Avec l’iPhone XS Max, Apple revient sur le marché des smartphones grande taille après un iPhone 8 Plus moins convaincant. Le meilleur smartphone Apple arrivera-t-il à détrôner le Galaxy Note 9 de Samsung ? Voici notre comparatif.

Ceux qui cherchent un smartphone ultra premium avec un grand écran vont avoir le choix cette année. En attendant le Huawei Mate 20 Pro dans quelques semaines, deux challengers s’affrontent actuellement sur le marché : le Samsung Galaxy Note 9 et l’iPhone XS Max.

Design et écran

Pour ce qui est du design, Samsung et Apple sont tous deux réputés pour leurs excellentes finitions. Le Galaxy Note 9 nous a d’ailleurs plutôt impressionnés quand nous avons eu l’occasion de le tester. Les matériaux sont toujours bien choisis afin d’offrir la meilleure durée de vie possible aux appareils, même entre les mains d’utilisateurs maladroits. Apple se targue d’ailleurs de proposer le verre le plus durable jamais intégré à un smartphone.

Samsung refuse catégoriquement l’encoche

Ni l’un ni l’autre ne joue la carte de l’originalité puisqu’il s’agit dans un cas comme dans l’autre d’une itération du modèle précédent (Galaxy Note 8 et iPhone X), en plus grand tout de même pour la marque à la pomme. Chacun apporte sa vision du borderless. D’un côté Samsung refuse catégoriquement l’encoche et de l’autre Apple tente une approche avec des bords uniformes tout autour du cadre de l’écran (exception faite de l’encoche). Chacun y trouvera son bonheur en fonction de ses goûts.

Notons que la solution d’Apple semble un peu plus efficace puisque l’iPhone XS Max affiche une diagonale de 6,5 pouces dans un gabarit plus petit que celui du Galaxy Note 9, possédant pourtant un écran de 6,4 pouces (157,5 x 77,4 x 7,7 mm contre 161,9 x 8,8 x 76,4 mm). Du côté de la Corée comme dans l’angle américain, n’espérez pas des poids plumes néanmoins : 200 grammes pour le premier et 208 grammes pour le second !

L’un des points forts de ces deux smartphones est sans conteste l’écran. OLED « Super Retina » vs Super AMOLED… à chacun son terme commercial pompeux pour soulever une qualité d’image bien réelle. Sur ce point, le Galaxy Note 9 semble avoir, sur le papier, une petite avance avec sa définition de 2960 x 1440 pixels, contre « seulement » 2688 x 1242 pixels pour l’iPhone. Reste à poser une sonde sur ce dernier pour vérifier s’il est aussi parfait que le géant de Samsung, mais le doute est assez peu prononcé : Apple a toujours mis en avant ses écrans.

Photos

Pour ce qui est de la photo, les deux ennemis de toujours n’hésitent pas à bomber le torse l’un après l’autre pour imposer sa supériorité. Et il faut avouer qu’avec le Galaxy Note 9, Samsung a frappé fort. Le détourage du bokeh est excellent, la gestion de la luminosité vraiment impressionnante (même de nuit) et le piqué des clichés est vraiment net. Clairement, la bataille est rude sur-le-champ des smartphones Android en ce qui concerne la photo.

Apple n’est pas en reste

Mais Apple n’est pas en reste pour autant. On retrouve à son bord le même couple de capteurs de 12 Mégapixels avec des photosites de 1,4 µm. La différence se joue sur les optiques : f/1.8 et f/2.2 pour l’iPhone, et f/1.5-2.4 et f/2.4 pour le Galaxy Note 9. Dans l’idée, la différence n’est pas très marquée, et sur des capteurs de cette taille ne devrait pas se faire ressentir.

C’est surtout sur le traitement logiciel que chacun va tenter de tirer son épingle du jeu. Et à ce niveau, Apple n’est pas en reste. Sa nouvelle technologie, baptisée Smart HDR, permet de prendre plusieurs photos lors du clic, à plusieurs expositions différentes, d’en extraire différentes couches et de fusionner le tout pour rendre le meilleur rendu possible. Sur le papier — et lors des exemples de la conférence pris certainement par des photographes professionnels –, c’est très alléchant. À voir ce que ça donnera dans les faits.

Performances et autonomie

Du côté des performances, Apple est rarement en avance et préfère jouer sur ses optimisations pour afficher d’excellentes performances avec peu de puissance. Cette année, la marque à la pomme a réussi une première mondiale à ce niveau avec son SoC A12 Bionic, premier sur mobile à être commercialisé dans un produit fini et à être gravé à 7 nm. Au programme, ce sont 2 cœurs haute performance 15 % plus performants et 40 % moins énergivores que sur l’iPhone X, et 4 cœurs basse consommation 50 % moins gourmands en énergie.

Le nouveau GPU s’annonce également très bon pour le plus grand plaisir des joueurs, mais il faudra attendre d’avoir l’appareil en main pour réellement en juger.

Pour une charge rapide, il faudra repasser à la caisse

Le principal intérêt est donc au niveau de la consommation énergétique. Et sur ce point, le XS Max peut tenir 1 h 30 de plus que l’iPhone X. Apple annonce donc sur son site 13 heures d’usage internet et 15 heures de lecture vidéo. Il aura cependant du mal à concurrencer l’excellent Galaxy Note 9 qui tient pour sa part 16 heures en usage internet et jusqu’à 20 heures en lecture vidéo.

Cerise sur le gâteau, le chargeur fourni nativement avec l’iPhone XS Max est un adaptateur 5W. Pour une charge rapide, il faudra repasser à la caisse et acheter un nouveau chargeur.

Prix et disponibilité

Enfin, le coup final est donné par le banquier. Si le Galaxy Note 9 est proposé à 1009 euros avec 128 Go de stockage, l’iPhone XS Max va encore plus loin avec un prix plancher de 1259 euros pour 64 Go de stockage. Les deux proposent par ailleurs une version avec 512 Go de stockage, à 1259 euros pour le modèle coréen et à 1659 euros pour l’américain. Ouch !