Le Google Pixel 3 est le premier smartphone de la firme californienne à fouler officiellement le sol français. Commercialisé à quelques jours d’intervalle avec le Huawei Mate 20, il se positionne également sur le même segment tarifaire que ce dernier : ils sont alors des challengers parfaits ! Tous deux des smartphones haut de gamme, lequel fait-il de l’ombre à l’autre ? À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Aujourd’hui, deux récents smartphones s’affrontent dans notre versus : le Google Pixel 3 et le Huawei Mate 20. Bien que chacun propose une expérience dite haut de gamme en frôlant le tarif des 800 euros, ils se veulent bien différents à travers la philosophie des deux constructeurs. L’un jure par la simplicité et le minimalisme quand l’autre use de plus de paillettes pour se faire remarquer. Quelle est la meilleure stratégie à adapter ?

La question évidente est la suivante : quel est le meilleur smartphone entre un Google Pixel 3 et un Huawei Mate 20 ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones haut de gamme du moment !

Fiches techniques

Modèle Google Pixel 3 Huawei Mate 20
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Interface Android Stock Emotion UI
Taille d'écran 5,5 pouces 6,53 pouces
Définition 2160 x 1080 pixels 2244 x 1080 pixels
Densité de pixels 443 ppp 381 ppp
SoC Snapdragon 845 à 2,5GHz Kirin 980 à 2,6GHz
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 630 Mali-G76
Mémoire vive (RAM) 4 Go 4 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 128 Go 128 Go
MicroSD Non Oui
Appareil photo (dorsal) 12 Mégapixels Capteur 1:12 Mégapixels, Capteur 2: 16 Mégapixels
Appareil photo (frontal) Double capteur 8 Mégapixels 24 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K 4K
Wi-Fi Oui Oui
Bluetooth 5.0 + A2DP + LE 5.0 + ADP + aptX + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
SIM nano SIM 2x nano SIM
NFC Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 2915 mAh 4000 mAh
Dimensions 145,6 x 68,2 x 7,9 mm 158,2 x 77,2 x 8,3 mm
Poids 148 grammes 188 grammes
Couleurs Rose, Blanc, Noir Bleu, Noir, Violet
Prix 1121€ 615€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : minimalisme ou effet de mode ?

Avec le Pixel 3, Google conserve l’authenticité du design de sa gamme. De dos, il reprend le trait pour trait le design du Pixel 2, avec une partie supérieure légèrement brillante tandis que la partie inférieure est un peu plus mate (néanmoins difficile à voir sur la version blanche du smartphone). On y retrouve l’appareil photo en haut à gauche, le lecteur d’empreintes parfaitement positionné au milieu et le petit « G » de Google en bas. Bien qu’il soit agréable en main, on notera malheureusement que tout n’est pas ingénieusement placé, par exemple le bouton d’alimentation au-dessus du bouton volume.

Contrairement à son grand frère (le Pixel 3 XL), il ne choisit pas de se plier à la mode de l’encoche. On retrouve néanmoins des bordures assez imposantes en haut et en bas du smartphone.

En comparaison, le Mate 20 prend une allure bien plus imposante que son challenger avec son format qui gagne 1 pouce de plus au niveau de l’écran. Il ne possède pas le même côté minimaliste que le Google Pixel 3, c’est à vrai dire tout le contraire. En façade, l’écran prend ici la quasi-totalité de la surface avec des bordures très fines. On oublierait carrément la présence de l’encoche en forme de goutte d’eau tellement qu’elle est discrète.

Au dos du téléphone, on retrouve un effet miroir élégant, même s’il laisse facilement apparaître les traces de doigts. On retrouve également le capteur d’empreintes et le module photo au format atypique : un triple capteur en forme de carré.

Le design est vraiment au gout de chacun, les deux sont particulièrement réussis et on ne peut que féliciter les constructeurs pour leurs finitions impeccables.

Écran : OLED, président !

Google Pixel 3 intègre un écran OLED de 5,5 pouces avec une définition Full HD+ de 2160 x 1080 pixels. La luminosité n’est pas extraordinaire, mais son verre polarisant garantit des réflexions relativement faibles sur la surface. Mais OLED oblige, le contraste infini reste d’une beauté exemplaire que tout haut de gamme digne de ce nom devrait s’équiper.

Le Huawei Mate 20 propose quant à lui un plus gros format. Il profite d’une large dalle IPS LCD de 6,53 pouces avec une définition Full HD+. Il est parfaitement calibré et réussit à allier un très bon contraste à une température des couleurs qui est plutôt bien dosée, contrairement à son challenger. Toutefois, un élément vient noircir le tableau : la luminosité maximale peut faire défaut lors des moments les plus ensoleillés de la journée.

On ne peut pas reprocher pas une longue liste de défauts à la dalle IPS du Mate 20, mais il est toujours difficile de rivaliser avec un écran OLED au contraste infini.

Logiciel : plus de polyvalence avec EMUI

Le smartphone de Google tourne nativement sous Android 9.0 Pie. Cette dernière version de l’OS s’exécute sous une interface utilisateur optimisée, nommée Pixel Launcher. Cependant, Google propose tout de même une expérience utilisateur épurée et simplifiée pour son Pixel 3 (mais avec quelques ajouts comme le mode sommeil), avec la promesse d’obtenir rapidement les différentes mises à jour de sécurité (pendant au moins 3 ans). On regrettera cependant l’obligation imposée par Google par rapport à la navigation gestuelle.

C’est la même chose pour le smartphone de Huawei qui tourne lui aussi nativement sous Android 9,0 Pie, mais avec l’interface EMUI. L’expérience se veut bien différente qu’avec Pixel Launcher, mais a tout de même le mérite, elle, de proposer la désactivation de la navigation par geste si celle-ci ne vous convient pas. On retrouve une version légèrement simplifiée de EMUI grâce à cette nouvelle version de l’OS pour ne pas frustrer la majorité des utilisateurs.

