Vivement critiquée par les régulateurs, la cryptomonnaie Libra vient de perdre le soutien de PayPal, une des 28 entreprises impliquées dans ce projet initié par Facebook.

Depuis son officialisation en juin dernier, la Libra navigue en eaux troubles. Soutenue par Facebook et une flopée de grandes entreprises, la cryptomonnaie s’est attirée le feu des critiques de la part des régulateurs. Au bout de seulement quelques mois, c’est donc PayPal qui décide de quitter le navire. Le poids lourd des transactions en ligne était un soutien précieux pour le projet de blockchain, ne serait-ce que sur le plan symbolique.

La firme ne précise pas les raisons de ce retrait. Dans une déclaration à The Verge, elle se contente de dire qu’elle a décidé de « suspendre notre participation à l’Association Libra pour le moment et continuer à nous focaliser sur la poursuite de notre mission et de nos priorités commerciales actuelles — dont nos efforts pour démocratiser l’accès aux services financiers auprès des populations les moins desservies ».

Une indolence de Facebook face aux critiques ?

Ironiquement, favoriser l’accès aux services financiers est justement la raison d’être mise en avant par l’Association Libra. Les sources du Financial Times suggèrent que les cadres de PayPal s’inquiétaient de l’attitude de Facebook, et notamment d’un manque de réaction face au tollé régulatoire qu’a occasionné la Libra. La question de la lutte contre le blanchiment d’argent aurait également été saillante.

Le géant de Mark Zuckerberg peut encore compter sur l’appui de 26 autres entreprises, mais reste à savoir pour combien de temps. Selon le Wall Street Journal, les géants de la carte bancaire Mastercard et Visa songeraient également à se retirer pour des craintes autour de l’argent sale, tout comme la plateforme de paiements numériques Stripe.

À lire sur Numerama : Pression de Facebook, souveraineté, confidentialité… : les 5 risques de la cryptomonnaie Libra

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions