Quelques jours après avoir bouleversé le marché avec son Mi 9, Xiaomi crée une deuxième vague dévastatrice pour la concurrence avec l’admirable rapport qualité/prix de son Redmi Note 7. Digne successeur de ses excellents prédécesseurs, il pique tous les bons points de la formule à succès du constructeur chinois, en prenant néanmoins le soin de l’améliorer (notamment au niveau du design, de la photo et des performances). Tous ces arguments ont-il vraiment de quoi faire trembler le très bon Honor 8X ? À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Une fois n’est pas coutume, Xiaomi et Honor se retrouvent encore une fois face à face sur le champ de bataille. Si le dernier représentant de la gamme X a de quoi séduire le public avec sa fiche technique aux petits oignons et son bon rapport qualité/prix, le nouvel entrant sur le marché ne cache pas sa volonté de faire de l’ombre, à lui et tous les autres concurrents de ce segment. En effet, le Redmi Note 7 embarque des caractéristiques tout aussi intéressantes, mais avec un prix de lancement encore plus agressif que son opposant.

Une question se pose alors : quel est le meilleur smartphone entre un Redmi Note 7 et un Honor 8X ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Xiaomi Redmi Note 7 Honor 8X
Version de l'OS Android 9.0 Android 8.1
Interface constructeur N/C Emotion UI
Taille d'écran 6.3 pouces 6.5 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 409 ppp 396 ppp
Technologie LCD LCD
SoC Snapdragon 660 Kirin 710
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 512 ARM Mali G51 MP4
Mémoire vive (RAM) 3 Go 4 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go, 64 Go, 128 Go 64 Go, 128 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 48 Mpx
Capteur 2 : 5 Mpx
Capteur 1 : 20 Mpx
Capteur 2 : 2 Mpx
Appareil photo (frontal) 13 Mpx 16 Mpx
Enregistrement vidéo 1080p 1080p
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 4.2
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Non Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C microUSB
Batterie 4000 mAh 3750 mAh
Dimensions 75.2 x 159.2 x 8.1mm 76.6 x 160.4 x 7.8mm
Poids 186 grammes 175 grammes
Couleurs Noir, Bleu, Rouge Rouge, Bleu, Noir
Prix 168€ 201€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : petite encoche ou petit menton ?

Pour le premier smartphone signé sous la marque propre Redmi, Xiaomi a décidé de changer drastiquement le look de son appareil. Toujours avec un écran borderless, cette nouvelle itération propose cette fois-ci une encoche bien plus discrète que sur le Xiaomi Redmi Note 6 Pro grâce à sa forme en gouttelette. Au dos du téléphone, on dit au revoir au plastique pour retrouver une belle surface en verre (protégé par du Gorilla Glass) avec des beaux reflets nuancés. Enfin, on aperçoit évidemment le module double capteur placé à la verticale et le capteur d’empreintes qui tombe naturellement sous le doigt.

En ce qui concerne le Honor 8X, il adopte un format un peu plus large, mais n’est pas pour autant moins agréable en main. L’écran est totalement borderless, avec de fines bordures et un menton particulièrement fin, ainsi qu’une encoche plutôt discrète, mais un peu moins que sur le Redmi Note 7. En retournant le téléphone, on remarque également une belle plaque en verre avec la même disposition des éléments que son opposant : le double capteur photo positionné à la verticale en haut à gauche de l’appareil et un capteur d’empreintes placé au milieu.

Pour le coup, le design des deux smartphones est assez similaire, voire tout aussi qualitatif l’un que l’autre pour cette gamme de prix. A savoir si vous préférez une encoche plus petite avec le Redmi Note 7 ou un menton quasi inexistant avec le Honor 8X.

Écran : je veux voir en plein soleil

Le Redmi Note 7 intègre un écran LCD IPS de 6,3 pouces avec une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels. Si ce n’est pas sur ce point qu’un smartphone de ce prix se démarque réellement, sa dalle a le mérite d’être bien contrastée avec des couleurs justes, mais surtout avec une forte luminosité qui lui permet d’être consultée même en plein soleil. On peut regretter sa tendance à tirer vers le bleu, mais un petit tour dans les options suffit à corriger ce problème.