Être restreint par Google sur le Pixel 3, c’est tout de même frustrant. Force est de constater qu’EMUI a bien travaillé son interface pour apporter plus de polyvalence aux utilisateurs.

Performances : Kirin 980 en perf ON

Pour chaque Pixel, Google opte pour le SoC le plus performant du constructeur Qualcomm. Cette année est donc sous le signe du Snapdragon 845 cadencé à 2,5 GHz, le tout accompagné de 4 Go de mémoire vive. Bien qu’on aurait pu espérer 2 Go de RAM supplémentaires, cela reste une très bonne configuration en 2018 pour proposer une expérience fluide et faire tourner parfaitement les jeux les plus gourmands du Play Store. Les performances sont d’ailleurs meilleures que sur le Pixel 3 XL qui consomme beaucoup trop avec son écran QHD.

Tout comme la version Pro, le Huawei Mate 20 embarque le tout dernier Kirin 980 cadencé à 2,6 GHz, ici épaulé par 6 Go de mémoire vive. Cependant, pour profiter de toute la puissance de la puce, il est impératif d’activer le « mode performance » depuis les options de batterie. Sans cette option magique, les performances du Kirin 980 du Mate 20 sont légèrement moins puissantes que le Qualcomm Snapdragon 845 embarqué dans le Google Pixel 3.

 Huawei Mate 20 Pro (perf OFF) Huawei Mate 20 Pro (perf ON) Google Pixel 3
SoCKirin 980
Kirin 980 Snapdragon 845
AnTuTu x7235 212 300 614249 291

Pas de quoi s’affoler ! Dans la réalité, la différence n’est pas réellement perceptible au quotidien et nos deux smartphones de ce versus bénéficient de performances très élevées.

Photo : 1 capteur pour les gouverner tous

Pour la partie photo du Pixel 3, c’est tout l’inverse de son challenger qui propose 3 capteurs. Google préfère jouer la simplicité avec un seul capteur dorsal de 12 mégapixels, l’objectif profite d’une ouverture f/1,8. Ce qui va le distinguer de la concurrence est surtout son très bon autofocus à détection de phase, sa stabilisation aussi bien optique que numérique, son capteur spectral ainsi que son capteur de scintillement. Le résultat est toujours très bon dans toutes les conditions possibles : nous avons là un des meilleurs photophones de cette fin d’année.

À l’avant, on retrouve un double capteur de 8 mégapixels. Décidément, le Pixel 3 ne finit pas de nous impressionner avec une partie selfie très convaincante.

De son côté, le Huawei Mate 20 embarque un module triple capteur 12 + 16 + 8 mégapixels couplé également à un objectif grand-angle et un téléobjectif avec un zoom x2. Lui aussi fait de l’excellent travail dans presque toutes les conditions possibles, même de nuit où l’appareil photo se comporte très bien, mais il n’est pas au niveau de son grand-frère. Le détail et les couleurs sont généralement bien gérés par le téléphone, avec ou sans IA. Malheureusement, il souffre d’une partie selfie qui n’est pas à l’honneur d’un smartphone haut de gamme.

Le Mate 20 et le Pixel 3 sont tous les deux d’excellents photophones. Si vous choisissez l’un des deux, vous ne pourrez pas être déçus des clichés. Toutefois, il doit bien y avoir un gagnant et c’est le Pixel 3 qui l’emporte, car il est irréprochable aussi bien à l’avant qu’à l’arrière.

Batterie : Huawei Mate 20, easy peasy

Le Google Pixel 3 embarque une batterie de 2 915 mAh. Quand c’est moins de 3000 mAh, il ne faut généralement pas s’attendre à des miracles. La charge de la batterie dure une journée, mais il sera nécessaire de prévoir une batterie externe si vous utilisez souvent l’appareil photo ou si vous jouez de façon régulière aux jeux du Play Store. En ce qui concerne la recharge, le smartphone de Google récupère toute sa batterie en 83 minutes à l’aide de l’adaptateur secteur fourni.

Pour Huawei, on passe un gap avec 4 000 mAh pour le Mate 20. Quelle que soit votre utilisation du smartphone, il tiendra aisément deux jours d’affilés. Bien qu’il ne profite pas de toutes les possibilités de la version Pro (recharge sans fil, par exemple, alors que le Pixel 3 est compatible), la charge rapide du Mate 20 est plutôt efficace quand on sait qu’il atteint les 100 % en une heure environ.

Sur notre test Viser, le Google Pixel 3 fait mieux que son grand-frère avec un score de 8 heures et 35 minutes. Toutefois, ce n’est pas assez pour dépasser le Huawei Mate 20 qui a tenu 13 heures et 9 minutes.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Proposé avec 60 euros de moins sur la facture, le Huawei Mate 20 s’impose comme une solution légèrement moins chère, mais aussi plus complète. Son interface EMUI est plus permissive (surtout sans restrictions), son Kirin 980 est actuellement le plus puissant des SoC Android et son autonomie est tout simplement exemplaire. Cependant, le Google Pixel 3 n’est pas loin derrière son concurrent et il propose lui aussi une expérience haut de gamme qui satisfera beaucoup d’entre vous. On vous recommande surtout le smartphone de Google si vous recherchez un excellent photophone qui fait tout dans la simplicité.

Prix et disponibilité

Le Google Pixel 3 est disponible à 859 euros chez les e-commerçants français.

Quant au Huawei Mate 20, il est proposé à 799 euros chez la majorité des revendeurs.