Test des OnePlus Buds : un très bon rapport qualité-prix… pour votre téléphone OnePlus

Du potentiel gâché par un drôle de choix

Les OnePlus Buds sont des écouteurs bluetooth annoncé en juillet 2020. Ils proposent un design "bouton" sans embout intra-auriculaire et une recharge rapide via USB C. Leur autonomie annoncée est de 7 heures de lecture et jusqu'à 30 heures en utilisant le boîtier de charge.

Où acheter le
OnePlus Buds au meilleur prix ?
 

Introduction

OnePlus a récemment présenté ses premiers écouteurs true wireless (véritablement sans fil). La marque mise sur un design connu et un alléchant rapport qualité-prix. Que valent vraiment ces OnePlus Buds ?

Les OnePlus Buds accompagnés du OnePlus Nord

Les OnePlus Buds accompagnés du OnePlus Nord // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Présentés en même temps que le OnePlus Nord, les OnePlus Buds sont les premiers écouteurs true wireless de la marque. Avec un design fortement inspiré des AirPods, un joli petit boîtier, une belle promesse d’autonomie et surtout un prix raisonnable, ces écouteurs ont tout pour plaire, surtout aux fans de OnePlus. Voyons justement si la marque peut réussir à convaincre un public un peu plus large.

Fiche technique

Modèle OnePlus Buds
Format écouteurs-boutons
Autonomie annoncée 30 heures
Version du Bluetooth 5.0
Poids 46.4 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des OnePlus Buds fournis par OnePlus.

Notre prise en main en vidéo

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un design bien connu, avec ses avantages et inconvénients

Nombreux sont les constructeurs à reprendre le design à la tige des fameux AirPods, mais OnePlus est allé jusqu’au bout et propose des écouteurs dits « open-fit » : ils ne rentrent pas dans le conduit auditif, mais viennent juste se poser dans la conque de l’oreille. Ainsi, à la différence des écouteurs intra-auriculaires, les OnePlus Buds ne provoquent pas cet effet bouchon, mais il est important de comprendre que ce design open-fit ne permet aucune isolation sonore. Certains y verront l’avantage de ne pas se couper du monde extérieur (pouvoir entendre les voitures arriver par exemple), d’autres seront déçus d’entendre leurs voisins de métro.

Le design des OnePlus Buds nous rappelle quelque chose… // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Il n’est pas ici question de donner raison à un argument ou un autre, mais force est de constater qu’il est rapidement nécessaire d’augmenter le volume pour entendre sa musique, et ce n’est jamais bon pour les tympans — ne comptez pas sur la réduction de bruit active, puisque les OnePlus Buds n’en sont pas équipés.

À titre indicatif, régler le volume à 30 % me suffisait pour entendre ma musique sans problème dans une maison ou tout autre lieu calme, mais comptez 50 % du volume dans un bus calme et 75 % dans une rue commerçante ou un métro. On sent bien que pousser le volume à ce niveau est tout sauf idéal pour les oreilles, mais cela n’a rien de surprenant pour des écouteurs open-fit. Bref, les OnePlus Buds ne présentent pas le meilleur choix pour une utilisation extérieure.

Les écouteurs sont très légers en main : moins de 5 grammes chacun ! // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

À l’instar des AirPods, les OnePlus Buds jouent la carte de la forme universelle et ne sont donc pas livrés avec différentes tailles d’embouts : les écouteurs sont censés convenir aux oreilles d’un maximum de personnes. Pas de problème de mon côté, ils s’insèrent facilement et tiennent bien en place, mais cela ne veut pas forcément dire qu’ils iront à tout le monde. Les écouteurs embarquent chacun un total de trois micros, dont un en bout de tige : ce choix de design n’est donc pas purement esthétique et devrait fournir une qualité d’appel raisonnable — réponse un peu plus loin dans ce test.

 

On pourrait croire à des AirPods, enfin de loin // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Malgré leur tarif accessible, les OnePlus Buds ne font pas l’impasse sur la qualité de fabrication. Les finitions ne sont peut-être pas au niveau d’un produit haut de gamme, mais elles restent très soignées, et donnent un bel aspect aux écouteurs. Attention tout de même, le revêtement en plastique brillant semble prendre les chocs assez facilement, d’autant plus que les écouteurs sont relativement glissants dans les mains et qu’il est assez difficile de les sortir du boîtier.

