Le OnePlus 6T est désormais disponible, et la marque a souvent distribué parmi les plus accessibles des smartphones. Face à lui se dresse pourtant le Huawei P20 Pro, reconnu en début d’année comme le meilleur haut de gamme disponible. Quel appareil favoriser en cette fin d’année 2018 ? Notre versus vous guide.

Le Huawei P20 Pro est sorti le 5 avril 2018 au prix conseillé de 899 euros en version 6 Go / 128 Go. Depuis, on le retrouve régulièrement entre 550 et 600 euros, que ce soit en ligne ou en boutique physique. Le OnePlus 6T sera quant à lui disponible dès le 6 novembre, avec des précommandes commençant dès le 30 octobre, au prix conseillé de 559 euros pour la version 6 Go / 128 Go.

Modèle OnePlus 6T Huawei P20 Pro
Version de l'OS Android 9.0 Android 8.1
Interface constructeur OxygenOS Emotion UI
Taille d'écran 6.41 pouces 6.1 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2240 x 1080 pixels
Densité de pixels 402 ppp 408 ppp
Technologie AMOLED OLED
SoC Snapdragon 845 Kirin 970
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 630 Mali-G72 MP12
Mémoire vive (RAM) 6 Go 6 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go 128 Go
MicroSD Non Non
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 16 MP
Capteur 2 : 20 MP
Capteur 1 : 40 MP
Capteur 2 : 20 MP
Capteur 3 : 8 MP
Appareil photo (frontal) 16 MP 24 MP
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 + ADP + aptX + LE 4.2 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3700 mAh 4000 mAh
Dimensions 74.8 x 157.5 x 8.2mm 73.9 x 155 x 7.8mm
Poids 185 grammes 180 grammes
Couleurs Noir, Gris Noir, Bleu, Violet
Prix 519€ 450€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design et écran : OnePlus 6T

Concernant le design, il faut avouer que le Huawei P20 Pro est bien marqué dans le début de l’année où les constructeurs cherchaient encore à copier quelque peu l’iPhone X. On retrouve ainsi le triple capteur photo orienté à la verticale et placé sur le côté gauche du téléphone à l’arrière. À l’avant, il intègre également une encoche qui était parmi les plus petites à sa sortie… mais ce n’est plus le cas désormais. Il est aussi un des rares à avoir conservé le capteur d’empreintes à l’avant, quand les autres l’avaient plutôt remis à l’arrière à l’époque (le OnePlus 6 par exemple).

Lorsque l’on dit qu’il est marqué par le début d’année, c’est aussi pour avouer à demi-mot qu’il a étrangement… vieilli. Et cela se voit en comparaison du OnePlus 6T, qui lui fait fi du capteur à l’avant comme à l’arrière pour le placer sous l’écran, à l’égal du Huawei Mate 20 Pro pour ne citer que lui. De même, l’encoche s’est affinée pour ne plus ressembler qu’à une goutte d’eau, bien qu’il prenne toujours un peu de place côté logiciel. Sur le dos, on ne retrouve donc plus que le double capteur photo, bien moins protubérant que sur le P20 Pro, ainsi que le logo de la marque.

OnePlus est bien plus sobre dans son approche, mais rend une nouvelle fois un design efficace. Le Huawei P20 Pro s’adaptait un peu plus à la tendance, et celle-ci a une nouvelle fois changé en fin d’année. Il est tout de même un point sur lequel le P20 Pro a un léger avantage : il est un peu moins grand et moins épais. C’est très léger, mais cela peut jouer pour les petites mains.

Sur le simple plan de l’écran, les deux téléphones s’équipent d’une dalle OLED supportant une définition maximale Full HD+. Les deux dalles sont presque identiques, ayant toutes deux tendances à tirer un peu vers le bleu (mais réglable de manière logicielle), couvrant un large espace de couleurs, et ayant une luminosité maximale aux alentours de 450 cd/m². Celle du Huawei P20 Pro fait 6,1 pouces, quand celle du OnePlus 6T fait 6,41 pouces grâce au gain d’espace fourni par le lecteur d’empreintes sous l’écran.

