Samsung Galaxy S21 (Ultra) vs iPhone 12 (Pro) : le choc des titans

 

Maintenant que Samsung vient de présenter sa nouvelle gamme de smartphones haut de gamme, les Galaxy S21, comparons-les, sur le papier tout du moins, à de rudes concurrents : les iPhone 12.

Les deux principaux constructeurs de smartphones se livrent chaque année une guerre marketing visant à mettre leur fleuron du moment sur le devant de la scène. Avec la présentation des nouveaux Galaxy S21 de Samsung, que nous avons eu l’occasion de prendre rapidement en main, on peut déjà noter quelques différentes avec les iPhone 12 d’Apple.

Galaxy S21 ou iPhone 12 : des gammes très étendues

Que l’on parle de Galaxy S21 ou d’iPhone 12, le premier point à éclaircir est celui des modèles, puisqu’il s’agit désormais de gammes complètes comprenant plusieurs téléphones. Ainsi, Samsung propose trois smartphones : les Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra, tandis qu’Apple en propose quatre : iPhone 12, 12 mini, 12 Pro et 12 Pro Max.

Chez Samsung, on a d’un côté les Galaxy S21 et S21+ qui sont quasi identiques à l’exception de la taille de l’écran (et de la batterie) et de l’autre le S21 Ultra qui se positionne comme la vitrine technologique du constructeur. Dans le cas d’Apple, on a d’un côté les iPhone 12, déclinés en deux tailles différentes, et de l’autre les iPhone 12 Pro, mais la variante Max est plus qu’un simple grand format puisqu’il propose également des améliorations au niveau de la photo. À ce titre, c’est celui qui va le plus se rapprocher du S21 Ultra.

Design : le retour aux sources

Pour le cru 2021, Apple comme Samsung ont décidé de revenir aux sources en ce qui concerne le design. C’est flagrant sur les iPhone 12 avec leurs bordures droites rappelant l’époque du design de l’iPhone 4 (et de ses trois successeurs). Bien sûr, Apple ne balaye pas pour autant 10 ans d’évolution et les iPhone 12 profitent toujours de finitions irréprochables avec un châssis en aluminium ou en acier inoxydable selon le modèle et des façades avant et arrière en verre, mais surtout des bordures fines et uniformes autour de l’écran.

« Fines », relativement parlant. Bien que sorti en 2020, le design de l’iPhone 12 souffre toujours de sa large encoche englobant les capteurs nécessaires à Face ID. À l’usage elle ne se montre pas gênante, mais il faut avouer que cela donne un aspect moins « moderne » à l’écran pourtant très beau.

L'iPhone 12 Pro tient dans la main

L’iPhone 12 Pro tient dans la main // Source : Frandroid – Arnaud GELINEAU

De son côté, Samsung fait évoluer sa formule précédente en raffinant notamment le bloc photo des Galaxy S21 intégré dans un cadre en aluminium dans la continuité de sa tranche. À l’avant, les fines bordures s’accompagnent d’une bulle discrète centrée sur le haut de l’écran pour une meilleure immersion. Côté pile ou côté face, le résultat est plutôt agréable à l’œil.

Pourtant, on note également un certain retour en arrière, tout comme pour Apple. Si, regardez de plus près : mis à part le S21 Ultra qui arbore une discrète courbure, l’écran des S21 et S21+ est plat ! On pourrait également noter la présence d’une coque en plastique sur le S21 et non en verre comme ses grands frères, ce qui n’enlève en rien au soin apporté aux finitions.

Les trois Samsung Galaxy S21 de dos

Les trois Samsung Galaxy S21 de dos // Source : Frandroid

Cette différence de matériaux joue sur le poids des appareils. Comptez seulement 171 grammes pour le Galaxy S21 contre respectivement 202 et 228 grammes pour les Galaxy S21+ et S21 Ultra. Apple de son côté arrive à réduire le chiffre sur la balance avec seulement 133 g pour le 12 mini, 162 g pour l’iPhone 12 et 187 grammes pour l’iPhone 12 Pro. Seul l’iPhone 12 Pro Max monte à 226 grammes.

Dans un cas comme dans l’autre, difficile de ne pas remarquer au premier coup d’œil qu’il s’agit d’un smartphone premium.

L’Amoled HDR au programme sur toute la gamme

Spécialiste de l’affichage, Samsung épate toujours avec ses écrans et les Galaxy S21 n’échappent bien sûr pas à la règle avec des dalles Amoled compatibles HDR10+, en Full HD+ pour les deux « petits » et en QHD+ pour l’Ultra. Apple n’a pas grand-chose à lui envier sur ce point puisque la gamme complète profite désormais d’un écran Oled, également compatible HDR.

Les trois Samsung Galaxy S21

Les Samsung Galaxy S21, S21+ et S21 Ultra alignés côte à côte // Source : Frandroid

Samsung garde cependant une longueur d’avance avec un taux de rafraichissement (dynamique) de 120 Hz sur ses trois smartphones alors que les iPhone 12 sont restés à 60 Hz pour ne pas réduire l’autonomie, déjà réduite par l’arrivée de la 5G.