Les OnePlus Buds et leur boîtier // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Justement, parlons de ce dernier. En forme d’œuf aplati, il rappelle celui des Pixel Buds, et ce n’est pas une mauvaise chose. Il est en effet assez compact pour être transporté dans une poche de jean, ce qui rend le tout très agréable à utiliser au quotidien. La charnière du boîtier ne présente aucun jeu et semble donc résistante, ce qui n’est pas le cas pour tous les modèles testés. Pour les fous du boîtier, sachez que sa fermeture produit un son satisfaisant, mais pas à la hauteur de celui des AirPods.

Une connexion à la iOS

Bonne nouvelle, les OnePlus Buds sont compatibles avec l’appairage Fast Pair de Google. La première connexion est ainsi très rapide, puisqu’il suffit d’ouvrir le boîtier à côté d’un téléphone Android récent et d’attendre que la petite fenêtre d’animation apparaisse. Il est toujours agréable de voir les constructeurs Android imiter l’expérience iOS — du moins pour la connexion d’écouteurs sans fil.

La connexion Fast Pair des OnePlus Buds

Par la suite, les écouteurs retrouvent automatiquement le dernier appareil auquel ils étaient connectés, et ce dès l’ouverture du boîtier. Tous comme les Pixels Buds et autres appareils Fast Pair, les Buds proposent une application native. Présente dans le menu Bluetooth du téléphone, cette dernière permet principalement de connaître la batterie des écouteurs et du boîtier, par tranche de dix pour cent pour les OnePlus Buds. Il est également possible de faire sonner chaque écouteur. C’est pratique si vous avez perdu les écouteurs sous le canapé, mais il faut évidemment être connecté aux Buds pour profiter de cette option.

 

Le menu Bluetooth dédié aux OnePlus Buds

Aussi, sachez que grâce à cette compatibilité Fast Pair, les OnePlus Buds sont visibles dans l’application « Localiser mon appareil », aux côtés de votre téléphone par exemple. Pour le moment, cette application est seulement capable de montrer la position du dernier téléphone auquel les OnePlus Buds étaient connectés — ainsi que l’heure de cette dernière connexion. L’affichage du niveau de la batterie ainsi que la possibilité de les faire sonner devraient arriver prochainement.

Les OnePlus Buds sont visibles dans l’application « Localiser mon appareil »

Les OnePlus Buds sont visibles dans l’application « Localiser mon appareil »

Tout comme la plupart de leurs concurrents, les OnePlus Buds ne sont pas compatibles avec la connexion multipoint, mais la marque facilite la tâche : un appui long sur la surface tactile d’un des deux écouteurs leur fait comprendre que l’utilisateur veut changer de source — téléphone, ordinateur… C’est toujours ça.

Notez que les deux écouteurs sont indépendants : il est possible d’en utiliser un seul à la fois, en laissant l’autre dans le boîtier par exemple. Dans ce cas, la musique bascule automatiquement en mode mono, puis revient instantanément en mode stéréo une fois le deuxième écouteur inséré dans l’oreille. Ces petits détails sont importants et font la différence.

Remarquez le micro sous la tige // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Après deux semaines d’utilisation, je définirais la connexion comme étant stable. Je ne déplore que quelques rares microcoupures, qui viennent certes légèrement altérer l’expérience, mais qui ne freinent en rien une utilisation quotidienne. Quant à la portée, elle est similaire aux autres modèles dotés du Bluetooth 5.0. Comprenez qu’elle est suffisante pour des usages classiques — attention aux murs épais en intérieur. En extérieur, il ne faudra pas vous éloigner à plus de 20 mètres de votre téléphone.

Avec son mode de jeu « Fnatic », OnePlus promet une latence à 103 ms sur certains jeux mobiles — ça fonctionne très bien sur Call of Duty Mobile. Cette expérience est disponible pour tous les téléphones de la marque à partir du OnePlus 6. Pour les autres téléphones, rien de bien particulier n’est à signaler au niveau de la latence. Cette dernière est perceptible sur les jeux mobiles, et les plateformes classiques comme YouTube et Netflix compensent de toute façon le léger délai entre les écouteurs et la source.

