Samsung a dévoilé ses résultats du troisième trimestre 2016 et annonce une baisse de 30 % des bénéfices par rapport à la période de l’année dernière. Le quatrième trimestre ne verra sans doute pas d’embellie tant les conséquences de l’échec du Galaxy Note 7 risquent de s’étaler sur le long terme.

note-7

Le fiasco des Galaxy Note 7 commence petit à petit à se tasser et, forcément, on en parle un peu moins. Néanmoins, personne n’oubliera de si tôt l’affaire des smartphones explosifs. D’autant plus que les conséquences de celle-ci vont très certainement se faire ressentir pendant un bon moment. La preuve : les bénéfices de Samsung ont chuté de 30 % sur le troisième trimestre de 2016.

Le groupe a en effet publié ses résultats pour la période juillet-août-septembre. Pendant celle-ci, l’entreprise a gagné 47 820 milliards de wons, soit un peu plus de 38 milliards d’euros, réalisant ainsi un bénéfice de 4,1 milliards d’euros. Ce résultat est certes très élevé, mais il a de quoi inquiéter quand on le compare aux résultats enregistrés à la même période de l’année dernière.

Au cours du troisième trimestre de 2015, quand tout allait encore bien pour le fabricant sud-coréen, ses bénéfices s’élevaient à 5,9 milliards d’euros (7 390 milliards de wons). Autrement dit, Samsung vient de voir ses bénéfices fondre de 30 %.

 

Le pire reste à venir

Nul doute que le Galaxy Note 7 a un rôle important à jouer dans ces mauvais résultats. Le pire, c’est que le dernier trimestre de l’année 2016 sera très certainement dans la même continuité puisque l’arrêt de la production des appareils défectueux et les programmes de remplacement et de remboursement n’ont été lancés qu’en octobre. Or, tout cela a coûté beaucoup d’argent — à l’instar des colis explosion proof envoyé par Samsung. Ces dépenses devront donc se faire ressentir dans les résultats du quatrième trimestre qui devraient être publiés début 2017.

 

Galaxy S8, le sauveur ?

On peut donc s’attendre au pire. Néanmoins Samsung veut y croire. « Au vu du marché du mobile, l’entreprise va se concentrer sur l’expansion des ventes de nouveaux produits flagship aux designs différents et aux fonctionnalités innovantes, ainsi que sur le regain de confiance des consommateurs », peut-on lire dans le communiqué. Ainsi, le fabricant laisse clairement entendre qu’il misera tout sur le prochain Galaxy S8 qui devrait être annoncé début 2017.