Des changements dans le code source de la prochaine majeure d’Android, la Q, indiquent de nouvelles fonctionnalités pas forcément positives. Le développeur faciliterait la vie aux opérateurs pour simlocker les smartphones.

Crédit photo : 9to5Google

Si les mises à jour Android se font beaucoup plus rapidement, et qu’Android 9.0 Pie est toujours en déploiement, rien n’empêche le travail sur la prochaine version majeure d’Android de démarrer. Comme toujours, Google en fait une partie visible à tous, et une autre en interne pour nous réserver quelques surprises.

La plupart des fonctionnalités d’Android Q que nous avons pu observer jusque là sont positives, d’un thème sombre global en passant par une nouvelle gestion système favorisant les mises à jour rapides. Pour autant, le négatif apparaît aujourd’hui : c’est 9to5Google qui nous le montre.

Android Q faciliterait le simlockage

Quatre nouveaux commits ont en effet été repérés sur le code source de la prochaine version majeure d’Android. Ils concernent tous le fait d’améliorer le processus de simlockage — qui permet aux opérateurs de bloquer un téléphone sur leur réseau uniquement.

Il serait possible avec la nouvelle version de définir une liste d’opérateurs « autorisés » et « exclus ». Celle-ci serait assez puissante pour détecter même les MVNO utilisant un réseau télécom sous une autre marque. Plus encore, ces restrictions pourraient être déployées aussi sur le double SIM : les opérateurs pourraient bloquer la seconde carte si une première approuvée n’est pas insérée.

Toutes ces restrictions sont appliquées directement au lancement du téléphone, et une remise à zéro n’y changerait absolument rien.

À contre époque

Voilà une bien triste fonctionnalité qui ne devrait pas vraiment concerner les acheteurs français. Dans notre pays, la tendance générale est à l’abonnement d’un forfait sans engagement et à l’achat à crédit des téléphones auprès des opérateurs.

Ainsi, le simlockage est donc naturellement devenu une pratique du passé pour la majorité des vendeurs. Espérons auquel cas que cette nouvelle fonctionnalité ne la remette pas sur le devant de la scène.