Le mode de jeu « Fnatic » de OnePlus permet une faible latence avec les OnePlus Buds

Le mode de jeu « Fnatic » de OnePlus permet une faible latence avec les OnePlus Buds

Pas de OnePlus, pas de contrôle

Chaque écouteur propose une seule action, déclenchable avec un double appui sur la surface tactile. Par défaut, la même action est paramétrée sur les deux écouteurs : un double appui à gauche ou à droite lancera la prochaine musique. Il est possible de modifier cela, mais à une condition : le faire avec un téléphone OnePlus. Eh oui, la marque a décidé de privilégier ses clients — ou de désavantager les autres. Pire encore, les écouteurs peuvent seulement être mis à jour avec un téléphone OnePlus.

Les commandes sont paramétrables, mais seulement avec un téléphone OnePlus

Les commandes sont paramétrables, mais seulement avec un téléphone OnePlus

Ce choix est forcément réfléchi de la part de la marque, mais il s’inscrira sans surprise dans la colonne des points négatifs de ce test

Sachez qu’une fois paramétrées avec un téléphone OnePlus, les actions continueront de fonctionner avec d’autres téléphones. Cela reste cependant peu pratique, et ça ne règle pas le problème des mises à jour. OnePlus aurait très bien pu proposer ces fonctionnalités sur tous les téléphones Android, avec une application dédiée. Ce choix est forcément réfléchi de la part de la marque, mais il s’inscrira sans surprise dans la colonne des points négatifs de ce test.

Une application « OnePlus Buds » est bien visible dans le Play Store sur les téléphones OnePlus, mais il n’est pas possible de l’ouvrir — elle n’est d’ailleurs pas présente dans le launcher à côté des autres applications. Elle permet simplement à OnePlus de proposer plus de fonctionnalités, disponibles comme expliqué directement dans le menu Bluetooth. Aussi, lors de la première connexion entre les Buds et mon téléphone OnePlus, il ne m’a pas été demandé de télécharger cette application.

Quoi qu’il arrive, chaque écouteur ne propose qu’une seule action, là où d’autres modèles en offrent deux voire trois — un appui, un double appui et un appui allongé par exemple. Les contrôles sont donc assez limités sur ces OnePlus Buds, mais cela a au moins le mérite d’éviter les fausses manipulations : avec une action par écouteur, on ne peut pas vraiment se tromper. J’ai ainsi trouvé l’expérience bien plus agréable que sur d’autres modèles, puisque j’avais moins tendance à passer par mon téléphone. Il est impossible de gérer le volume depuis les écouteurs, il faut impérativement utiliser son téléphone. Pour les curieux, voici comment j’ai paramétré les commandes (avec un OnePlus donc) : un double appui sur l’écouteur gauche pour passer à la musique suivante, un double appui sur l’autre écouteur pour mettre la musique en pause.

Les OnePlus Buds et leur boîtier // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

La musique se met également automatiquement en pause dès le retrait d’un des écouteurs de l’oreille. La présence de cette fonctionnalité, désormais primordiale pour des écouteurs sans fil dédiés à une utilisation quotidienne, est toujours la bienvenue, surtout lorsqu’elle fonctionne. C’est le cas ici, les écouteurs ne sont pas extrêmement réactifs, mais le délai est plus que raisonnable — comptez une seconde pour que la musique se mette en pause, ou reprenne. Notez que la musique sera envoyée dans les écouteurs si et seulement s’ils sont insérés dans les oreilles : relancer la musique manuellement depuis le téléphone n’y changera rien.

Les écouteurs rentrent sans problème dans le boîtier et se positionnent correctement dans leurs emplacements. Comprenez qu’il n’est pas nécessaire de vérifier s’ils sont bien placés avant de fermer le boîtier. Les connecteurs magnétiques assurent le bon maintien des écouteurs, et je n’ai jamais eu la surprise de voir qu’ils n’avaient pas été chargés en les sortant du boîtier. Ce point est important, puisque pour avoir testé plusieurs modèles d’écouteurs sans fil, ne pas être assuré du bon positionnement des écouteurs dans leur boîtier est un véritable frein à l’utilisation.

