Google Chrome veut miser sur ses mini jeux, en attendant l’offre gratuite de Stadia

Que les Chrome Games commencent

 

Google Chrome, en version expérimental et canary, commence à tester une nouvelle fonctionnalité : l'intégration des jeux Google sur sa plateforme. Chaque jour, un nouveau jeu est recommandé.

Google Chrome a beau être un navigateur web avant tout, c’est aussi une machine colossale. Base de tout un système d’exploitation avec Chrome OS, il est également au centre de bien des projets colossaux de Google, et notamment le cloud gaming avec Stadia.

Aussi, il n’est pas étonnant que Google lui offre un peu plus de fonctionnalités. Ces derniers temps, il semble que les jeux soient à l’honneur.

Chrome met ses jeux en avant

Comme le raconte 9to5Google, les versions expérimentales et canary de Chrome cherchent depuis un certain temps maintenant à créer une nouvelle page « chrome://games ». Cette dernière regrouperait tout simplement tous les jeux créés par le développeur sur le web, quand des figures historiques comme le Dino auraient le droit à leur propre URL (dans l’exemple : chrome://dino).

Désormais, on peut observer sur ces mêmes versions de Chrome un petit changement de taille. L’accueil de l’application mobile affiche en effet un nouveau « jeu du jour » dans la liste des actualités marquantes, qui change chaque jour comme son nom le laisse entendre. Au clic, l’expérience se lance dans un onglet (le jeu du jour, Morpion, est très classique).

Le cloud gaming en vue ?

Pourquoi une telle décision ? Dans l’absolu, dans sa forme actuelle, le service est plutôt inoffensif. Il permet tout simplement de retrouver les nombreux jeux développés par Google au fil des ans (pour ses Google Doodles notamment) et s’amuser très rapidement sur son smartphone.

Il ne serait toutefois pas étonnant que cette nouvelle fonctionnalité fasse partie d’une stratégie plus globale. Si une fenêtre vous invitant à jouer au Morpion n’est pas forcément la plus attirante du monde, la même fenêtre lançant un jeu vidéo console type Call of Duty ou Assassin’s Creed dans un onglet au clic aura sûrement bien plus d’impact.

Or, en 2020, la version gratuite (limitée au 1080p) de Stadia est censée être rendue disponible. Avec cette fonctionnalité et cette nouvelle page regroupant tous ses jeux, Google pourrait aussi décider de mettre en avant son service… sur le navigateur web le plus utilisé au monde.

Voilà qui paraît logique, mais ne plaira pas aux observateurs légaux ayant déjà Google à l’œil pour ses pratiques anticoncurrentielles.

Les derniers articles