Tesla Model 3 vs Hyundai Ioniq 5 : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

 

Avant l'arrivée imminente de la Tesla Model Y, les deux véhicules électriques les plus en vogue du moment sont probablement la Tesla Model 3 et la Hyundai Ioniq 5. Nous les mettons face à face dans ce comparatif pour vous aider à trouver celle qui vous correspond le mieux.

La berline électrique la plus vendue de l’année se met en face de la nouvelle venue de Hyundai dans notre comparatif visant à mettre en avant les points forts et faibles des deux véhicules que sont la Tesla model 3 et la Hyundai Ioniq 5.

Si sur le papier, une berline et un SUV compact sont bien différents, nous allons voir que ces deux voitures électriques valent la peine d’être comparées. Entre autonomie, technologies embarquées et vitesses de recharge, le match entre Tesla et Hyundai s’annonce des plus intéressants.

Fiche Technique de la Tesla Model 3 et Hyundai Ioniq 5

Modèle Tesla Model 3 (2021) Hyundai Ioniq 5
Catégorie Berlines SUV
Puissance (chevaux) 512 chevaux 302 chevaux
Puissance (kw) 370 kW 155 kW
0 à 100 km/h 3.3 secondes 5.2 secondes
Niveau d'autonomie Autonomie complète Autonomie complète
Vitesse max 261 km/h 185 km/h
OS embarqué Tesla OS N/C
Taille de l'écran principale 15 pouces 12 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS) Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4694 mm 4635 mm
Hauteur 1443 mm 1605 mm
Largeur 1849 mm 1890 mm
Prix entrée de gamme 36800 euros 41900 euros
Fiche produit Voir le test Fiche produit Voir le test

Dimensions, poids et design extérieur

La Tesla Model 3 que l’on ne présente plus a des mensurations de berline familiale taillée pour les routes du Vieux continent : 4,69 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,44 mètre de haut. Les lignes agressives du véhicule le plus vendu de l’entreprise californienne rappellent que bien que ce soit la voiture la plus abordable de la marque, l’esprit sportif est présent.

Malgré le fait qu’elle ne soit pas trop imposante au niveau de ses dimensions, la Tesla Model 3 n’est pas une voiture légère pour autant.  En effet, la version « Autonomie Standard Plus » affiche 1 745 kilos sur la balance, contre 1 844 kilos pour les versions « Grande Autonomie » et « Performance ».

La Hyundai Ioniq 5, quant à elle, n’est pas une berline, mais un SUV compact au style néo-rétro des plus singuliers. Entre les feux pixelisés à l’arrière et les lignes saillantes de la carrosserie, nul doute que des têtes se retourneront sur le passage de véhicule de 4,64 mètres de long.

La différence dans les dimensions avec la Tesla Model 3 se fait au niveau de la hauteur, avec 1,61 mètre pour la Hyundai Ioniq 5. En largeur, la fiche technique indique 1,89 mètre sans compter les rétroviseurs, soit 4 centimètres de plus que la Model 3.

En terme de poids, vu le gabarit plus généreux du véhicule, il est logiquement plus important. Comptez 1 905 kilos pour la version équipée de la plus petite batterie, 1 985 kilos pour la version propulsion avec la plus grosse batterie, et 2 095 kilos pour la version avec une transmission intégrale.

À l’intérieur

La Tesla Model 3 offre une capacité de chargement de 425 litres pour le coffre arrière, complétés par les 70 litres du double fond. En plus de cela, un coffre avant de 50 litres permet de ranger quelques affaires supplémentaires.

Sur tous les modèles, les sièges avant sont électriques et chauffants, avec mémoire de profil pour le siège conducteur. Un support pour recharger sans-fil les smartphones se trouve sous l’écran de 15 pouces à l’avant du véhicule, et de nombreux rangements se trouvent dans la console centrale.

L’intérieur est globalement très minimaliste, ce qui permet de donner une impression d’espace à bord assez important. Cette impression est accentuée par le toit vitré disponible de série.

En ce qui concerne la Ioniq 5, l’ensemble est un poil différent.  Deux écrans ont été mis à disposition du conducteur : un derrière le volant, un autre au milieu de la planche de bord. De plus, selon les versions, un affichage tête-haute permet d’afficher certaines informations liées à la navigation par exemple.

En plus d’un espace intérieur très généreux, les places arrières sont coulissantes. Cela permet de maximiser soit l’espace aux jambes, la taille du coffre. Avec une capacité de 527 litres pour le coffre arrière, et jusqu’à 57 litres pour le coffre avant, la Ioniq 5 est plutôt bien lotie.

