Samsung vient de faire breveter un bracelet muni d’un écran pliable s’enroulant autour du poignet. L’originalité est que l’écran peut également fonctionner seul, sans bracelet.

Cela fait des années que l’on nous parle d’écran flexible, et la seule utilité qui leur a été trouvée pour le moment, c’est de les incurver légèrement sur les bords d’un smartphone ou pour adopter plus naturellement la courbure du poignet sur un bracelet connecté. Pourtant, ce ne sont pas les idées qui manquent aux constructeurs. Lenovo par exemple a dévoilé sa vision d’un smartphone que l’on peut enrouler autour du bras. Cette idée semble également avoir germé d’une certaine manière dans les bureaux de Samsung.

La firme sud-coréenne vient de se voir octroyer un brevet par l’USPTO (bureau américain des brevets et marques déposées) concernant ce qui semble être un bracelet connecté disposant d’un écran flexible de la taille de celui d’un smartphone. Très large, cet écran affiche des icônes comme Google Chrome, YouTube ou Google Photos, laissant penser que l’on pourrait bien avoir sur cet appareil les mêmes fonctionnalités que sur un smartphone.

Mais le plus étonnant, c’est que cet écran peut se désolidariser du bracelet, soit en partie afin d’avoir un écran plat, pour faciliter l’usage, soit totalement. Dans son document, Samsung explique que l’écran pourrait se redresser au passage de courant électrique, ce qui permettrait d’activer logiciellement son mouvement, sans avoir à tirer dessus. Une bonne idée pour limiter les risques de casse.

Ce brevet a été déposé par Samsung en août 2015 et vient juste d’être approuvé. Rien ne permet d’affirmer cependant que ce projet verra le jour. Samsung semble plutôt concentrer ses efforts sur le Galaxy X, un smartphone que l’on pourrait voir arriver dès l’année prochaine.

À lire sur FrAndroid : L’avenir du Samsung Galaxy Note est-il plié ?