Alors que Huawei subit le bannissement du gouvernement Trump, les retombées de l’affaire s’enchaînent. Pourtant, celle-ci pourrait être réglée rapidement. Quelle est votre vision de cette affaire ? C’est notre sondage de la semaine.

huawei

Ce n’est un secret pour personne : récemment, le gouvernement américain mené par Donald Trump a décidé de placer Huawei sur sa liste noire des échanges internationaux. Conséquence de tout cela : les acteurs américains comme Google ou Microsoft n’ont plus le droit d’interagir avec Huawei, qui a perdu la licence Android du même temps.

L’espoir d’une résolution de l’incident, qui est avant tout politique, est bien là. Donald Trump l’a indiqué lui-même. Mais le constructeur chinois arrivera-t-il à s’en défaire sans qu’il n’y ait de répercussions du côté des consommateurs ? Nous vous demandons aujourd’hui votre ressenti sur l’affaire.

Chargement

Huawei va-t-il se sortir indemne du bannissement américain ?

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web.

Huawei, Android, Google et les États-Unis : toutes les réponses à vos questions

Les capteurs rotatifs attirent sans subjuguer

La semaine dernière, face à l’annonce de l’Asus Zenfone 6, nous vous demandions si les capteurs photo rotatifs étaient une bonne idée pour arriver à un design borderless. Vous avez été  267 à nous donner votre avis sur la question.

La grande majorité d’entre vous (51,5%) a une vision optimiste de l’arrivée de ces capteurs rotatifs et se dit intéressée, mais tout de même prudente. Le reste est très partagé. Une bonne partie (15,6%) est enthousiaste et adore le concept, souhaitant le voir arriver plus massivement.

Mais on reconnaît tout de même une part d’inconnu qui pourra être un problème, comme « Dodutils » le dit : « toute partie mécanique induira une usure et une faiblesse, très mauvaise idée ». Ainsi, 13% considère qu’il s’agit d’une très mauvaise idée. Enfin, 19,8% indique que c’est une mauvaise idée, mais n’exclue pas une bonne surprise à venir.