Les sièges à l’avant sont électriques, avec mémorisation de profils pour le conducteur, et en option pour le passager. Les sièges sont aussi chauffants et même ventilés sur la finition haut de gamme : l’accent est bien mis sur le confort des occupants

Technologies embarquées

Le système d’infodivertissement de Tesla présent sur la Model 3 profite d’une excellente réactivité. Tout se contrôle grâce à l’écran tactile central de 15 pouces. Des mises à jour à distance régulières viennent ajouter des fonctionnalités et corriger des bugs, à tel point qu’il est difficile de dresser un bilan de ce que la voiture peut ou ne peut pas faire.

Le point phare de Tesla, souvent mis en avant, est bien entendu l’Autopilot de série. Un maintien actif dans les lignes est couplé à un régulateur de vitesse adaptatif, permettant dans beaucoup de circonstances de superviser la conduite de la voiture sur voie rapide. Deux niveaux d’option supplémentaires sont disponibles : l’Autopilot Amélioré et la Capacité de Conduite Entièrement Autonome, respectivement fixés à 3 800 et 7 500 euros.

Tesla Model 3 en Navigation Autopilot

Tesla Model 3 en Navigation Autopilot // Source : Bob Jouy pour Frandroid

Ces options vous permettront d’ajouter le parking automatique, un changement de voie automatique et la navigation en Autopilot, en plus de la Sortie Auto, qui permet de contrôler la voiture via l’application Tesla pour la faire avancer ou reculer de quelques mètres. La Capacité de Conduite Entièrement Autonome prend aussi en charge la la réaction aux feux tricolores et panneaux Stop.

Sur la Coréenne, le système d’infodivertissement est compatible Android Auto et Apple CarPlay, et les deux écrans de 12,5 pouces se complètent parfaitement pour proposer au conducteur, comme au passager, un système cohérent.

La vue en réalité augmentée sur la Hyundai Ioniq 5

La vue en réalité augmentée sur la Hyundai Ioniq 5

Un affichage à 360 degrés et une vue à la 3e personne de de la voiture sont disponibles sur les versions les plus haut de gamme, permettant de réaliser des manœuvres de parking en toute sérénité. La télécommande du véhicule peut également permettre de réaliser des manœuvres de stationnement sans qu’il y ait un conducteur présent, et le maintien dans la voie couplé au régulateur de vitesse adaptatif sont très efficaces.

Sur la route

C’est là où les deux véhicules de ce comparatif ont les plus grosses différences. Le comportement routier de la Tesla Model 3 privilégie le dynamisme, avec un engagement à la conduite qu’il est difficile d’égaler. Les reprises sont immédiates, les suspensions fermes, et la tenue de route est au niveau de ce qu’il se fait de mieux actuellement.

Tesla Model 3 vs Hyundai Ioniq 5 : laquelle est la meilleure voiture électrique ?

Le Ioniq 5 va quant à elle privilégier le confort, avec son allure de SUV, et des suspensions plus souples que la berline de Tesla. Même à haute vitesse, le silence règne dans la Coréenne, alors que la Tesla Model 3 produira plus de bruits aérodynamiques.

Sur la Hyundai Ioniq 5, les palettes contrôlant le freinage régénératif permettent d’avoir quatre niveaux de freinage différents, allant de la roue libre à l’arrêt complet. De quoi convenir à tous les types de conduite.

Hyundai IONIQ 5

Intérieur de la Hyundai Ioniq 5 // Source : Hyundai

Les différentes motorisations proposées

Pour la Tesla Model 3, il y a trois versions différentes, chacune ayant ses particularités :

  • Autonomie Standard Plus : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 5,6 secondes, vitesse maximale de 225 km/h ;
  • Grande Autonomie : moteur avant et arrière, transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, vitesse maximale de 233 km/h ;
  • Performance : moteur avant et arrière, transmission intégrale, 0 à 100 km/h en 3,3 secondes, vitesse maximale de 261 km/h.

Pour plus d’informations sur les différences, n’hésitez pas à consulter notre dossier dédié aux versions de la Tesla Model 3.

La Hyundai Ioniq 5 est également disponible en trois motorisations différentes en France :

  • Propulsion avec batterie de 58 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 8,5 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Propulsion avec batterie de 73 kWh : moteur arrière uniquement, 0 à 100 km/h en 7,4 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;
  • Transmission intégrale avec batterie de 73 kWh : moteur avant et arrière, 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, vitesse maximale de 185 km/h ;

Notre test de la Hyundai Ioniq 5 vous permettra d’en savoir plus sur les différences entre les modèles.

Autonomie, batterie et recharge

Taillées pour faire de la route avec leur efficience exceptionnelle et le réseau de recharge de Tesla, les Model 3 affichent selon leur configuration entre 418 et 614 kilomètres d’autonomie WLTP. La plus petite batterie équipe la version Autonomie Standard Plus, et affiche une capacité d’environ 54 kWh, ainsi qu’une puissance de recharge maximale de 170 kW. Les versions Grande Autonomie et Performance ont quant à elles une batterie de 82 kWh leur permettant de se recharger à une puissance maximale de 250 kW.