Le boîtier des Buds embarque une seule diode

Le boîtier des Buds embarque une seule diode // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Les Buds ne sont pas dédiés à une utilisation sportive, mais ils profitent tout de même d’une certification IPX4 — de quoi résister à une pluie fine. Pas de problème pour courir derrière le bus, mais utiliser les écouteurs pour sa séance de sport n’est pas la meilleure idée qui soit, puisqu’ils ont sans surprise tendance à glisser petit à petit hors des oreilles. Je vous déconseille donc de les utiliser pour vos sessions sportives, à moins de prendre le temps de les repositionner après chaque mouvement brusque. Encore une fois, tout dépend de la forme de vos oreilles.

C’est au quotidien que les Buds se révèlent les plus agréables à utiliser. Cela tombe bien, ils sont faits pour ça. Les écouteurs sont assez confortables pour qu’on les oublie rapidement, mais ils se font légèrement ressentir après 2 à 3 heures d’écoute — le simple fait de les replacer suffisait à stopper la faible gêne de mon côté.

Un son qui vaut son prix

Les OnePlus Buds offrent un son à la hauteur du prix qu’ils demandent. Ce n’est pas la prestation sonore de l’année, mais on n’en demande pas forcément plus à ce type de produit. Le public visé veut des écouteurs capables de retranscrire correctement tout type de musique. C’est le cas ici. Le rendu global est alors facilement qualifiable d’équilibré.

Les voix sont bien retranscrites et les basses se font ressentir, mais sans folie. Attention à ne pas pousser le volume au-delà de 80 % puisque la gêne auditive se fera sentir plus rapidement. Justement, le rendu est parfois un peu plus brouillon avec des musiques chargées en instruments. Les morceaux de Rock ne sont ainsi pas les plus agréables à écouter : la guitare a par exemple tendance à fatiguer trop rapidement. Dommage, d’autant plus que l’absence de véritable isolation passive nous force à augmenter le volume pour couvrir les bruits ambiants.

Retenez tout de même que si vous êtes déjà habitués au son proposé par des écouteurs sans fil, vous ne serez pas dépaysés avec les OnePlus Buds. Ils font le job pour une utilisation maison-travail.

Niveau codecs, les Buds prennent en charge le AAC, mais pas d’aptX au menu

Niveau codecs, les Buds prennent en charge le AAC, mais pas d’aptX au menu // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Passons finalement à la qualité d’appel offerte par les Buds, qui est ni brillante, ni particulièrement mauvaise. Le comportement reste (sans surprise) similaire aux concurrents dans cette tranche de prix : mon interlocuteur m’entend parfaitement dans un lieu calme, et plus difficilement à l’extérieur. On en attendait un peu plus, surtout avec un microphone sous la tige des écouteurs. Pour ne citer qu’eux, les AirPods offrent une restitution des voix bien plus claire et définie lors des appels — mais sont vendus au double du prix.

Sur son site, OnePlus affirme que ses écouteurs sont équipés d’un « algorithme unique de suppression du bruit » lors des appels, de quoi rester audible en présence de vent par exemple. Raté, du moins à en croire le « Mais t’es dans l’eau ou quoi ? » de ma chère mère.

Belles performances en autonomie

OnePlus promet jusqu’à 7 heures d’autonomie pour ses écouteurs, et jusqu’à 30 heures avec le boîtier. Ce chiffre de 7 heures a été testé avec un volume de 50 % selon la marque. De mon côté, j’ai fait le test avec 30 % et 75 % de volume. Le premier correspond, comme expliqué précédemment, à une utilisation faite dans un lieu très calme, et le second dans un lieu bruyant — métro, rue avec beaucoup de passage.

Ainsi, à 30 % du volume, il a fallu 6 heures et 37 minutes pour que le premier écouteur s’éteigne. Le second a résisté 20 minutes de plus, rapprochant alors le score de l’autonomie annoncée. À 75 % du volume, la différence n’est pas flagrante, puisque le premier écouteur à s’éteindre le fit après 6 heures et 10 minutes. L’autonomie proposée par les OnePlus Buds se situe donc dans le haut du panier, dépassant sans problème la majorité de ses concurrents.