Le Honor 8X s’équipe également d’une dalle IPS LCD avec une définition Full HD+ de 2340×1080 pixels, mais cette dernière se veut légèrement plus large avec une diagonale de 6,5 pouces. L’écran tire pleinement parti du format borderless du téléphone pour un confort très apprécié pour les yeux de son utilisateur au quotidien. Le contraste est bon et la température des couleurs est bien ajustée, néanmoins, la faible luminosité de l’écran ne permet pas de profiter du smartphone lors des journées les plus ensoleillées.

Si les deux écrans sont assez similaires au niveau de la qualité, la dalle du Redmi Note 7 est néanmoins bien plus lumineuse que celle du Honor 8X.

Logiciel : Android 9.0 Pie

Côté logiciel, Xiaomi ne néglige pas son nouveau smartphone entrée de gamme. Le Redmi Note 7 tourne nativement sous Android 9.0 Pie avec l’interface MIUI 10. Si vous ne connaissez pas la surcouche du constructeur chinois, il faut savoir que celle-ci s’inspire en partie d’Apple et son système d’exploitation maison : iOS. Complète et bourrée d’options de personnalisation, cette interface est agréable à utiliser au quotidien une fois que l’on a appris à se passer du tiroir d’applications, si important pour les aficionados d’Android. En revanche, cela peut également représenter une bonne transition pour les anciens possesseurs d’iPhone.

Quant au Honor 8X, il tourne nativement sous Android 8.1 Oreo avec l’interface EMUI 8.2. On y retrouve également de nombreuses options de personnalisation, telles que le filtrage de la lumière bleue pour le confort des yeux ou encore la possibilité, ou non, d’afficher le tiroir d’applications. EMUI propose d’ailleurs de remplacer les trois touches du bas par un unique bouton de navigation, un peu à la manière de ce que propose Apple depuis iOS 11, pour une navigation bien plus intuitive. En revanche, il est important de préciser que le déploiement d’Android 9.0 Pie sur le Honor 8X a d’ores et déjà commencé.

Bien que la nouvelle mouture de l’OS de Google arrivera prochainement sur tous les 8X, on ne peut nier léger le train de retard d’Honor. Commercialisé il y a déjà quelques mois — alors qu’Android 9.0 Pie était déjà disponible sur d’autres smartphones –, le Honor 8X aurait pu se mettre à jour un peu avant, ne serait-ce que pour contrer un minimum l’arrivée du Redmi Note 7 sur le marché.

Performances : la montée en puissance de Xiaomi

Avec ce nouveau Redmi Note 7, Xiaomi a augmenté la puissance du smartphone en comparaison de ses prédécesseurs. Si ces derniers intégraient un Snapdragon 636 avec des performances honorables, le célèbre constructeur chinois compte dorénavant sur le Snapdragon 660 pour cette nouvelle itération (et arrive tout de même à conserver son petit prix). Cette puce, qui équipe d’ores et déjà le Mi A2, permet de bénéficier d’une expérience utilisateur parfaitement fluide, tout en offrant la possibilité de faire tourner quelques jeux gourmands, notamment sur Arena of Valor et PUBG où le smartphone est bien au-dessus des 30 fps, même avec les graphismes au maximum.

Le Honor 8X intègre le SoC de HiSilicon destiné aux smartphones milieu de gamme : le Kirin 710. Si cette puce a le mérite de proposer des performances correctes, voire quasi similaire qu’avec le S660, il faut néanmoins préciser que la solution de Qualcomm est légèrement plus puissante sur le Redmi Note 7. En revanche, la différence est minime et le cela ne peut pas réellement se ressentir lors du’une utilisation quotidienne (en tout cas sans faire de test). Quoi qu’il en soit, cette configuration permet également de lire les jeux 3D du Play Store sans sourciller.

  Honor 8X Redmi Note 7
SoC Kirin 710 Snapdragon 660
AnTuTu 7.x 139 437 144 013

L’un comme l’autre, les deux smartphones de ce versus livrent des performances satisfaisantes. En revanche, les chiffres parlent d’eux-mêmes et sont en faveur du Redmi Note 7 équipé de son Snapdragon 660.