On comptera donc surtout sur la différence de philosophie de design pour décerner ce point au OnePlus 6T, plus proche des attentes des consommateurs en cette fin d’année et visuellement moins contraints par son encoche. C’est le lecteur d’empreintes sous écran qui lui permet vraiment de franchir un cap, quand le P20 Pro reste excellent, mais moins évolué.

Performances et logiciel : OnePlus 6T

Voilà un point sur lequel la compétition devient un peu plus rude. Le Huawei P20 Pro s’équipe du Kirin 970 couplé à 6 Go de RAM. Cette configuration, très bonne fin 2017, a depuis été surpassée par le Snapdragon 845. Attention : il s’agit toujours d’un SoC haut de gamme qui vous offre toujours la possibilité de lancer la moindre application lourde (un gros jeu 3D comme Fortnite par exemple) tout en faisant énormément de multitâche de manière fluide, mais sa puissance brute n’est effectivement pas la même que les smartphones disponibles actuellement.

Contre lui se dresse justement le Snapdragon 845 et 6 à 8 Go de RAM sur le OnePlus 6T selon la version. Le SoC est un peu surpassé par le Kirin 980 des Huawei Mate 20 et Mate 20 Pro en cette fin d’année, mais la différence est vraiment minime. Surtout, un terrain reste le sien : celui des performances 3D. Aussi, le OnePlus 6T est bien plus performant en termes de puissance brute que le Huawei P20 Pro. À l’utilisation, les deux smartphones se comporteront sensiblement pareil, sauf sur les jeux 3D où le Snapdragon 845 est très clairement supérieur.

L’expérience logicielle est gérée par EMUI 8.1 et Android 8.1 Oreo sur le Huawei P20 Pro. Android 9.0 Pie et EMUI 9.0 sont actuellement en bêta sur ce modèle, et ne devraient pas tarder à être disponibles. Ceci étant, l’expérience n’a pas énormément évolué, comme nous avons pu le voir en testant le Mate 20 Pro. Au programme donc, énormément de personnalisations et de réglages fins pour vous approprier votre terminal, mais une interface vieillotte qui mériterait un petit coup de polish.

Or, s’il est un terrain sur lequel il est difficile de se plaindre du moindre élément, c’est bien… Oxygen OS. Disponible sous Android 9.0 Pie, l’interface du OnePlus 6T offre le même type de réglages fins et de personnalisation avec le grand avantage de se rapprocher au maximum d’Android en version pure. C’est toujours un plaisir de l’utiliser.

OnePlus a qui plus est l’avantage d’être un constructeur mettant régulièrement et rapidement à jour ses appareils, ayant une flotte beaucoup plus simple à gérer que le constructeur Huawei, qui se bat sur tous les fronts. Le suivi de Huawei n’en est pas mauvais pour autant, mais il ne peut pas lutter sur le même plan. Entre puissance, logiciel et suivi, le OnePlus 6T est tout simplement le meilleur des deux.

Photo : Huawei P20 Pro

En photo, n’oublions pas que le Huawei P20 Pro fut tout simplement le premier du marché à intégrer un triple capteur photo. Cette configuration a depuis été reprise et copiée de part et d’autre du marché, mais jamais vraiment égalée : il siège toujours premier au classement DxOMark, à titre d’information. Nous avons donc un capteur principal de 40 mégapixels à objectif ouvrant en f/1.8, suivi d’un capteur monochrome de 20 mégapixels à objectif f/1.6, et enfin un capteur 8 mégapixels téléphoto à f/2.4.

L’objectif n’est pas d’utiliser les capteurs les uns à après les autres, mais de fusionner leurs capacités pour offrir toujours les meilleures photos. Et cela se ressent, même fin 2018 : il est toujours l’un des meilleurs capteurs photo disponibles sur smartphone actuellement. Et pour cause : il offre une polyvalence excellente. Le résultat est toujours propre en pleine lumière ou en intérieur, et le mode nuit est particulièrement efficace. Le seul défaut qu’on lui aura trouvé à l’époque n’en est pas un en tant que tel : l’intelligence artificielle a tendance à réinterpréter agressivement les photos. Cependant, elle est désactivable librement sans perdre en qualité.