Pour les recharges en courant alternatif, à la maison ou dans des hôtels par exemple, le chargeur embarqué accepte jusqu’à 11 kW en triphasé et 7 kW en monophasé via la prise Type 2. Pour la charge rapide en courant continu, c’est bien entendu le port CCS Combo 2 qui sera utilisé.

Le port de charge de la Tesla Model 3

Le port de charge de la Tesla Model 3

Si l’autonomie affichée par Hyundai n’est pas au niveau des Tesla Model 3 les plus endurantes avec des chiffres en cycle WLTP allant de 384 à 481 kilomètres, le point fort de la Ioniq 5 est à trouver au niveau de la puissance de charge.

Avec une puissance maximale de 225 kW, elle se recharge de 10 à 80 % en 18 minutes sur les chargeurs Ionity, ce qui en fait un véhicule prêt à parcourir de grandes distances sans le moindre problème. Équipée d’un port CCS Combo 2, elle pourra également se recharger en courant alternatif à une puissance maximale de 11 kW.

La recharge de la Hyundai Ioniq 5

La recharge de la Hyundai Ioniq 5

Particularité enfin de la Ioniq 5 : elle supporte la technologie V2L (Vehicle-2-load) permettant d’alimenter des équipements électriques depuis le port de recharge de la voiture. Pratique pour recharger un vélo électrique par exemple.

Prix

Les Tesla Model 3 bénéficient du bonus écologique maximal de 6 000 euros avec la version Autonomie Standard Plus qui démarre maintenant sous les 45 000 euros, permettant ainsi d’être propriétaire d’une Tesla neuve pour 37 800 euros.

Le configurateur en ligne de la Tesla Model 3

Le configurateur en ligne de la Tesla Model 3 // Source : Tesla

Si vous souhaitez une version Grande Autonomie, il faudra compter à partir de 50 990 euros, bonus écologique de 2 000 euros inclus, et 57 990 euros pour une version Performance, qui profite aussi du bonus écologique de 2 000 euros si aucune option n’est sélectionnée. En ajoutant toutes les options disponibles, le prix peut grimper jusqu’à 69 870 euros.

Chez le constructeur coréen, la Ioniq 5 est proposée à partir de 43 800 euros, ce qui la met exactement au même tarif que la moins chère des Tesla Model 3. Avec le bonus écologique maximal de 6 000 euros, cela revient à 37 800 euros pour la finition Intuitive équipée de la batterie de 58 kWh.

La Hyundai Ioniq 5 en coloris Gravity Gold

La Hyundai Ioniq 5 en coloris Gravity Gold

Deux autres finitions sont disponibles, à partir de 46 800 euros pour la Creative et 56 000 euros pour l’Executive. Ces deux finitions bénéficient du bonus écologique de 2 000 euros, ce qui fait baisser légèrement la facture. En sélectionnant toutes les options disponibles, on obtient un tarif de 61 400 euros pour une Ioniq 5 Executive équipée de la batterie de 73 kWh.

Laquelle choisir entre la Tesla Model 3 et la Hyundai Ioniq 5

Très différentes visuellement, ces deux véhicules électriques ne sont pourtant pas si éloignés dans la vraie vie. Entre une Hyundai Ioniq 5 plus énergivore mais dont la recharge rapide bat des records et une Tesla Model 3 sportive mais moins confortable, le choix n’est pas simple.

Situés dans une gamme tarifaire équivalente et proposant des aides à la conduite au niveau de ce qu’il se fait de meilleur en 2021, les deux véhicules ont des atouts de taille. Si vous avez la possibilité de les essayer avant de passer commande, il y a fort à parier que la différence de comportement routier qui existe entre ces modèles vous permettra de trouver celle qui est faite pour vous.

Si un essai n’est pas envisageable, pensez à privilégier ce qui correspond le plus à votre usage du quotidien : pour le confort, Android Auto ou Apple CarPlay et le hayon arrière, choisissez la Ioniq 5. Pour les grands trajets avec le réseau de Superchargeurs, le comportement sportif et le minimalisme, la Model 3 sera aura sans doute votre préférence.

Mais au moment d’écrire ces lignes, il n’y a pas de vainqueur évident de ce comparatif : les deux véhicules sont excellents.

Les deux berlines du constructeur américain Tesla sont parmi les véhicules électriques les plus en vogue, et pour cause : design, autonomie et technologie sont les maîtres-mots des Model 3 et Model S. Laquelle correspond…
Lire la suite

Les derniers articles