne sera pas adapté aux poches les plus petites. On pense notamment aux poches de pantalons pour femmes.

OnePlus Buds ProUsage et application

Pour connecter les écouteurs à un smartphone, il suffit d’ouvrir le boîtier, puis d’appuyer quelques secondes sur le bouton de synchronisation présent à l’intérieur. La LED extérieure va alors clignoter en blanc et il ne reste plus qu’à se connecter aux écouteurs dans les paramètres Bluetooth de votre smartphone. OnePlus communique également sur la compatibilité avec Google Fast Pair pour les smartphones Android, mais je n’ai pas réussi à utiliser cette fonctionnalité avec mon Oppo Find X2 Pro.

Les contrôles tactiles

Contrairement à la plupart des écouteurs sans fil, les OnePlus Buds Pro ne se contrôlent pas à l’aide de simples appuis sur les tiges ou l’extérieur des écouteurs. En fait, les tiges sont bien tactiles, mais réagissent surtout à la pression, et non pas au simple appui. Il vous faudra donc, dans la plupart des cas, pincer les tiges des écouteurs pour contrôler votre musique.

Il faut pincer la tige pour contrôler les OnePlus Buds Pro

Il faut pincer la tige pour contrôler les OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

Ainsi, un simple appui à gauche ou à droite permettra de mettre la musique en pause, un double pincement permettra de passer au morceau suivant, un triple appui de revenir en arrière, tandis qu’un pincement long permettra de basculer entre le mode réduction de bruit et le mode transparent. Le pincement long pendant trois secondes va également permettre d’activer le Zen Mode Air — dont on parlera un peu plus tard.

Du côté de la personnalisation, OnePlus permet, au sein de l’application HeyMelody, de modifier certains contrôles tactiles. C’est le cas du triple pincement qui peut être également utilisé pour lancer l’assistant vocal, ou du pincement long, dont on peut modifier les modes de réduction de bruit vers lesquels il bascule — annulation du bruit, transparence ou annulation du bruit désactivée. Impossible donc d’assigner la gestion du volume sonore à l’un des gestes. C’est d’autant plus dommage qu’on aurait apprécié que les écouteurs soient également sensibles aux appuis simples, sans pincement, pour proposer davantage de contrôle.

Le pincement peut être une bonne idée a priori, puisqu’il va éviter les faux appuis avec une capuche ou en se grattant l’oreille par exemple. Mais dans les faits, c’est clairement une fausse bonne idée. Non seulement les tiges sont assez peu sensibles — on s’y reprend très souvent à plusieurs fois pour faire le geste — mais en plus le pincement implique souvent de déplacer l’écouteur dans l’oreille. Ça va quand on est seul à son bureau, mais c’est nettement plus gênant quand on court par exemple.

L’application HeyMelody

Pour modifier ces quelques contrôles tactiles et pour prendre complètement la main sur les OnePlus Buds Pro, il faut passer par une application dédiée : HeyMelody. Pour rappel, c’est cette application qui est utilisée conjointement pour les produits audio de OnePlus et d’Oppo.

[app id=840810]

Outre la personnalisation des contrôles tactiles et quelques fonctions classiques comme la mise à jour du firmware des écouteurs, l’application va également permettre de basculer entre les différents modes de réduction de bruit sur lesquels on reviendra dans la partie dédiée. L’application propose également une fonction Zen Mode Air. Activable avec un appui long — tout comme le changement de réduction de bruit, ce qui peut être franchement déstabilisant — il s’agit ici d’un mode permettant de lire des boucles de sons censés être apaisants. Trois types de sons sont proposés : lever de soleil chaud (avec des bruits d’oiseaux), méditation (avec une musique calme), littoral en été (avec des bruits de vague), nuit au camping (feu de bois et cigales) et Islande (musique instrumentale relaxante et bruit d’oiseaux). Dans l’ensemble, si cette fonction peut trouver ses adeptes, elle reste largement accessoire et les personnes ayant l’habitude de se détendre avec de la musique ou des sons relaxants ont bien souvent leurs pistes favorites sur YouTube ou un service de streaming.

De son côté, la fonction OnePlus Audio ID présente dans HeyMelody va vous faire un diagnostic auditif en fonction des fréquences que vous percevez ou non. D’une durée de deux à trois minutes, ce test va ensuite permettre aux écouteurs d’adapter leur réponse en fréquence en fonction de votre audition. Par exemple, si vous avez du mal à entendre les basses à bas volume, les écouteurs vont augmenter le volume des fréquences graves pour vous permettre de mieux les distinguer. De fait, la différence ne saute pas aux oreilles, mais permet de mieux profiter de sa musique.

