Quelques jours seulement après avoir affirmé que son application Clipboard ne transférait pas les données de ses utilisateurs sans leur consentement, OnePlus a décidé de le supprimer de son Open Beta 3. De quoi alimenter les soupçons ?


OnePlus semble avoir complètement revu, en seulement quelques jours, sa position à propos de son application Clipboard.

Après l’avoir défendue face à des accusations de transfert douteux de données, le constructeur chinois a profité de la mise à disposition sur le OnePlus 5T de son Open Beta 3 pour la supprimer, comme elle l’indique laconiquement dans le descriptif de la mise à jour : « Suppression de la fonction Clipboard ».

Clipboard était accusé par le chercheur français en cybersécurité Elliot Alderson de transférer les données personnelles des utilisateurs vers un serveur. Ce qui avait donné lieu à un cinglant démenti de OnePlus : « Une annonce a été faite au sujet de notre application “Clipboard”, qui recueillerait et enverrait des données vers un serveur. Ceci est faux. Le code est entièrement inactif sur l’Open Beta d’OxygenOS, notre système d’exploitation global. Sur OxygenOS, aucune donnée n’est envoyée hors du téléphone sans le consentement de l’utilisateur. »

Reste à savoir si la marque reviendra par la suite sur la raison qui l’a motivée à finalement supprimer Clipboard.