Le OnePlus 6T est quant à lui le smartphone qui offre enfin un véritable bond en avant pour les appareils de la marque, qui n’a jamais brillé sur ce point. Son capteur principal est de 16 mégapixels avec un objectif ouvrant en f/1.7. Le second appareil est de 20 mégapixels, à objectif f/1.7. Ce second capteur est surtout là pour enregistrer plus d’informations de lumière pour proposer de meilleurs clichés de nuit ou dans des conditions lumineuses difficiles.

Le résultat est plus que convaincant. Par rapport au simple OnePlus 6, le OnePlus 6T offre enfin une expérience digne du haut de gamme avec une netteté et des couleurs vraiment satisfaisantes dans toutes les conditions. De nuit, il va bien au-delà de ce qu’on pouvait faire sur le précédent modèle… mais n’est pas non plus au niveau du Huawei P20 Pro. Son mode portrait est inférieur, tout comme son mode nuit, et il est loin d’offrir autant d’options que son adversaire sur ce terrain.

À l’avant, son capteur de 16 mégapixels est une nouvelle fois efficace… mais pas aussi bon que le 24 mégapixels du Huawei P20 Pro. Bel effort donc, mais Huawei remporte aisément cette manche malgré tout.

Autonomie : Huawei P20 Pro

Le Huawei P20 Pro s’équipe d’une large batterie de 4 000 mAh qui dans nos tests nous a offert une autonomie vraiment remarquable. Même après 7 mois d’utilisation quotidienne, le smartphone n’a fait que se bonifier dans le temps pour être un compagnon très solide pouvant encaisser deux jours sans souci. La Huawei Supercharge à 22,5W n’a également fait que nous ravir sur cette période de temps, permettant de récupérer 50% de batterie en 30 minutes de charge de 27 à 72%.

OnePlus a longtemps été le roi de la recharge rapide avec sa Dash Charge à 20W. Si celle-ci a été contrainte de changer de nom pour devenir Fast Charge, elle est tout aussi bonne sur le OnePlus 6T en récupérant une nouvelle fois 50% de batterie en 30 minutes, de 8 à 58%. Complet ex aequo entre les deux smartphones sur ce terrain donc.

Oui, mais le OnePlus 6T intègre une batterie légèrement inférieure à 3 700 mAh. Malgré tout, il reste un monstre d’autonomie pouvant lui aussi tenir deux jours sans le moindre problème, faisant que les deux appareils sont finalement ex aequo sur ces deux terrains….

À moins que l’on ne considère la durée dans le temps. Sur 7 mois d’utilisation, le Huawei P20 Pro n’a fait qu’améliorer son autonomie au jour le jour malgré plusieurs mises à jour. A contrario, le OnePlus 6 aura énormément perdu en autonomie à mesure que les mises à jour se sont enchaînées, faisant que l’on peut s’inquiéter pour le nouveau OnePlus 6T sur ce point. Aussi, on aura plutôt tendance à recommander par expérience le Huawei P20 Pro.

Conclusion : OnePlus 6T

Tout au long de ce comparatif, vous l’avez sûrement remarqué : la course entre ces deux appareils se fait au coude à coude. Il faut dire qu’aucun d’entre eux n’a de véritable gros point négatif, et tout se joue dans le détail pour les départager.

On finira tout de même par recommander le OnePlus 6T, considérant qu’il s’agit de celui le plus proche des attentes du plus grand nombre fin 2018. Il est aussi celui qui aura la plus grande longévité en termes de suivi entre les deux, ce qui est un point non négligeable.

Plus en détail, le Huawei P20 Pro sera vraiment à favoriser si la photo est l’expérience la plus importante pour vous sur un smartphone. A contrario, la puissance brute est vraiment l’apanage du OnePlus 6T : les gros joueurs s’en feront le meilleur des amis. Mais en dehors de cela, le dernier né de OnePlus arrivé plus tard fait moins de sacrifice que son concurrent et offre une technologie (le lecteur d’empreintes sous écran) en plus que ne pouvait pas intégrer Huawei à l’époque. Il est donc naturel de le recommander en date, bien que son adversaire ne démérite pas.