La dernière fonction proposée dans l’application HeyMelody va vous permettre de vérifier que les écouteurs sont bien insérés dans les oreilles à l’aide des microphones. Là non plus, rien de révolutionnaire et on aurait aimé une fonction plus pratique au quotidien comme un égaliseur qui manque clairement à l’application.

La connexion Bluetooth

Du côté de la norme sans fil, OnePlus a rendu ses écouteurs compatibles avec le Bluetooth 5.2. Le constructeur communique également sur une faible latence de 94 ms. À l’usage, si je n’ai pas pu vérifier ce délai, il est assez clair que les OnePlus Buds Pro proposent une latence nettement réduite par rapport à la plupart des écouteurs concurrents. Néanmoins, c’est loin d’être parfait. 94 ms, c’est encore suffisamment long pour percevoir un décalage certain entre l’image et le son lorsque vous jouez à des jeux mobiles. Rappelons par ailleurs que les principales applications de vidéo, comme YouTube, Netflix ou Twitch, prennent en compte cette latence afin de synchroniser parfaitement le son et l’image, quels que soient les écouteurs ou le casque Bluetooth que vous utilisez. C’est donc essentiellement dans les jeux mobiles que cette latence s’avérera gênante.

Les OnePlus Buds Pro proposent une connexion Bluetooth stable

Les OnePlus Buds Pro proposent une connexion Bluetooth stable // Source : Frandroid

Principal intérêt du Bluetooth 5.2, la stabilité de la connexion est bien là. À moins de vouloir piéger volontairement les OnePlus Buds Pro, ils ne devraient pas souffrir de problème de connexion. Sur ma semaine de test, je n’ai ainsi eu que quelques petits sauts de connectivité, essentiellement en tentant justement de les provoquer. Même avec le smartphone dans ma poche avant de jean et ma main par-dessus, les écouteurs continuaient à jouer comme si de rien n’était. Il m’a fallu me plier en deux pour observer un souci.

Les écouteurs peuvent par ailleurs être utilisés individuellement, avec seulement l’un dans l’oreille et le second rangé dans son boîtier. Attention néanmoins, des capteurs de proximité viennent mettre automatiquement la musique en pause lorsque vous retirez l’un des deux écouteurs. Notons par ailleurs que, lorsque l’un des deux écouteurs est rangé dans son étui, l’autre va également récupérer son canal stéréo pour diffuser un son mono regroupant le canal gauche et le canal droit. Une fonction pratique, mais à laquelle tous les constructeurs ne pensent pas.

OnePlus Buds ProRéduction de bruit

En plus de l’isolation passive apportée par les embouts en silicone des écouteurs, les OnePlus Buds Pro sont dotés d’une fonction de réduction de bruit active. Celle-ci est automatiquement activée par défaut lorsque les écouteurs repèrent qu’ils sont placés dans les oreilles.

Si OnePlus ne détaille pas le fonctionnement de sa réduction de bruit, le nombre de microphones utilisés ou la présence d’un micro à l’intérieur des écouteurs pour une réduction hybride, la firme communique néanmoins sur une réduction de bruit capable de supprimer un niveau jusqu’à 40 dB. Comme on l’a vu, la réduction de bruit peut être gérée en pinçant longuement la tige des écouteurs, ou bien, plus finement, en passant par l’application HeyMelody sur smartphone.

Sur l’application, trois niveaux de réduction de bruit sont proposés : annulation du bruit, intelligent ou annulation maximale du bruit. À l’usage cependant, difficile de sentir une véritable différence entre les trois niveaux de réduction du bruit. Proposé par défaut, le mode « intelligent » semble cependant plus efficace pour ne pas générer d’effet de souple audible dans les micros. Après un petit temps d’adaptation, il va en effet réduire le bruit blanc, provoquant par la même un effet bouchon un peu plus présent. Notons néanmoins que cet effet bouchon est présent sur les trois modes de réduction de bruit active.

Dans l’ensemble, la réduction de bruit proposée par les OnePlus Buds Pro s’avère plutôt convaincante. Elle va permettre de réduire considérablement le niveau des bruits de fond, comme un ventilateur de PC, le ronronnement de la circulation et même légèrement les voix. Les écouteurs peuvent ainsi se comparer à certains modèles plutôt efficaces dans le segment des 80 à 150 euros comme les Huawei FreeBuds 4i, les Nothing ear (1) ou les Beats Studio Buds. Néanmoins, on est encore loin de la réduction de bruit proposée sur des écouteurs plus haut de gamme comme les Sony WF-1000XM4 ou les Bose QuietComfort Earbuds. Cela s’entend notamment sur les bruits ponctuels comme un véhicule qui passe à proximité, les tapements sur un clavier d’ordinateurs ou les voix autour de vous, qui restent tous bel et bien audibles.

