Que peut-on vraiment faire (et ne pas faire) avec un VPN gratuit ?

 

Avec des abonnements qui frôlent parfois la centaine d’euros du côté des offres payantes, il est tentant de passer par un VPN gratuit pour des besoins ponctuels. Mais quelles sont les limitations de ces VPN gratuits ? Et quels sont les risques ?

Reprenons les bases quelques instants avant de parler spécifiquement des VPN gratuits. Les VPN ont deux principaux avantages : chiffrer les données entrantes et sortantes de votre connexion Internet pour les protéger des espions et délocaliser son adresse IP pour l’établir hors de France. Ce qui est très pratique pour accéder au catalogue étranger des plateformes de SVOD.

Ces deux services valent-ils vraiment de dépenser entre 2 et 4 euros par mois ? On peut facilement penser que pour ces deux avantages, un VPN gratuit peut faire l’affaire. C’est l’occasion de faire le point sur ce qu’un VPN gratuit est vraiment capable de faire et ce qu’il ne fait pas, ou mal. Spoiler : bien souvent, il est préférable soit de passer par la version d’essai d’un VPN payant, soit de prendre un VPN au bon rapport qualité-prix, comme Cyberghost VPN, l’un des meilleurs VPN payants du moment.

Les VPN gratuits permettent de contourner des géoblocages, mais…

Sur le papier, les VPN gratuits fonctionnent de la même façon que les VPN payants. Ils permettent donc de se connecter à un serveur distant pour délocaliser son adresse IP et chiffrer la connexion. Gratuits, ils possèdent souvent de nombreuses limitations :

  • Le nombre de serveurs est très limité
  • Leurs bandes passantes, et donc leurs performances, sont souvent réduites
  • Les localisations proposées sont réduites à quelques pays

Autrement dit, un VPN gratuit pourra bien vous permettre de contourner les géoblocages de certains sites web et services. Si le VPN gratuit possède un serveur aux États-Unis, vous pourrez vous faire passer pour un internaute américain sur le site d’Amazon et commander facilement. Mais ne comptez pas sur ce VPN pour pouvoir regarder des séries ou films exclusifs à Netflix US. Et c’est sans parler de la sécurité de vos données qui transitent sur ces serveurs.

Les VPN gratuits ne permettent pas de regarder les exclusivités du catalogue américain de Netflix

Un VPN gratuit ne peut tout simplement pas aller aussi loin que ce que permettent les VPN payants. Ceux-ci possèdent non seulement bien plus de serveurs répartis dans le monde (CyberGhost VPN propose par exemple 6275 serveurs VPN dans 90 pays du monde), mais aussi une équipe d’ingénieur réseau qui s’occupe de vérifier en permanence que les serveurs sont capables de contourner les géoblocages des sites de SVOD.

Un VPN premium comme CyberGhost VPN permet bien de contourner les géoblocages des sites de SVOD comme Netflix.

Un VPN premium comme CyberGhost VPN permet bien de contourner les géoblocages des sites de SVOD comme Netflix.

Concrètement, un VPN gratuit ne vous permettra jamais d’accéder aux catalogues étrangers de Netflix, Amazon Prime ou ADN. Les plateformes de SVOD possèdent non seulement des filtres anti-VPN, mais en plus les serveurs des VPN gratuits ne sont pas assez performants pour afficher les vidéos en streaming en HD. L’expérience sera forcément décevante.

Les VPN gratuits ne permettent pas de naviguer ou de télécharger rapidement

Les performances, justement, sont aussi l’un des principaux points faibles de ces VPN gratuits. Même pour de la navigation sur le web, ces serveurs ont parfois du mal à afficher de simples pages web, tant ils sont saturés. N’espérez donc pas non plus lancer de téléchargements, que ce soit en direct ou en peer to peer.

L’interface de CyberGhost VPN permet de choisir un type de serveur en fonction de l’usage que l’on veut faire de son VPN : pour le streaming, le téléchargement ou encore gaming. Les VPN gratuits ne le permettent tout simplement pas.

L’interface de CyberGhost VPN permet de choisir un type de serveur en fonction de l’usage que l’on veut faire de son VPN : pour le streaming, le téléchargement ou encore gaming. Les VPN gratuits ne le permettent tout simplement pas.

Pour le téléchargement, les VPN payants sont de loin la meilleure solution. Dans l’interface de son VPN, CyberGhost VPN propose ainsi de choisir le type de serveur auquel on désire se connecter en fonction de ses besoins : pour le téléchargement, pour le streaming et même pour le gaming.

Les VPN gratuits ne garantissent pas la sécurité de vos données

Reste enfin le point le plus sensible des VPN gratuits : la sécurité des données qui transitent sur leurs serveurs. Un service de VPN de qualité demande beaucoup d’investissement pour toutes les raisons que l’on a citées un peu plus haut.

Contrairement aux VPN gratuits, les VPN premium sont transparents sur l’utilisation des données qui transitent sur leurs serveurs. CyberGhost VPN s’engage ainsi formellement à ne jamais examiner ou conserver ce que vous consultez, téléchargez ou regardez en passant par ses serveurs. Une garantie que ne proposent pas les VPN gratuits.

Il existe des alternatives intéressantes aux VPN gratuits

Voici deux conseils si, malgré toutes nos mises en garde, vous ne voulez pas payer pour utiliser un VPN :

  • Utilisez des VPN gratuits de marques connues. Si vous utilisez un VPN dont le logo ou la marque ne vous dise vraiment rien, fuyez.
  • Les VPN premium payants proposent souvent des garanties “satisfaites ou remboursées”. Vous pouvez les utiliser pour des besoins ponctuels.

CyberGhost VPN est ainsi l’un des rares services de VPN premium à proposer une garantie satisfait ou remboursé de 45 jours avec son abonnement de trois ans. Pendant un mois et demi, vous pouvez ainsi vous faire une bonne idée de la qualité des services rendus par ce VPN.

Le meilleur rapport qualité-prix : CyberGhost VPN

D’une manière générale, nous vous déconseillons d’utiliser un VPN gratuit. Non seulement le service et les performances sont décevants, mais en plus la sécurité des données est souvent douteuse.

CyberGhost VPN est disponible aussi bien sur mobile que sur ordinateur, mais aussi sur les téléviseurs connectés.

CyberGhost VPN est disponible aussi bien sur mobile que sur ordinateur, mais aussi sur les téléviseurs connectés.

Mieux vaut se tourner vers un VPN payant. D’autant plus qu’un bon VPN ne coûte pas forcément 80 euros à l’année. Avec son abonnement de trois ans, CyberGhost VPN affiche ainsi un tarif de seulement 2 euros par mois, l’un des plus bas du marché. Pour ce prix, il est non seulement possible d’utiliser son abonnement sur 7 appareils simultanément, que ce soit des smartphones Android ou iOS, des ordinateurs Windows ou Mac ou même des télévisions connectées sous Android TV, mais aussi d’avoir droit à un SAV en français disponible tous les jours de la semaine à toute heure.

Les derniers articles