Le boîtier se recharge grâce un port USB-C, mais pas de recharge sans fil // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

C’est surtout sur la rapidité de la recharge que l’on attend OnePlus, qui propose depuis plusieurs années une charge très rapide sur ses téléphones — désormais appelée Warp Charge. La marque annonce qu’une charge de 10 minutes offre 2 heures d’écoute. J’ai donc attendu que les Buds se déchargent totalement pour les ranger tout pile 10 minutes dans leur étui. Ils sont alors passés de 0 % à 30 %, et ont mis 2 heures et 5 minutes à se décharger totalement, avec un volume de 75 %. Le boîtier à quant à lui perdu un peu plus de 10 % lors de cette rapide recharge des écouteurs.

Aussi et selon mes tests, il suffit d’un passage de 40 minutes dans le boîtier pour que les écouteurs se rechargent totalement. Une fois les écouteurs et le boîtier complètement déchargés, comptez tout juste 1 heure et 20 minutes pour recharger le tout. Bonne nouvelle, les écouteurs se mettent en veille assez rapidement, ce qui permet de préserver leur batterie lorsqu’ils ne sont pas rangés dans leur étui. J’ai effectué plusieurs tests, et après 3, 5 ou même 15 heures, les OnePlus Buds sont toujours restés dans la dizaine de pourcentages dans laquelle ils étaient avant la déconnexion — si perte il y a, elle est donc minime.

Les OnePlus Buds rentrent sans problème dans une poche de jean !

Les OnePlus Buds rentrent sans problème dans une poche de jean ! // Source : Maxime Grosjean pour Frandroid

Enfin, notez qu’il n’est pas rare de voir une différence de batterie entre les deux écouteurs. Dans mon cas, l’écouteur gauche se déchargeait souvent un peu plus rapidement que son compère. Cette différence était en général de l’ordre de 10 %, mais sachez que c’est chose commune pour ce type de produit.

Bref, l’autonomie proposée par les Buds et leur rapidité de recharge sont de beaux arguments de vente. Vous avez quelques sessions d’écoute devant vous avant de devoir recharger le boîtier. Un joli point marqué par OnePlus.

Un petit prix et trois coloris

Les OnePlus Buds sont vendus à 89 euros sur le site officiel, sur La Fnac et Gearbest au moment où j’écris ces lignes — ils sont d’ailleurs souvent en rupture de stock. Trois coloris sont proposés pour les écouteurs et le boîtier : blanc, bleu et noir.

Où acheter le
OnePlus Buds au meilleur prix ?

Le OnePlus Nord permet à OnePlus de réinvestir le segment du milieu de gamme avec un smartphone qui veut offrir une expérience utilisateur de haute volée à un prix modéré. Voici notre test complet pour…
Lire la suite

Note finale du test
7 /10
Les OnePlus Buds font partie des rares écouteurs Android qui reprennent le design des AirPods... et qui se rapprochent justement autant de l'expérience AirPods : facilité d’utilisation, boîtier compact, bon confort d’écoute, son correct, le tout avec une belle autonomie. Attention tout de même à la forme de ces écouteurs, qui n’est pas adaptée à toutes les oreilles et qui ne permet aucune véritable isolation sonore.

Proposés à moins de 90 euros, ces OnePlus Buds ont finalement un très bon rapport expérience-prix, du moins accompagnés d’un téléphone de la marque. Sans lui, il est impossible de mettre à jour les écouteurs et de paramétrer les commandes tactiles — déjà très limitées. Bref, si vous avez un téléphone OnePlus et que vous cherchez des écouteurs sans-fil non intra-auriculaires, les Buds représentent la solution à prix léger toute trouvée. Pour les autres, nous vous conseillons de continuer vos recherches.
Points positifs
  • Rapport qualité-prix
  • Son agréable
  • Boîtier compact
  • Autonomie généreuse et charge rapide
  • Commandes réactives...
Points négatifs
  • Design qui n’ira pas à toutes les oreilles
  • Absence totale d’isolation
  • Pas de contrôle sans téléphone OnePlus
  • … mais commandes très limitées

Les derniers articles