Le mode transparence

En plus du mode annulation de bruit, les OnePlus Studio Buds intègrent également un mode transparence. Celui-ci va se contenter de reproduire, à l’aide des transducteurs des écouteurs, les sons captés par les micros extérieurs. Le résultat est convenable, mais manque tout de même nettement de naturel. On sent assez clairement que le son restitué n’est pas celui entendu directement par les oreilles, mais qu’il s’agit d’un son produit par les haut-parleurs.

OnePlus Buds ProAudio

Du côté des caractéristiques audio des écouteurs, les OnePlus Buds Pro sont dotés de transducteurs dynamiques de 11 mm de diamètre. Ils sont capables de proposer une réponse en fréquence de 20 à 20 000 Hz. Concernant les codecs Bluetooth audio proposés, les écouteurs de OnePlus sont compatibles avec les plus classiques, l’AAC et le SBC, mais aussi avec le LHDC. Pour rappel, ce codec propose trois débits, à 400, 560 ou 900 kbps.

La grille de haut-parleur des OnePlus Buds Pro

La grille de haut-parleur des OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

Pour tester la qualité sonore des OnePlus Buds Pro, je les ai connectés à un smartphone Oppo Find X2 Pro, puis écouté des titres sur Spotify en qualité « très élevée » (ogg vorbis à 320 kbps), mais également des morceaux en lossless stockés sur mon smartphone. J’ai par ailleurs utilisé le codec LHDC pour ces tests audio.

D’emblée, on retrouve une signature sonore assez proche des OnePlus Buds Z sortis en fin d’année dernière. Les OnePlus Buds Pro proposent ainsi des basses assez rondes, mais qui manquent quelque peu d’ampleur. Les graves sont ainsi présents, mais on aurait aimé un rendu avec un peu plus de souffle. Reste que sur Bad Guy de Billie Eilish, la nappe de basse en arrière-plan parvient à se faire sentir sans toutefois étouffer les autres fréquences sonores. Ce sont surtout les voix, donc les bas médiums, qui sont poussés par les écouteurs de OnePlus. Toujours sur Bazd Guy, la voix de la chanteuse américaine se fait bien présente et les écouteurs parviennent à proposer un son chaleureux… la plupart du temps. Avec un volume autour de 70 %, j’ai cependant pu entendre de la saturation dans les voix. Je n’ai cependant pas eu ce problème sur Come Away with Me de Norah Jones. Le titre de la chanteuse de jazz permet de faire la part belle aux médiums et aux aigus, que ce soit avec le piano ou la guitare. Là encore, l’aspect chaleureux des OnePlus Buds Pro ressort nettement sur ce titre.

Les OnePlus Buds Pro proposent un son agréable mais qui manque de profondeur

Les OnePlus Buds Pro proposent un son agréable, mais qui manque de profondeur // Source : Frandroid

Les écouteurs s’en sortent également très bien sur des morceaux plus électro, comme Phantom Pt. II de Justice, ou de hip-hop comme Berzerker d’Eminem. Rien d’étonnant compte tenu de leur propension à soigner les médiums et à proposer des basses convenables. Les aigus sont également présents, même s’ils se font plus discrets que les basses ou les médiums.

Vous l’aurez compris, dans l’ensemble, on a affaire ici à un son plutôt chaleureux et équilibré qui n’en fait pas trop dans les basses tout en mettant les voix largement en avant. Un son qui devrait donc plaire au plus grand nombre. Malheureusement, OnePlus ne propose pas de véritable égaliseur dans son application HeyMelody, comme on l’a vu plus tôt. Si vous souhaitez modifier l’équilibre des différentes fréquences, il vous faudra en fait tricher en passant par Audio ID afin de faire croire que vous entendez mal les basses ou les aigus afin que le logiciel de OnePlus augmente leur volume sonore.

En dehors de la signature sonore des écouteurs, les OnePlus Buds Pro proposent malheureusement une dynamique plutôt faible, ne parvenant pas à faire le distinguo entre les sons joués à fort volume et ceux devant être produits à un volume plus faible. C’est particulièrement audible sur la Cinquième Symphonie de Beethoven dont la restitution manque assez clairement d’ampleur et de dynamisme. C’est d’ailleurs là le principal reproche que l’on pourra faire aux OnePlus Buds Pro : ils proposent un son assez plat qui pourra manquer d’ampleur et qui donne comme une sensation d’être voilé, légèrement étouffé.

