Andy Rubin a indiqué qu’un smartphone Google sortirait en même temps qu’Ice Cream Sandwich.

 

Juste après la conférence Android de la Google I/O, les différents interlocuteurs qui sont intervenus, ont répondu aux questions des journalistes. Malheureusement, le live vidéo a été coupé (remerciements au passage à YouTube et Google pour l’avoir bloqué en France : merci les opérateurs ?). Une question très régulièrement posée a à nouveau fait surface. Est-ce que cette version d’Android nécessitera des ressources matérielles plus conséquentes ? Dit autrement est-ce qu’il y aura des spécifications matérielles minimales pour faire tourner ce système ? De manière assez étrange, Andy Rubin est resté vague sur le sujet. Jusqu’à présent, la réponse à ce type de question avait toujours été négative. Mais cela pourrait s’expliquer de part l’échéance lointaine (4ème trimestre) de la sortie.

La question d’un Nexus 3 a ensuite été posée. Jusqu’à présent Andy Rubin avait toujours nié les Nexus One et Nexus S avant leurs sorties. Ici c’est tout le contraire ! Il y aura bien un troisième téléphone Google :

« Le Nexus a été l’élément nous permettant de fixer une barre [NDLR : aux constructeurs] et il y aura toujours besoin d’en fixer de nouvelles, pour les nouveaux entrants… nous allons faire une annonce à un certain moment dans le futur. »

Sachant que le Nexus S était une barre relativement moyenne pour les constructeurs, on peut espérer qu’un processeur double-coeur (ou plus) soit de la partie. Pour ce qui est du constructeur, Sony Ericsson a échoué deux fois : sera-t-il de la partie ? LG va-t-il s’imposer ? HTC et Samsung vont-ils s’occuper d’un deuxième Nexus ? Motorola va-t-il se focaliser sur ses propres produits (même avec une exclusivité) ? Un autre fabricant (type ZTE ou Huawei) pourrait-il débarquer de nulle part ? Comme le dit Andy Rubin, nous saurons bientôt la réponse.

Ces derniers jours, il avait également été question d’une tablette Nexus. Cette rumeur est tombée à l’eau, puisque c’est finalement la Samsung Galaxy Tab 10.1 (version revue et corrigée) qui a été distribuée. En revanche, les preuves trouvées ici-et-là restent toujours valables. D’ici au mois de décembre, Google a largement le temps de nous surprendre.

 

Source : PhAndroid