Le Samsung Galaxy S8 Plus vient d’être officialisé. L’occasion de voir quelles sont ses spécificités et particularités par rapport à l’un de ses concurrents sorti à la fin de l’année 2016 : le Huawei Mate 9.

Le Samsung Galaxy S8 vient d’être officiellement dévoilé aux côtés du Galaxy S8 Plus. Les deux modèles étaient très attendus et devraient grandement chambouler le monde des smartphones. Alors que tous les regards sont tournés vers l’événement du constructeur sud-coréen, il est intéressant de comparer ces nouveaux terminaux aux flagships des autres grandes marques qu’ils ne manqueront de concurrencer.

 Dans un autre papier, nous nous sommes déjà amusés à comparer les caractéristiques techniques du Galaxy S8 avec les LG G6, Huawei P10 et Sony Xperia XZ Premium. Ici, nous nous intéressons au plus grand des deux modèles, le Galaxy S8 Plus, afin de le comparer au Huawei Mate 9, l’une des meilleures phablettes Android du moment, sortie au cours du dernier trimestre 2016. 

L’objectif est de savoir quels sont les arguments de chacun des deux appareils pour vous aider à faire votre choix entre les deux. 

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Galaxy S8 : « wahou ! »

Des designs élégants, mais bien distincts

Commençons par le design des appareils. Lors de notre test du Mate 9, la seule chose que nous lui reprochions était son épaisseur qui faisait que le téléphone était un petit peu compliqué à tenir en main. Mais cet avis était très subjectif et pour être totalement impartial, il faut admettre que le grand smartphone de Huawei est très élégant. 

 

Petit regret sur son esthétique trop convenue qui manque un peu de folie et de surprise. Mais au moins, la recette est bien maitrisée par le fabricant qui ne commet aucune erreur grossière sur le plan du design. De son côté, le Galaxy S8 Plus est plus innovant en termes de design puisque que son écran « déborde » et va s’incurver sur les bords latéraux de la face avant. Les bordures supérieure et inférieure sont également très fines. L’effet est parfaitement réussi avec un écran qui recouvre quasiment toute la surface.

 

À l’arrière, le dos en verre est un peu plus réfléchissant que celui, métallique, du Mate 9. Au niveau du confort au creux de la main, les sensations sont comparables grâce à de belles finitions d’une part comme de l’autre. À ce niveau-là c’est plutôt la préférence de l’utilisateur pour tel ou tel matériau qui fera la différence. On peut néanmoins se demander si le Galaxy S8 Plus marque les traces de doigts ou si Samsung a su éviter ce problème.

On note aussi le fait que ni le Mate 9 ni le Galaxy S8 Plus ne dispose de boutons physiques en façade. Ainsi, si les boutons capacitifs du Galaxy S7 Edge, par exemple, faisaient votre bonheur, vous serez bien déçus ici. Précisons aussi que le lecteur d’empreintes du téléphone de Samsung est très mal placé par rapport à celui de son concurrent. Sur le Mate 9, il est intelligemment placé en dessous du double photo Leica tandis que le Galaxy S8 Plus doit, quant à lui ,composer avec un lecteur d’empreintes situé à côté du capteur photo. C’est tout de suite moins pratique. 

Heureusement ce dernier se rattrape en proposant deux autres méthodes d’identification : la reconnaissance faciale et le scanner d’iris. Nous avons pu assister à une démonstration de la première solution et celle-ci fonctionne parfaitement dans des environnements bien éclairés. Sera-t-elle capable des mêmes prouesses en faible luminosité ? Seuls des tests complets nous permettront de répondre à cette question.

Le Galaxy S8 Plus est plus grand que le Mate 9 puisqu’il dispose d’une diagonale de 6,2 pouces contre 5,9 pouces. Il est donc plus difficile à utiliser à une seule main, mais les utilisateurs friands de ce genre de modèles ont tendance à se servir de leurs smartphones avec les deux mains.

Deux écrans bien différents

L’écran du Huawei Mate 9, comme nous venons de le dire, est de 5,9 pouces. Il dispose par ailleurs d’un ratio 16:9 et d’un affichage IPS avec une définition en Full HD. Globalement, il est très bon, malgré une température des couleurs trop froide par défaut, mais très facilement réglable. 