OnePlus Buds ProMicro

Pour les appels vocaux et l’enregistrement de la voix, les OnePlus Buds Pro utilisent un système de réduction des bruits environnants grâce à trois microphones. Dans les faits, votre interlocuteur percevra bien distinctement votre voix, même dans un cadre plutôt bruyant. S’il peut avoir une sensation d’écho, les écouteurs sont plutôt efficaces et permettent de capturer assez distinctement la voix grâce au format tige.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Durant mon test, en appelant un collègue avec les écouteurs, celui-ci m’a fait part d’une captation de la voix assez convaincante en cela qu’il arrivait à bien comprendre ce que je pouvais lui dire. Les bruits alentour, s’ils restaient présents, étaient cependant atténués par la réduction de bruit et ma voix restait bien centrale. Enfin, comme souvent, c’est au bout d’une à deux secondes que les OnePlus Buds Pro vont être en mesure d’atténuer des bruits constants comme le son d’un robinet. Il faudra donc un petit temps d’adaptation aux écouteurs. Néanmoins, même une fois le traitement audio lancé, la voix reste de bonne qualité et la réduction de bruit ne vient pas la rendre inintelligible comme c’est parfois le cas sur des modèles concurrents.

OnePlus Buds ProAutonomie

Pour assurer l’autonomie de ses écouteurs, OnePlus a intégré des accumulateurs de 40 mAh dans ses Buds Pro. Le boîtier profite quant à lui d’une batterie de 520 mAh. Selon le constructeur, cela permettrait d’assurer jusqu’à 7 heures d’autonomie aux écouteurs avec réduction de bruit et 38 heures d’autonomie grâce au boîtier, toujours sans réduction de bruit. Néanmoins, avec réduction de bruit, l’autonomie annoncée n’est plus que de 5 heures pour les écouteurs, et de 28 heures pour le boîtier.

En activant la réduction de bruit en mode intelligent et en montant le volume à 80 %, j’ai pu utiliser les OnePlus Buds Pro pendant 4h27 avant que les deux écouteurs ne tombent à court de batterie. C’est non seulement un peu moins que la durée annoncée par OnePlus, mais c’est surtout particulièrement bas sur le marché des écouteurs. Pour rappel, dans les mêmes conditions de test, les Nothing ear (1) peuvent fonctionner pendant 5h05, les Beats Studio Buds pendant 5h31 et les Huawei FreeBuds 4i pendant 7h45.

La prise USB-C pour recharger le boîtier des OnePlus Buds Pro

La prise USB-C pour recharger le boîtier des OnePlus Buds Pro // Source : Frandroid

Pour la recharge, OnePlus indique que 10 minutes de charge du boîtier permettent de récupérer jusqu’à dix heures d’écoute. Le fabricant n’indique cependant pas la durée pour une charge complète des écouteurs. En plaçant les OnePlus Buds Pro complètement déchargés dans leur étui, j’ai pu passer à 40 % de batterie en 10 minutes et à 80 % de batterie en 20 minutes. Il aura fallu 38 minutes pour une recharge complète, un bon point.

Le boîtier peut quant à lui se recharger à l’aide de la prise USB-C présente au dos, ou bien en utilisant une base de recharge sans fil, celui-ci étant compatible avec la charge Qi par induction.

OnePlus Buds ProPrix et date de sortie

Les OnePlus Buds Pro sont proposés en précommande depuis le 18 août. Les premières livraisons sont quant à elles attendues le 25 août prochain. Deux versions sont proposées, en blanc brillant ou en noir mat, toutes deux au prix de 149 euros.

Note finale du test
7 /10
Avec ses OnePlus Buds Pro, le constructeur chinois vient remplir les rayons de plus en plus larges des écouteurs sans fil entre 80 et 200 euros. Le souci, c'est que sur ce segment de prix, la concurrence est agressive et que les écouteurs de OnePlus peinent à se différencier.

Outre le format plutôt original des Buds Pro -- avec leur tige métallique -- on retiendra surtout la réduction de bruit, assez efficace, parmi leurs points forts, tout comme leur confort d'utilisation.

Le son proposé, s'il est plutôt plaisant, peine cependant à se distinguer de ce que peuvent offrir Huawei, Beats ou Nothing sur un segment de prix similaire. Plus embêtants, les contrôles tactiles peuvent être particulièrement complexes à opérer, particulièrement en mouvement. OnePlus a voulu innover avec un système de pincements, mais les appuis classiques restent plus ergonomiques et c'est à se demander pourquoi la firme a souhaité réinventer la roue... surtout sans proposer de contrôle du volume.

Dans l'ensemble, les OnePlus Buds Pro s'avèrent donc des écouteurs corrects, avec un design plutôt original, mais qui peinent à se démarquer de la foule d'écouteurs entre 30 et 150 euros.

Points positifs du OnePlus Buds Pro

  • Le design original

  • Le confort dans les oreilles

  • La réduction de bruit active

  • La qualité d'appel

Points négatifs du OnePlus Buds Pro

  • Le son assez plat

  • Le système de pincement pour les contrôles

  • Pas de gestion du volume

  • Pas d'égaliseur dans l'application

Les derniers articles