La version web de Google Maps se débarrasse du planisphère et de la projection faussée de Mercator pour adopter un globe terrestre plus fidèle à la réalité.

La Terre est ronde (et aplanie au niveau des pôles), n’en déplaise aux conspirationnistes. Et afin d’en connaître les moindres recoins, les humains ont eu besoin de la cartographier. Pour des questions pratiques, il a rapidement fallu représenter les terres et les océans sur des planisphères. Mais le hic, c’est que projeter une sphère sur un rectangle plat tout en respectant les proportions relève de l’impossible.

Intervient alors le Flamand Gerardus Mercator au 16e siècle qui imagine une projection très pratique pour les marins : c’est la projection de Mercator. Celle-ci s’impose rapidement comme la représentation standard de la Terre et c’est celle que l’on voit affichée la plupart du temps dans les salles de classe, dans les agences de voyages ou encore dans les aéroports.

La projection de Mercator

Sauf que cette projection pose un grand problème : plus une zone s’approche d’un pôle, plus elle est étirée. Résultat : un pays comme le Groenland parait aussi grand que l’Afrique alors que le continent aux 54 nations est 14 fois plus vaste. L’Europe, le Canada, la Russie ou l’Antarctique paraissent bien plus importants que dans la réalité, tandis que l’Amérique du Sud et l’Inde se voient bien rétrécies.

Google Maps fait peau neuve

Pour remédier à cela, la version web de Google Maps a abandonné la projection de Mercator en planisphère et affiche un globe terrestre bien plus fidèle à la réalité. Pour admirer la sphère, il vous suffit de dézoomer au maximum. Personnellement, je trouve la navigation même plus pratique pour sauter d’un pays à l’autre.

Et puis, je m’amuse avec peu, mais faire tourner la Terre à toute vitesse avec ma souris me fait rire. Voilà. Ce changement n’est pas encore apparu sur les applications iOS et Android.

Je vous laisse avec l’excellent site The True Size qui vous permet de vous rendre compte des déformations d’échelle en sélectionnant un pays via la barre de recherche pour ensuite le faire glisser sur la carte. Sa taille croît de manière considérable dès que vous l’éloignez de l’Équateur.

À lire sur FrAndroid : Navigation pour Google Maps Go : l’appli allégée vous emmène où vous voulez désormais

Pour se repérer ou chercher une destination Google Maps est le premier service qui vient à l’esprit, car l’application de cartographie se...

3 raisons de télécharger cette application

  • Horaires et lignes de transport en commun
  • GPS pour votre véhicule
  • Trouvez les meilleurs, restaurants, bars, musées...