Photo : le nombre de mégapixels n’est pas important

Le Redmi Note 7 se vante d’intégrer un double capteur 48 + 5 mégapixels, mais cela est-il réellement pertinent ? De jour, le résultat est évidemment excellent lorsque les bonnes conditions sont réunies (encore heureux en 2019), avec une bonne gestion de la dynamique et des couleurs proches de la réalité. En revanche, la situation se complique une fois la nuit tombée. L’appareil photo conserve de nombreux détails, mais les couleurs deviennent un peu trop fades et le bruit numérique n’arrange pas vraiment les choses. De plus, son mode nuit censé capturer plus de lumières n’améliore pas du tout la qualité, voire l’amoindrie. Pensez d’ailleurs à bien enlever le watermark de Xiaomi appliqué par défaut.

En comparaison, le Honor 8X n’a pas besoin de gonfler ses chiffres pour proposer une meilleure partie photo. Il embarque un premier capteur de 20 mégapixels accompagné d’un second de 2 mégapixels. En pleine journée, le Honor 8X n’a aucun mal à prendre des photos détaillées avec des couleurs fidèles et même avec une bonne gestion de la luminosité. Bien qu’il éprouve également des difficultés dans les contextes de basse lumière, les couleurs ne sont pas aussi fades que sur le Redmi Note 7. De plus, on peut compter sur un mode nocturne performant ou l’IA pour améliorer la qualité.

Si il y a une amélioration certaine en comparaison de ses prédécesseurs, les 48 mégapixels du Redmi Note 7 n’arrivent pas à faire mieux que le double capteur du Honor 8X, même si les résultats restent très satisfaisants dans les deux cas pour cette gamme de prix.

Batterie : l’endurance signée Redmi

Le Redmi Note 7 fait honneur à sa lignée en intégrant la même capacité de batterie que ses prédécesseurs : 4 000 mAh, pas plus, pas moins. Le résultat est encore au rendez-vous malgré un Snapdragon 660 plus énergivore qu’un 636. Il est capable de tenir facilement deux jours avec une utilisation intensive, voire trois si modérée. Lors de notre test, Cassim est tombé à 5% de batterie après 2 jours et 19 heures, un score incroyable qui le place facilement en haut du panier des smartphones à recommander pour leur autonomie. De plus Xiaomi a chois de l’USB Type-C comme connecteur pour charger la batterie, que demander de plus ?

En face, le Honor 8X n’est pas un mauvais élève avec sa batterie de 3 750 mAh, mais ce n’est clairement pas suffisant pour rivaliser avec le nouveau représentant de la gamme Redmi Note. Son autonomie est confortable pour tenir facilement une journée entière et arrivera certainement à poursuivre sa course une deuxième journée si l’utilisation est très modérée. Son bémol vient surtout de son port micro USB et de sa charge lente qui met environ 2 heures pour passer de 0 à 100%.

Sur notre test Viser, le Redmi Note 7 a tenu 12 heures et 37 minutes alors que le Honor 8X à réussi à tenir 9 heures et 36 minutes, soit presque 3 heures de différence.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

En conservant son excellent rapport qualité/prix et en améliorant beaucoup d’éléments, le Redmi Note 7 sort grand vainqueur de ce duel. Si le Note 6 Pro n’avait pas réellement convaincu par rapport à l’excellent Note 5, cette nouvelle itération a le mérite de mettre tout le monde d’accord. Design qualitatif, écran lumineux avec encoche discrète, performances boostées et une autonomie toujours au top : il a tout pour plaire, surtout à moins de 200 euros. Le Honor 8X est également une bonne solution, d’autant plus si la partie photo est importante pour vous, c’est vraiment sur ce critère qu’il fera la différence, mais il donne cette impression qu’il est déjà dépassé par les événements de 2019. Son écran peu lumineux, son retard sur Android 9.0 Pie ou encore son port micro USB d’une autre époque suffisent à l’écarter pour finalement mettre l’excellent Redmi Note 7 sous le feu des projecteurs.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le Redmi Note 7 est commercialisé à 199 euros pour la version 32 Go et à 229 euros pour le modèle 64 Go.

Pour le Honor 8X, on le trouve à partir de 249 euros en version 64 Go.