À l’occasion d’une conférence avec ses investisseurs, le PDG de Nintendo a annoncé avoir abandonné son projet d’entrer sur le marché du bien-être connecté avec un tracker de sommeil.

141465983547

En octobre 2014, Nintendo avait réalisé une annonce pour le moins curieuse. Le célèbre consolier et éditeur de jeux vidéo nippon annonçait en effet vouloir développer un tracker de sommeil – nom de code QoL pour Quality of Life – qui permettrait à son utilisateur de savoir comment il a dormi sans avoir à porter de bracelet ou de quelconque wearable.

Un tracker de sommeil et non un bracelet connecté

Ce tracker de sommeil, réalisé en partenariat avec la société américaine spécialisée dans le sommeil Resmed, devait être avant tout facile à utiliser et ses analyses devaient à la fois être utiles et amusantes à comprendre. Un objet connecté dédié au bien-être, oui, mais avec la touche Nintendo en plus. Ce QoL, faute de meilleur nom, était alors prévu pour le début de l’année 2016.

QoL abandonné

Nous voilà près d’un un et demi après et de l’eau a coulé sous les ponts. Son PDG d’alors, Satoru Iwata est décédé et Nintendo se focalise désormais sur sa prochaine console, la NX. Et c’est à l’occasion d’une session de questions-réponses avec les investisseurs de Nintendo que le nouveau PDG de la société, Tatsumi Kimishima, a donné des nouvelles du projet, et ce alors qu’aucune question ne lui a été posée sur le sujet. Wired a traduit son intervention.

Concernant l’appareil Quality of Life, […], nous n’avons pas la conviction que cet appareil dédié au suivi du sommeil et de la fatigue puisse entrer un jour dans une phase de production. Nous ne prévoyons désormais plus de le commercialiser à la fin du mois de mars 2016. Toutefois, nous continuons à penser que nous pouvons réaliser des choses dans le domaine du bien-être et nous continuerons à étudier les possibilités offertes par ce sujet”. Nintendo abandonne son tracker de sommeil, mais ne s’interdit donc pas de revenir sur le terrain du bien-être connecté.

Cap sur le jeu mobile et la NX

Une décision qui n’étonne guère. En 2014, Nintendo était au plus mal, avec une WiiU qui se vendait mal et une pression de plus en plus forte de la part des smartphones sur le marché du jeu vidéo mobile et donc de sa 3DS. Les objets connectés étaient donc un relai de croissance que la société se devait d’explorer pour trouver une porte de sortie. Depuis, Nintendo s’est mis au jeu sur smartphone et compte bientôt remplacer sa WiiU par une mystérieuse NX. Un tracker ou un objet connecté sur la prochaine NX ne semble toutefois pas totalement improbable. Réponse durant le prochain E3.