Google Maps annonce la navigation guidée en intérieur et bien plus encore

 

Google Maps compte intégrer plus d’une centaine d’améliorations basées sur l’intelligence artificielle cette année, dont Live View, un guidage en intérieur.

Google Maps a révolutionné notre façon de nous déplacer en remplaçant nos GPS et nos cartes routières dans bien des situations, que l’on soit à pied ou en voiture. Aujourd’hui concurrencé par Apple Plans, le service de cartographie redouble d’ingéniosité pour rester à la pointe de la technologie avec de nouvelles fonctionnalités régulièrement ajoutées.

Live View, pour un guidage en intérieur

En 2019, Google Maps intégrait par exemple une navigation en réalité augmentée, très pratique pour ceux qui n’ont pas du tout le sens de l’orientation et qui peuvent avoir du mal à trouver leur chemin sur un plan. Cette année, avec Live View, Google compte aller encore plus loin en proposant ce genre de fonctionnalité pour la circulation à l’intérieur de certains bâtiments comme les centres commerciaux ou les aéroports.

Live View va ainsi être capable de vous aider à facilement retrouver un ascenseur, un escalier, une porte d’embarquement, une boutique en particulier, des toilettes ou tout autre point notable. Cette fonction déjà disponible dans certaines villes des États-Unis (Chicago, Long Island, Los Angeles, Newark, San Francisco, San Jose et Seattle) s’étendra prochainement à Tokyo, Zurich, et d’autres villes.

N’oubliez pas votre parapluie

Un nouveau calque « Météo » dans l’application va permettre d’agréger dans Google Maps des informations en provenance de The Weather Company, AirNow.gov et du Central Pollution Control Board afin d’afficher directement une prévision météo dans une zone donnée, ainsi qu’une indication sur la qualité de l’air. Ce dernier point peut s’avérer particulièrement utile pour les personnes souffrant d’allergies ou sensibles à la pollution atmosphérique (comme les asthmatiques).

La partie météo sera déployée dans les prochains mois partout dans le monde tandis que les données concernant la qualité de l’air seront dans un premier temps intégrées en Australie, aux États-Unis et en Inde avant d’arriver dans les autres pays.

L’itinéraire le plus vert

Enfin, pour les plus soucieux de l’écologie, Google Maps souhaite proposer un nouveau type d’itinéraire : le plus écologique. Celui-ci sera calculé non pas pour être le plus rapide, mais pour consommer le moins de carburant en fonction du degré de pente de la route ou des embouteillages possibles.

Lorsque deux itinéraires donnent sensiblement la même heure d’arrivée, Google privilégiera donc le plus écologique, tandis que l’utilisateur pourra comparer sa durée de parcours et son émission de CO2 pour chaque itinéraire lorsqu’un trajet est sensiblement plus rapide qu’un autre. Cette fonctionnalité sera proposée aux États-Unis dans le courant de l’année, avec une couverture mondiale prévue à terme.

Google va également revoir son interface afin de faciliter la comparaison des différents itinéraires en fonction du mode de transport préféré. En fonction de la ville où vous vous trouvez, Google Maps va également mettre en avant les transports les plus plébiscités et ceux que vous préférez.

Les derniers articles