L’iPhone 12 présente cependant un avantage non négligeable pour certains : plus de variété dans les tailles. Avec une diagonale d’écran allant de 5,4 pouces pour le 12 mini à 6,7 pouces pour le 12 Pro Max, il y en a pour tous les goûts. Chez Samsung, le Galaxy S21 débute à 6,2″ et cela monte jusqu’à 6,8″ pour le S21 Ultra.

Apple intouchable sur les performances

Au chapitre des performances, Apple et Samsung équipent toute leur gamme avec la même puce : A14 Bionic d’un côté et Exynos 2100 de l’autre. Ces deux SoC sont gravés en 5 nm et sont pensés pour répartir la charge de travail sur différents cœurs plus ou moins gourmands. Rien de bien surprenant ici.

Pour la mémoire vive, on retrouve 8 Go sur les Galaxy S21 et S21+, 12 à 16 Go sur le S21 Ultra, et seulement 6 Go sur les iPhone 12 et 8 Go sur les iPhone 12 Pro. Cette débauche de RAM de Samsung traduit aussi une plus grande difficulté à gérer le système d’exploitation. Grâce à son architecture fermée et contrôlée, Apple peut ainsi faire tourner iOS plus simplement.

Il faudra attendre des tests plus complets des Galaxy S21 pour le confirmer, mais les premiers benchmarks leakés montrent que l’Exynos 2100 fait peu ou prou jeu égal avec le Snapdragon 888, qui est lui-même en dessous de ce que propose Apple. Par ailleurs, l’écosystème de ce dernier lui permet d’avoir un meilleur contrôle sur son matériel et ainsi en tirer davantage de performances à l’usage.

La polyvalence fait tout

À une époque où les capacités des smartphones dépassent souvent les besoins, la partie la plus difficile à maîtriser, la plus exigeante, séparant le premium de l’ultra-premium, est la photo (et la capture vidéo). Sur ce point, Samsung et Apple comptent parmi les meilleurs et il est difficile de départager des téléphones sur leur simple fiche technique tant les algorithmes logiciels sont importants dans l’équation. On peut toutefois noter leur polyvalence.

Module photo du Samsung Galaxy S21 Ultra

Le module photo du Samsung Galaxy S21 Ultra // Source : Frandroid

Du côté de Samsung, on est en présence d’un triple capteur sur les S21 et S21+ : un principal de 12 Mpx (f/1,8), un ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2,2) et un zoom hybride x3 de 64 Mpx (f/2). Apple sur ses iPhone 12 et 12 mini se contente d’un grand-angle de 12 Mpx (f/1,6) et d’un ultra grand-angle de 12 Mpx (f/2,4).

Pour le S21 Ultra, Samsung intègre un capteur principal de 108 Mpx et rajoute à cela un zoom optique x10 de 10 Mpx et un capteur ToF pour mesurer la profondeur. L’iPhone 12 Pro se contente quant à lui d’ajouter un téléphoto x2 de 12 Mpx, tandis que le 12 Pro monte le zoom à x 2,5 et ajoute un capteur LiDAR.

Samsung l’emporte donc sur le plan de la polyvalence avec bien plus de possibilités à offrir aux utilisateurs. Il faut également compter avec les défauts habituels des deux marques : le traitement des lentilles des iPhone laisse à désirer, créer des effets de lens flare de nuit, tandis que Samsung a tendance à saturer un peu trop ses couleurs, notamment avec son mode nuit. Il faudra cependant attendre des tests plus poussés pour réellement comparer tous ses smartphones sur leur réel potentiel dans des cas d’usages précis.

Les trois capteurs photo au dos de l'iPhone 12 Pro Max

Les trois capteurs photo au dos de l’iPhone 12 Pro Max // Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Pour la capture vidéo, Samsung prend également une longueur d’avance en proposant un enregistrement en 8K en plus de la 4K à 60 fps et du Full HD à 120 fps. De son côté, Apple se contente d’une 4K à 60 fps très bien maîtrisée, mais y ajoute du HDR Dolby Vision pour de meilleurs contrastes et une gestion des couleurs plus fines.

En savoir plus sur les Galaxy S21 et les iPhone 12

Que ce soit chez Samsung ou Apple, nous sommes donc en présence de très bons smartphones qui brillent par leur excellence dans tous les domaines, même si certains points restent encore à éclaircir, notamment en ce qui concerne l’autonomie, point noir des Galaxy S20 en 2020 (à l’exception du modèle Ultra).

Pour en savoir plus sur chacun de ces smartphones, nous vous invitons à consulter nos tests complets des iPhone 12 :

Ainsi que nos prises en main des Galaxy S21 :

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Où acheter les iPhone 12 et Samsung Galaxy S21 ?

Les Samsung Galaxy S21 sont actuellement en précommande pour une sortie prévue le 29 janvier. Comptez 859 euros pour le modèle le moins cher, 1059 euros pour le S21+ et 1259 euros pour le S21 Ultra, avec 128 Go de stockage dans tous les cas. Il est possible d’étendre cet espace de stockage en rajoutant quelques dizaines d’euros à chaque fois.

Les iPhone 12 sont quant à eux déjà disponibles à partir de 809 euros pour le mini, 909 euros pour l’iPhone 12, 1159 euros pour le 12 Pro et 1259 euros pour le 12 Pro Max.

Les derniers articles