Côté Galaxy S8 Plus, Samsung l’a doté, d’un écran de 6,2 pouces avec une dalle Super AMOLED. Comme toujours avec cette technologie, le contraste tend vers l’infini grâce un noir parfait — les pixels noirs sont éteints sur les écrans AMOLED. En outre, il se distingue également par son ratio de 18,5:9 (soit 2,05:1) qui lui donne un aspect plus étiré. On peut donc s’attendre à de bons ressentis sur ce plan-là, d’autant plus que la définition est de 2960 x 1440 pixels (QHD)

Bixby promet de faire la différence

Les deux opposants du jour tournent l’un comme l’autre nativement sous Android 7.0 Nougat. Sur le Mate 9, l’interface maison EMUI 5.0 permet de switcher à loisir entre un mode d’affichage avec ou sans tiroir d’applications. Une inspiration ingénieuse qui permet de bien s’adapter aux préférences de l’utilisateur. En dehors de cela, l’expérience de navigation est bien pensée, fluide. 

Pour le Galaxy S8 Plus, on retient surtout un détail très important : la présence de l’assistant intelligent Bixby. Celui-ci vient marcher sur les terres de Google Assistant, d’Amazon Alexa et, plus récemment de HTC Sense Companion. Autrement dit, plus on l’utilise, plus cette intelligence artificielle apprend à nous connaître pour répondre toujours plus précisément nos requêtes.

Le Samsung Galaxy S8 Plus propose aussi un mode Samsung Desktop Experience (DeX) qui permet de se servir du téléphone comme d’un ordinateur de bureau. Par ailleurs, comme on l’a mentionné plus haut, il embarque une solution de reconnaissance faciale et un scanner d’iris pour déverrouiller le téléphone. Enfin, les nouveaux flagships du sud-coréen sont les premiers à être compatibles avec la version 5.0 du Bluetooth

Photo : avantage au Galaxy S8 Plus

Les Samsung Galaxy S7 et S7 Edge font partie des meilleurs photophones de l’année 2016. Leurs successeurs embarquent le même capteur photo de 12 mégapixels avec une ouverture de f/1.7. Mais le fabricant sud-coréen a précisé que toute la partie logicielle avait été améliorée pour un meilleur traitement des images. On peut donc très clairement s’attendre à d’excellents résultats. 

Le Huawei Mate 9 n’atteint pas la même qualité photographique que les Galaxy S7 et S7 Edge — et donc probablement pas non plus celle du Galaxy S8 Plus —, mais son double capteur Leica de 12 mégapixels en RVB et de 20 mégapixels en monochrome, avec une ouverture de f/1.7, lui permet tout de même d’afficher de belles couleurs et un bon niveau de détails. Notons aussi la possibilité de jouer avec la profondeur de champ après avoir pris la photo et l’excellente qualité du mode noir et blanc. Enfin, son zoom est très impressionnant puisqu’il perd peu d’informations. 

En faible luminosité, on peut néanmoins s’attendre à une nette domination du terminal de Samsung.

Performances : une bataille au sommet

Le Kirin 960 du Huawei Mate 9, allié à 4 Go de RAM est un monstre de puissance, parfaitement à l’aise sur les longues sessions de jeux vidéos avec un nombre d’images affichées par seconde toujours très élevé et constant. Petit plus très appréciable : la phablette ne chauffe quasiment pas. 

De son côté, le Samsung Galaxy S8 Plus s’arme de 4 Go de RAM et d’un Exynos 8895 (pour l’Europe) ou d’un Snapdragon 835 — que nous avons pu tester. Les deux SoC sont gravés en 10 nanomètres et promettent une excellente efficacité énergétique et des performances au top. Il sera très intéressant de pouvoir confronter le Galaxy S8 Plus et le Huawei Mate 9 dans une épreuve de speedtest. 

Quoi qu’il en soit, que vous choisissiez l’un ou l’autre des deux produits, vous serez comblé en termes de performances. 

Le Mate 9 plus endurant ?

Le Huawei Mate 9 dispose d’une batterie de 4 000 mAh qui garantit une très bonne autonomie et peut très facilement tenir deux jours sans être rechargé. Avec une capacité moins impressionnante de 3 500 mAh, l’accumulateur du Galaxy S8 Plus semble a priori moins endurant. Néanmoins, on peut espérer une bonne maitrise de la consommation énergétique qui confèrerait une bonne autonomie au Galaxy S8 Plus. 

Conclusion

Voilà tout ce qu’il faut savoir sur le Huawei Mate 9 et le Galaxy S8 Plus avant de se décider à choisir l’un ou l’autre. Le prix du premier a bien baissé et il se trouve aujourd’hui à moins de 600 euros. Le second, quant à lui, est lancé pour un tarif beaucoup plus élevé de 899 euros. Il sera commercialisé fin avril, mais les précommandes commencent dès aujourd’hui. 

Ainsi, on peut facilement résumer le dilemme. Soit vous optez pour un très bon Huawei Mate 9 au tarif aujourd’hui assez abordable pour un produit d’une telle qualité, soit vous êtes prêt à dépenser une très grosse somme pour acquérir un Galaxy S8 Plus qui promet d’être la meilleure phablette de ce début d’année 2017.